AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Revelio

MessageSujet: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Sam 3 Fév - 21:08


REINHARDT ALBRECHT
Noble & Einsicht/Autres



« You're a young man hard man shoutin' in the street
gonna take on the world some day
You got blood on yo' face, you big disgrace »


INFORMATIONS
Nom ◆ REINHARDT Hérité d’un père effacé à l’ambition questionnable, qui n’a jamais ressenti la moindre fierté à l’idée de te transmettre ce nom chéri. Tu le portes pourtant avec vanité. Il est bien le seul indice de ton appartenance à la noblesse allemande. Tu n’hésites pas à le donner contre un peu de respect, à le présenter pour excuser le vacarme que tu dégages, pour éviter les ennuis que tu crées. Ce que tu dis moins, c’est que tu es loin d’être héritier de quoi que ce soit, pas même du moindre lopin de terre. Ton petit frère héritera du peu de pouvoir qui devait te revenir, et tu as ingurgité la perte de ton droit d’aînesse depuis bien longtemps. Peu importe. Héritier ou pas, tu brandis le nom de Reinhardt comme un trophée vaillamment obtenu. On n’est pas le neveu du Burggraf sans en profiter un peu.  
Prénom ◆ ALBRECHT Beaucoup d’espoir est de mise lorsqu’on donne un prénom si noble à son fils, son aîné qui plus est. Tu abhorres ce prénom vaniteux qui sonne à tes oreilles comme une mauvaise blague. Fausse note pour ta personnalité explosive et vindicative, tu as tendance à ne présenter que ton diminutif, pour éviter tout sourire déplacé qui pourrait te faire serrer, voir lever le poing. Entendre ton prénom complet t’apparaît comme un rappel de la noblesse et de la notoriété que tu ne sais incarner. Tu ne te reconnais pas dans Albrecht, ce prénom à mille lieues de ce que tu dégages.
Surnom ◆ AL Tes proches ne se sont jamais entêtés à utiliser l’entièreté de ce prénom embarrassant pour toi. Il est plus pratique et confortable pour chacun de crier cette unique syllabe quand tu les dépasses furieusement à une vitesse déconcertante. Un diminutif haché, brut et simple. Voilà qui te correspond bien plus.  
Lieu & date de naissance ◆ NUREMBERG & 4 JUIN 1905 Premier fils de Kaspar Reinhardt, tu es venu au monde comme héritier de cette branche secondaire de la noblesse nurembergeoise. Tu as poussé ton premier cri dans la maison familiale où tu grandiras, au cœur de Nuremberg. Naissance célébrée dans la réjouissance pour tes jeunes parents, ils fêteront ceci dit celle de ton petit frère Viktor trois ans plus tard comme une bénédiction libératrice, soulagés d’avoir un enfant et héritier de rechange, au cas où ton tempérament excessivement explosif persiste. Ce qui fut, évidemment, le cas.
Nationalité ◆ ALLEMAND Et exclusivement allemand. Tu n’as que peu de considération pour les étrangers, si ce n’est un peu de pitié pour eux de ne pas appartenir à cette grande nation dont tu es fier. Tu ne sais d’ailleurs pas vraiment expliquer pourquoi l’Allemagne vaut mieux qu’un autre pays, si ce n’est que tu y es né. Ça semble une bonne raison.
Métier ◆ DISCIPLE DE LA BIENFAITRICE Tu as rejoins l’Einsicht jeune, trop jeune, dès ton retour de Durmstrang. A peine le pied posé à Nuremberg après une scolarité tumultueuse, tu as pu constater le pouvoir étendu de ta famille, non sans réjouissance, mais également l’omniprésence d’une Einsicht alors au sommet de sa gloire. C’est dubitatif que tu as accepté d’agrandir les rangs de la Bienfaitrice, à la demande de ton oncle. « Dans l’intérêt des Reinhardt ». Il n’en fallait pas plus pour que tu embrasses l’artefact de la Cardinale, sous le regard satisfait de Konrad. Ta candidature appuyée t’a rapidement propulsé à la tête d’une petite escouade de surveillance sillonnant Nuremberg, non sans vacarme. Officiellement missionné par le Burgraff pour maintenir l’ordre dans sa ville, tu réponds en secret aux ordres de la Cardinale pour assurer l’occupation et faire taire les résistants trop bruyants. Si on s’est au départ amusé de ce rôle de chef d’escouade offert à un sorcier si jeune et instable, tu as rapidement effacé les sourires railleurs pour laisser place à une forme de crainte. On ne connaît désormais que trop bien ta réputation violente, et on évite tout ennui avec l’escouade Reinhardt par soucis de rentrer chez soi en un seul morceau.
Tu as trouvé une place confortable en rejoignant l’Einsicht, jouissant d’une autorité que personne n’aurait jamais osé te confier. Il faut croire que ton oncle a une confiance certaine en ta loyauté envers votre nom, envers l’ambition qu’il présente et pour laquelle tu as une forme d’admiration. Car si tu profites de cette position – qui est probablement la meilleure chose qui te sois arrivée –, tu n’oublies certainement pas pourquoi et pour qui tu es devenu disciple de la Bienfaitrice.  
Lieu d’habitation ◆ NUREMBERG Si ce n’est pour tes études, tu n’as jamais vécu ailleurs que dans la grande et noble ville de Nuremberg. Tu portes le nom et le sang du Burggraf, et pour cette unique raison, tu te sens maître dans ton bourg natal. Tu loges dans la grande maison de tes parents, même s’il t’arrive fréquemment d’emprunter des appartements dans la demeure officielle des Reinhardt, où habite la branche principale de ta famille.  
Statut de sang ◆ SANG MÊLÉ L’impureté de ton sang provoque chez toi une certaine amertume, comme pour la majorité des Reinhardt. Tu estimes que rien de bénéfique ne peut venir du sang moldu, et tu évites d’aborder celui qui coule malgré toi dans tes veines. Si tu ne tiens pas directement de discours pro sang-pur – tu ne peux pas vraiment te le permettre –, tu soutiens autant que possible les initiatives de Konrad pour redorer le statut de ton nom. Tu es prêt à donner beaucoup pour cette cause, et accepter un mariage politique pour purifier le sang des Reinhardt ne te dérangerait probablement pas.
Classe sociale ◆ NOBLE D’une petite noblesse dit-on, tu n’en as que le titre dit-on. Et c’est vrai, bien que tu ne l’entendes pas de cette oreille. Tu n’es pourtant même pas l’héritier d’une branche secondaire d’une famille au pouvoir encore limité. Tu es non seulement bien éloigné des affaires politiques, mais tu n’hériteras également d’aucune terre ni d’aucun bien. Tes parents ont jugé préférable de confier cette future responsabilité à ton cadet, bien plus sage et noble que toi. Tu ne prives cependant pas de rappeler ton appartenance à la noblesse dès que tu le peux, bénéficiant tout de même de la notoriété de ton nom et des machinations de ton oncle pour élever les Reinhardt sur l’échelle de la noblesse allemande.
État civil ◆ CÉLIBATAIRE Ta réputation de drogué violent ne fait pas de toi le parti idéal. Tes parents l’ayant compris bien vite, ont cessé tout effort pour trouver une famille acceptant de céder leur noble fille au dégénéré des Reinhardt. On préfère t’éloigner des préoccupations maritales, et on évite de te rappeler qu’un certain nombre de tes camarades de Durmstrang sont déjà fiancés. Tu as de toute façon peu de considération pour les épousailles, ou simplement pour les relations amoureuses – et c’est tant mieux, tu serais bien vexé de découvrir l’effet que tu fais à la gente féminine –, même si l’idée d’un mariage arrangé pour purifier le sang de ta famille ne t’a jamais paru absurde. Encore faut-il que quelqu’un veuille bien de toi. Et ça, mon cher Al, c’est pas gagné.

Éducation ◆ DURMSTRANG Tes parents n’ont jamais su encadrer ton tempérament abusif. Intenable depuis ton plus jeune âge, ils ont fait le choix de te placer dans le prestigieux institut de Durmstrang dès qu’ils l’ont pu. Pour t’offrir la meilleure éducation possible, disaient-il sans duper qui que ce soit ayant connaissance de leur incompétence dans la gestion de leur fils aîné. Ainsi, tu as quitté le confort de la demeure familiale pour rejoindre Durmstrang. L’étude de la magie s’est présentée comme un exercice difficile pour le garçon de huit ans que tu étais, ne pouvant tenir en place plus de cinq minutes. L’accumulation de punitions n’était pas une solution face à ton hyperactivité couplée à ton incontrôlable nervosité. Seuls les sports autorisaient la libération de ton énergie inépuisable, et permettaient aux professeurs de te voir sous un meilleur jour – malgré quelques épisodes notables d’accès de violence lors des cours de polo sorcier. Tu t’es découvert très tôt une passion pour le Quidditch, matière où tu excellais, contre toute attente. Dès le second cycle de ta scolarité, tu rejoins l’une des équipes du CQD (Club de Quidditch de Durmstrang) en tant que batteur remplaçant, puis titulaire. Les entraînements furent ton salut, et même s’ils rendirent tes études un peu plus supportables, tu ne brillas jamais que dans cette discipline. Obsédé par le résultat des rencontres avec les équipes adverses, par l’approvisionnement de ton stock de potions doppantes, par les provocations de tes camarades suite à la Nuit Blanche de Nuremberg, par le respect que tu cherches à imposer à grand coup de poing dans la bouche, tes dernières années à Durmstrang s’apparentent à un cauchemar – autant pour toi que pour tes enseignants et camarades. Et si tu as validé ton certificat d’aptitude en fin de second cycle, c’est probablement grâce à ton nom. La supérieur n’était donc, évidemment, pas une option.

Opinion politique ◆ EINSICHT Tu réponds fidèlement aux ordres de la Cardinale. Tu as beau n’en faire qu’à ta tête, tu es avant tout loyal envers tes engagements. Embrasser l’artefact d’Anke Sternberg à la demande de ton oncle t’a ouvert les portes d’une existence nouvelle que tu chéris chaque jour. Cela t’a également offert de nouvelles fréquentations, aux discours extrémistes trouvant leur chemin jusqu’à tes oreilles de cette colère bouillante. Le secret magique ? Une absurdité maintenue par le gouvernement pour contrôler la population sorcière. Ton appartenance à la noblesse allemande ne te permet pas de clamer tout haut la supériorité de la communauté sorcière face à la faiblesse moldue – même si tu t’emballes parfois, lors de prises trop importantes de potions de force. Tu dissimules tant bien que mal ton affiliation à l’Einsicht, même si le comportement agressif de l’escouade que tu mènes, ainsi que tes discours parfois à la limite de l’indécence, commencent doucement à ne plus tromper la population nurembergeoise.| AUTRESSi rejoindre l’Einsicht a rempli ta tête d’idées révolutionnaires, ton allégeance à la Bienfaitrice n’outrepasse pas ta loyauté envers ta famille. Tu défends avec bien plus de vigueur le nom de Reinhardt que celui de Grimdelwald. L’ascension de ton sang et de tes proches au sein de la noblesse allemande est ta préoccupation première. Conscient de la place de paria que tu occupes au sein de ta famille, tu cherches à servir les intérêts de ton nom en écoutant sagement les directives de ton oncle Konrad, seul Reinhardt te portant un minimum d’attention – si on exclut les tentatives désespérées de tes parents pour dissimuler ton existence. Tu ne manques alors jamais de lui faire des comptes rendus de tes journées, des informations que tu peux obtenir en sillonnant les rues de Nuremberg.

Réputation ◆ LE DÉGÉNÉRÉ DES REINHARDT On te connaît comme une fausse note. Comme un sorcier nerveux et violent dans une famille qui affiche calme et noblesse. Tu es le fils déshérité que l’on cherche à mettre de côté et qui revient sur le devant de la scène pour apporter un peu plus la honte sur son nom. Non, personne n’a oublié ta première crise d’immobilité, survenue lors de la seule apparition publique où on a daigné de laisser la parole. Tu es depuis catalogué comme un drogué à fuir, ayant perdu le contrôle de son corps. Une humiliation.
Il faut dire que tu ne fais rien pour arranger ta réputation. La présence de ton escouade est pesante, et te savoir dans les parages est souvent synonyme de mauvaise nouvelle. On se fait passer le mot, on évite ton passage, pour ne pas se confronter à ton instabilité. On dit que tu dégaines plus facilement tes poings que ta baguette, à raison. On connaît tes accès de colère, ainsi que ta consommation aberrante de potions dopantes, et la facilité avec laquelle tu mets au tapis les malheureux qui te tiennent tête. Entre la moquerie et la crainte, l’appellation « dégénéré des Reinhardt » commence à se démocratiser à Nuremberg. Mais jamais en ta présence, évidemment.

Particularités ◆ ADDICTION On ne se rappelle que vaguement du Al sobre, et on a bien du mal à t’imaginer sans une fiole accrochée à la taille. On t’a innocemment tendu ta première potion dopante à l’âge de quinze ans, dans les vestiaires, avant le lancement d’un match de Quidditch déterminant pour ton équipe. Ce qui était un moyen de donner d’impressionnantes performances lors des rencontres scolaires, est vite devenu une mauvaise habitude. Jusqu’à se transformer en une réelle béquille. Tu as besoin de sentir la potion couler dans tes veines pour te sentir équilibré, ce second sang que tu ne saurais plus éliminer. Si la potion de force te rassure, te permet de te sentir invincible, la potion de vitesse t’es absolument vitale. Les rares fois où tu n’as pu t’en procurer pour quelques heures, la descente fut aussi douloureuse que terrifiante. Plus jamais tu ne veux voir ce monde habituellement dominé par ton inquiétante vitesse s’accélérer et danser sous tes yeux impuissants. Tu ne saurais être autre chose que la fusée traversant Nuremberg à toute allure, capable d’envoyer un homme bien plus costaud au tapis en un seul coup. Peu importent les traumatisantes et incurables crises d’immobilité de plus en plus fréquentes. Tu préfèrerais mille fois voir ton corps lâcher lors d’une prise trop importante, qu’en cessant subitement de lui  fournir ces breuvages vitaux. Inconscient ? Pas tellement. Juste maladivement dépendant.




HRP
Personnage :PV Face claim : Yuri Plsekun Pseudo : Jool Âge : 22 ans Où avez-vous connu le forum : Il y a environ un an, autour d'un chocolat chaud avec des gueuses. Comment décririez-vous votre rythme RP : Je suis pas la plus rapide, je vais essayer de pas dépasser une semaine pour répondre quoi (CHALLENGE ACCEPTED). Commentaire : REVE IS HAPPENING. REVE IS LOVE, REVE IS LIFE.

- ♦ -

uc
Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Sam 3 Fév - 21:11

THEMES

Liens familiaux : uc.

Compétences magiques et baguette : uc.

Les Moldus et le Secret Magique : uc.

Noblesse : uc.

Sport et Arts : uc.

Vie amoureuse et sexualité : uc.

État de santé : 21 JUIN 1924 Tu portes la fiole à tes lèvres une dernière fois, juste une dernière fois, avant de la coincer dans la poche intérieure de ta veste. Tu te frappes le visage du plat de la main avec vigueur, un sourire déchirant ton visage. « Al dépêche toi, il est presque 21h30, ne fais pas attendre la foule. » Tu tournes vers ton père une mine enjouée, qu’il ne te rend évidemment pas. Il doit se demander ce qui a bien pu traverser l’esprit de ton oncle lorsqu’il t’a confié la responsabilité d’annoncer les résultats des élections. Il transpire déjà à l’idée de te voir avancer devant l’hôtel particulier familial, face une partie de la population du Bourg, réunie pour l’occasion. Tu jubiles, le dépassant à toute allure en pas moins de deux pas, fonçant vers Konrad, plus excité qu’un gamin lors de la Fête des Lumières. Sans un mot, il te tend le parchemin où s’inscriront les résultats à 21h30 précise. Tu lui coupes la parole, avant même qu’il cherche à dire quoi que ce soit. « Juste les résultats, et je descends, je sais. Et j’articule bien, pas comme d’habitude, je sais. » Tu entends ton nom annoncé, et ton cœur bondit dans ta jeune poitrine. Jamais tu n’as été aussi fier d’entendre ton patronyme. Tu t’avances face aux sorciers attroupés devant la bâtisse familiale, sous les applaudissements polis et impatients. Tu marques une pause, simple pause avant de dérouler le parchemin, pour profiter de cet instant de gloire. Dérouler le parchemin. Le parchemin ne se déroule pas. Ta main gauche le serre, un peu plus fort, alors que la droite refuse de s’en emparer. Tu veux jeter un regard interrogateur à Konrad, à ton père, qui se tiennent non loin de toi, et ta tête ne suit pas le mouvement commandé par ton cerveau. Elle reste bien droite, face à la foule, dont le murmure devient brouhaha. Il faut annoncer les résultats, Albrecht, il faut bien articuler, Albrecht, il faut bouger, Albrecht. Pourquoi tu ne bouges pas, Albrecht. Ton visage s’empourpre, alors que les veines saillantes apparaissent sur ton front dégoulinant. Seuls les coins de tes lèvres semblent se débattre face à la paralysie totale qui te prend, articulant un inaudible grognement angoissé. J’ai jamais vu ça, Comment on peut perdre le contrôle de son corps à ce point ?, J’ai entendu qu’il forçait sur la potion…, On va les avoir ces résultats, oui ou non ?, que tu entends alors que deux paires de bras se referment sur toi pour te sortir de scène. Et pourtant, tu as lutté. Promis, tu as lutté, mais même le petit doigt n’a pas voulu t’obéir.


ANECDOTES
uc. uc. uc. uc. uc.

- ♦ -

uc
Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Sam 3 Fév - 21:11

CHRONOLOGIE

Date & lieu Événement.


Date & lieu Événement.

- ♦ -

uc

avatar

Konrad Reinhardt
Gouvernement | Autres

Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Sam 3 Fév - 21:12

gah MON NEVEU fire fire

j'édit dès que j'ai lu, mais dans tous les cas : bienvenue, jotem, bisous, prend un cookie love kr

EDIT : tant de Reinhardt pride, ça fait tout chaud dans mon kokoro kr plz plz
Gngngngn allez viens, maintenant qu'on est deux on va prendre le contrôle du Sud et rendre la Bavière indépendante hiii fire

Bon courage pour la suite de ta fiche chou sweet et si jamais t'as des questions hein tu sais où me trouver (pour un cours sur l'histoire des Reinhardt au XIIIe siècle, je suis toujours présente tmtc plz hide )

(et fait attention à Hilda Arrow elle ne nous réussit pas tant que ça, nous les mecs de la mifa Reinhardt....................)

- ♦ -

Il y a des gens sans orgueil qui se résignent à végéter sous notre domination. Ils préfèrent vivre avilis sous notre botte que mourir glorieusement pour la Liberté...
Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Sam 3 Fév - 21:18

LE DERNIER DE MA COLLECTION. gah

Bienvenue, amour. N'hésite pas à aller voir Tata Hilda si tu as besoin de conseils. Ou des questions. Elle t'accueillera, poitrine offerte. hehe hehe hehe hehe

(Jtm fort t'es la meilleur et ptn toi avec Albrecht c'est juste gngngngngngngnngngngng.)

- ♦ -

Ridicule they won't allow Quench abuse and let love flower Rip the cage out of your chest Let the chaos rule the rest
Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Sam 3 Fév - 22:03

cette gueule de bizut
ce début de fiche de bizut russe

il est grandiose ce petit hinhin hinhin

- ♦ -

big bad wolf
Ain’t no fairytale What I see in your eyes Awaiting your mistake Not too close, not too far Sneaking in the pain Every truth becomes lie I won’t trust myself Once I hear your call I’m out of my head Of my heart and my mind 'Cause you can run but you can’t hide I’m gonna make you mine Out of my head Of my heart and my mind 'Cause I can feel how your flesh now Is crying out for more

avatar

Magnus Röhr
Gouvernement | Heimdall

Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Sam 3 Fév - 22:41

#ledédain

(bisous ♥️)

(version 2.0)

- ♦ -


   
The stairs creak as I sleep, it's keeping me awake. It's the house telling you to close your eyes. And some days I can't even trust myself. Your mind is playing tricks on you my dear.
Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Sam 3 Fév - 22:54

@Konrad Reinhardt Les Reinhardt vaincront hiii j'hésiterai pas, tu sais que j'aime tes monologues sur l'histoire et la généalogie de la mif fun

@Hilda Jörgen
STAY AWAY FROM MY BB:
 
(jtm) (merciiii je suis contente de faire honneur à ton PV sweet )

@Wolfgang Lehmann Le bizut is strong with this one  russe Merci  slurp2

@Magnus Röhr Fais pas genre, tu es heureux que ton fils m'aime hinhin (love)

- ♦ -

uc
Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Lun 5 Fév - 19:50

J'ai beaucoup aimé la fiche PV du personnage donc je ne peux qu'encourager ce choix, c'est de toute bôté. plz

Bienvenue et bon courage pour le reste de ta fiche !

- ♦ -

mrs.manifold
Les éclats de verre.
Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Mar 6 Fév - 13:00

omg, la même. amour
mais bon... rejoindre l'einsicht... russe /PAN/
welcome & bonne chance pour l'écriture de ta fiche ! string

- ♦ -



― pétales d'émeraude, chant d'augurey. ―

Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Jeu 8 Fév - 19:17

JOOL. fun fun fun

Que dire ? Je doute que nos personnages s'entendent un jour mais diantre, qu'est-ce que j'aime tout ce que je lis ananas Il m'en faut plus uesh

- ♦ -



She tied you to a kitchen chair She broke your throne and she cut your hair And from your lips she drew the Hallelujah You say I took the name in vain I don't even know the name But if I did, well really, what's it to you? There's a blaze of light in every word It doesn't matter which you heard The holy or the broken Hallelujah


Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Mer 14 Fév - 19:59

@NATALIA WINKLER gngngngn merci, j'espère qu'il sera à la hauteur du PV bounce

@ARIEL J. JADEFLUFF Merci ange Et viens tâter l'Einsicht à l'occasion, tu verras on y est bien russe

@PAUL LINDEMANN GAAAH ça me fait bien plaisir smug En effet, on est proch du 0% de probabilité qu'ils puissent s'entendre. Mais QUI SAIT, PEUT ÊTRE un jour on aura des DC qui auront un bon lien (comment ça DC ? Qui pense déjà à des DC ? Personne ici russe )

Bon je prends un peu de temps pour la fichette, IRL oblige, je me magne les fesses pour pondre vite la suite et vous rejoindre pour gueuser slurp1

- ♦ -

uc
Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Ven 16 Fév - 17:53

Si tu balances trop de trucs à Konkon, j'te bouffe russe
Ou j'te fais bouffer par les lycans de la Monstrueuse smug
On aurait pu faire de toi quelqu'un de bien, mais t'es trop fidèle à ton oncle, caramba sisi
Bienvenue quand même, mine de rien, tu grossis les rangs de l'Einsicht et c'est BIEN huhu

- ♦ -

+ i bow for nobody +

tell me everything will be alright
tell me we'll prevail

Spoiler:
 

avatar

Magnus Röhr
Gouvernement | Heimdall

Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Sam 17 Fév - 21:22

Tu veux un délais gueuse  ? russe kr

- ♦ -


   
The stairs creak as I sleep, it's keeping me awake. It's the house telling you to close your eyes. And some days I can't even trust myself. Your mind is playing tricks on you my dear.
Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   Sam 17 Fév - 22:25

@Magnus Röhr Please bb je veux bien kr Je finis ça dans la semaine ! Merci beaucoup plz

@Anke Sternberg Mais il est aussi tout dévoué à Anke, ne t'en fais donc pas What a Face What a Face What a Face Contente de voir notre Cardinale débarquer 8D Au plaisir de faire un rp gênant entre Al le shlag et Anke la classe.

- ♦ -

uc



Contenu sponsorisé


Revelio

MessageSujet: Re: Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)   

Qui peut vraiment voir si j'ai la tête en désordre ? (Albrecht)

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires
-
» [Multimédia] Parole de Piraka Rap
» [Règle] Ce gars est doué
» D-Day 1944 (Vae Victis n°57)
» Une habitude (Pride)
» Stuff post 2.11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revelanda Arcanis :: PERSONNAGE :: Présentations-
Sauter vers: