AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find

Revelio

MessageSujet: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 4:27


ANTHÉA DRACHE
Noble & Autre(s)



« Il n'est pas prudent d'écarter de ses calculs
un dragon vivant quand on est près de lui. »


INFORMATIONS
Nom ◆ DRACHE, patronyme connu dans les landes allemandes, autrefois respecté, aujourd’hui proche de l’avilissement. L’enfant conserve pourtant la tête haute, fière descendance qui ne saurait tolérer les « on-dit » desservant les siens, noble tête qui ne saurait détourner le regard de ceux qui se veulent détracteurs, semble lancer la promesse d’un fier retour des dragons à venir.  .
Prénom ◆ ANTHEA, prénom allégorique d’une déesse du printemps, la douceur sur le bout de la langue qui pourrait être pourtant claquée sans finesse. Les esprits les plus fins y ont certainement trouvé un rapprochement manifeste avec l’ascendante Antonia, sans doute ont-ils vu juste après tout. LËNE, de son second prénom, inspiration directe d’une ancêtre maternelle, principalement employée lorsqu’elle était enfant et pour les remontrances uniquement, patronyme complet employé dès lors.
Surnom ◆ Ses proches ont bien souvent eu tendance à l’appeler THEA, plus court, plus familier, certains de ses amis de même… Elle n’y a jamais vu d’objection particulière. Lors de son enfance, les autres de ce monde de la noblesse voyaient en elle une DRAGONNELLE, mais le temps passant, le titre a disparu, perdu dans les prunelles interrogatrices.
Lieu & date de naissance ◆ MUNICH, capitale du Land que les Drache dirigent depuis 1634, dans la demeure familiale « le Palais Miroir », le 16 NOVEMBRE 1901. Incident de parcours qui la fit naitre avec un mois d’avance sur le prévisionnel, nouveau-né précoce qui vint achever la première lignée de la dynastie Drache. Cet événement semble être le seul pour lequel elle brille par son absence, mettant un point d’honneur très méticuleux à trouver une autre occupation dénuée d’intérêt pour certains, mais ô combien importante pour elle.
Nationalité ◆ ALLEMANDE de par son lieu de naissance, elle est née à Munich et compte bien y mourir. On peut cependant dénoter quelques alliances étrangères dans son arbre généalogique, notamment sa grand-mère – Jewel Leiser – autrichienne de son état.
Métier ◆ En tant qu’épouse de Konrad Reinhard, elle aurait pu demeurer femme au foyer  et s’occuper de leur fils. Hélas, demeurer passive n’a jamais été au programme de la jeune femme qui commence à s’illustrer parmi les plus grands STYLISTES (ou Grands Couturiers) de la Mode Sorcière Allemande, grâce à des créations uniques qu’elle ne montre en avant-première que lors de grands évènements ou sorties officielles. Loin de s’en tenir aux robes de soirées, elle s’est lancée autant dans le prêt-à-porter féminin que la lingerie… Facette de la mode que seul son époux peut approuver (quand bien même elle ne fait pas grand cas de son opinion, le jugeant inapte à décider de ce genre de détail.)
Lieu d’habitation ◆ L’HÔTEL PARTICULIER de la famille Reinhardt dans le BOURG DE NUREMBERG. Rien à voir avec le Palais Miroir dans lequel elle a grandi, néanmoins lieu agréable qu’elle a re-décoré au fur et à mesure des années afin de s’y sentir un peu plus à l’aise.
Statut de sang ◆ PUR, depuis des générations. Si les autres familles nobles ne semblent pas faire état de la pureté du sang, les Drache sont connus pour y porter une attention toute particulière. De fait, aucun Drache ne saurait déroger à la règle d’engendrer une descendance faite de vrais sorciers. Exception faite désormais, et pour laquelle la jeune femme se voit obligée de revoir toutes les prérogatives de son éducation.
Classe sociale ◆ NOBLE, et pas des moindres, enfant chérie d’un des quatre Grands Nobles d’Allemagne. Héritage pour lequel elle se montre loyale mais dont elle ne semble pourtant pas faire étalage, créature simple, faisant toutefois toujours honneur lors d’évènements importants et en société.
État civil ◆ Jeune ÉPOUSE de Konrad Reinhardt, leur mariage n’a jamais été moins qu’une prise d’otage faisant d’elle une infortunée victime. Prisonnière des paumes du Bruggraf de Nuremberg, elle lui a donné un fils, Niklas Reinhardt, pour lequel elle serait prête à se montrer bien moins docile si l’on venait à s’en prendre à lui. Et bien qu’elle montre un visage de compagne dévouée lorsqu’elle paraît au bras de Konrad, la jeune Drache n’en demeure pas moins soucieuse de mettre un terme à cette mascarade qui la tient prisonnière d’une cage dorée.
Sous-groupes ◆ AUTRE(S). En d’autres circonstances, sans doute aurait-elle rejoint les rangs de l’HEIMDALL – si tant est qu’elle en ait entendu parler ou qu’elle fut recrutée –, hélas, un mariage impromptu a brisé bien des rêves, des espoirs, des projets. Elle se contente d’observer ce qui se passe autour d’elle, écoute les potins et les nouvelles d’une oreille qui paraît distraite, toutefois attentive. Le monde ne tournera pas sans elle indéfiniment. D'autre part, elle est ancienne étudiante de Durmstrang.

Éducation ◆ Ancienne étudiante de l’INSTITUT DE DURMSTRANG, elle fut de ces élèves qui se sont montrés assidus durant leur scolarité. Curieuse et érudite, elle s’est vite illustrée parmi les meilleurs, jusqu’à rejoindre la Classe Étoile, sans que ses parents n’aient à payer l’entrée de cette classe élitiste, mais sacrifiant vie sociale à cet effet. Loin de posséder le désir de rester femme au foyer, elle continua ses études, empruntant le 3ème cycle pour achever son parcours.

Opinion politique ◆ En tant qu’héritière du Landgraf du land de Munich, son opinion politique va naturellement au GOUVERNEMENT, et ce, bien qu’elle soit éloignée de toute affaire politique depuis quelques années. N’en demeure pas moins qu’elle voit du mauvais œil l’avancée de l’Einsicht dans les contrées Allemandes, encore moins l’infestation de ces derniers dans le land de Munich.

Réputation ◆ Ils étaient nombreux à attendre de voir une jeune DRAGONNE sortir de sa coquille, mais n’ont rencontré que de la fumée. On ne sait que penser de son union avec le Reinhardt. Toutefois, sous l’incompréhension générale, une autre notoriété se forge, liée à l’art dans lequel elle a décidé de se lancer corps et âme, créations uniques qui font les regards envieux. Elle est DOUÉE la Drache, et on s’intéresse grandement à son talent.

Particularités ◆ Aucune qui ne soit extraordinaire. Lorsqu’elle était encore libre, il ne fait nul doute qu’elle aurait aimé apprendre la LEGILIMENCIE, à des fins purement personnelles, néanmoins liées à sa loyauté familiale. Destinée avortée, elle n’a jamais pu rien exploiter que son don pour les arts, plus particulièrement la peinture et le stylisme.




HRP
Pseudo : O.DREAM alias Tiphe. Âge : la majorité passée. Personnage : mi-inventé, mi-scénario. Face claim : Jennifer Lawrence. Credits : moi-même. Où avez-vous connu le forum : le projet sur Bazzart naturellement ! Avez-vous des multicomptes : Nope ! Comment décririez-vous votre rythme RP : Assez constant, tout dépend de si je travaille ou non, mais je réponds assez rapidement si le temps me le permet. Commentaire : EH BAH DIS DONC  kyah  kyah  kyah .
Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 4:28

ANECDOTES
01. LANGAGE FLEURI — En bonne érudite, Anthéa se démarqua par son côté touche-à-tout. Certes, durant son premier cycle, sa curiosité naturelle la poussa à s’intéresser à toutes les matières prédominantes, mais sa préférence se tourna naturellement vers les langues, qu’elle a toujours jugées comme essentielles pour mener la coopération magique vers l’excellence. Un choix vivement approuvé par la figure maternelle, quand le paternel aurait sans doute préféré qu’elle s’intéresse bien plus aux potions, ou encore même les runes. De fait, la jeune héritière se prit rapidement de passion pour l’apprentissage des langues étrangères, et au russe, vinrent rapidement s’ajouter le français et l’anglais. Ceux qui ont eu l’occasion d’étudier avec elle pourront certainement se souvenir des lettres de correspondances provenant de Poudlard ou de Beauxbâtons. À ce jour, il lui arrive encore de correspondre avec ses anciens homologues étudiants, nouant une amitié certaine avec ceux-là. Toutefois, c’eut été sous-estimer le caractère curieux et érudit de la jeune femme que de croire qu’elle se serait arrêtée à des langues vivantes. Le latin et le grec vinrent rejoindre le bal, sans qu’aucune réelle utilité ne se fasse sentir, si ce n’est pour les explications plus poussées lors de certains devoirs. Elle aurait aimé de même apprendre le langage aquatique, mais l’utilité aurait été moindre, ce qui la poussa à ne pas se lancer dans une telle entreprise. 02. SONATE NOCTURNE — Artiste née, Anthéa s’est très vite illustrée en tant qu’excellente dessinatrice, intéressée par les détails. Le Palais Miroir possède une pièce d’art où regorgent nombreux dessins – non-magiques – de la jeune enfant, l’Hôtel particulier des Reinhardt n’est pas en reste, les tableaux – ensorcelés ou non – envahissant l’espace réservé à l’otage politique. Cependant, le coup de crayon ne fut pas la seule qualité dont pouvaient se vanter la famille Drache, l’enfant se montrant parfaitement douée dans l’art du chant, que l’on chercha à développer et améliorer par le biais des professeurs adaptés. On tenta bien de lui apprendre un instrument de musique pour accompagner la voix, mais rien n’y fit, terriblement mauvaise au violon, passable au piano. Ceux qui tiennent à leurs oreilles évitent manifestement de lui demander de jouer de la musique. Et si autrefois elle pouvait donner un récital pour les siens, elle s’en abstient aujourd’hui, ne laissant entendre sa voix que lorsqu’elle endort son fils – ou son époux – ou sur demande de sa belle-mère. Le reste du temps, elle se contente de fredonner dans son atelier. 03. TROISIÈME SEXE — Contre toute attente – et contrairement à l’image que la jeune épouse Reinhardt renvoie – Anthéa n’a pas toujours été fière de son sexe, ni même de sa féminité. Enfant déjà, et sans que nul ne sache réellement pourquoi, sa jalousie envers ses frères et la liberté dont pouvait jouir ces derniers lança la cadette sur un défi improbable, la poussant à chaparder leurs vêtements et cacher ses longs cheveux sous un béret. Si la mascarade fonctionna durant les douze premières années de sa vie, il fut de plus en plus difficile de passer pour un garçon dès lors que ses traits vinrent s’affiner, tout autant que sa silhouette, l’obligeant dans un premier temps à se montrer plus rusée, jusqu’à ce qu’un membre de sa famille lui tombe sur le poil, anéantissant tout espoir de recommencer. On ne l’a plus jamais revue tenter de se travestir, mais n’en demeure pas moins qu’il lui arrive encore aujourd’hui de voler les affaires de son époux, utilisant une chemise pour peindre ou un pantalon pour coudre. Une méchante manie qui semble agacer ce dernier sans que pourtant, elle ne lui en tienne rigueur. 04. FEMME-ENFANT — Elle n’en a rien laissé paraître, pourtant, la nouvelle de ses fiançailles arrangées avec un membre de la famille Reinhardt lui a brisé le cœur, sans doute même l’âme. Était-ce le fait de ne pas lui demander son avis et de lui imposer un mari, ou l’idée d’épouser un Reinhardt ? À moins que ce ne soit tout simplement en raison des sentiments qu’elle éprouvait déjà pour un autre. Sans doute aurait-elle aimé que ce soit celui-là qui vienne demander sa main, plutôt qu’un homme ayant deux fois son âge. Elle ne mit guère longtemps à comprendre les raisons d’une telle union, abhorrant plus encore l’homme en question, sans pourtant lui montrer son dégoût à la face, se montrant fiancée agréable, puis mariée docile face à l’autel. Terrifiée toutefois à l’idée de se retrouver dans le lit de son nouvel époux, son soulagement fut manifeste lorsqu’il la laissa tranquille durant une année. Une année durant laquelle elle mit à profit une vendetta contre lui, cherchant à s’échapper sans même réussir à franchir le seuil de la demeure, jouant de ruses pour déstabiliser son époux sans jamais y parvenir… Si son visage se montrait parfaitement serein en société, il n’en était rien dans l’intimité, mourant à petit feu sous le désespoir, et plus encore lorsque Konrad réclama son dû au bout d’une année, devoir marital pour lequel elle n’était préparée que dans la théorie. Fut-ce à cet instant, dans ses bras, qu’elle comprit que son père ne ferait rien pour la sortir de ce mauvais pas ? Qu’elle serait désormais à jamais liée à l’homme dont les coups de butoir viendraient lui offrir une descendance ? Son dernier coup d’état fut de mener sa première grossesse à une fausse-couche, un acte qu’elle regretta à l’instant même où elle le commit, hurlant sa douleur tandis que le carmin s’écoulait le long de ses cuisses. Sans jamais avouer son crime, elle se fit plus docile, acceptant sa défaite temporaire, et s’attarda à se montrer une véritable épouse, cessant toute insubordination destinée à se montrer plus enfant que femme. Les jeux d’adultes s’avérèrent bien plus intéressants dès lors. 05. FAUX-SEMBLANTS ET SEMBLANT FAUX — Dès l’instant où Niklas vint à naître, Anthéa sut qu’elle ne pourrait jamais renier son fils, que jamais elle ne serait capable de quitter définitivement les Reinhardt. Sitôt qu’il fut dans ses bras, son regard revint considérer son époux, l’observant peut-être pour la première fois, abordant ses traits avec plus de douceur qu’elle ne l’aurait pensé. Elle ne sut que penser de ce pincement au cœur, le laissant de côté, mais reconnaissant la valeur de l’homme qui venait de lui faire le plus beau des cadeaux. Pourtant, la rancœur demeure, en veut-elle plus à son époux d’être preneur d’otage, ou à son père qui n’a rien fait pour la sauver de celui-là ? Elle s’attendait à un sort bien plus funeste en vérité, mais l’homme n’est pas le monstre auquel elle s’attendait, et ses paumes n’ont jamais affecté sa peau. Saurait-elle un jour apprécier l’homme complètement ? Elle fut persuadée que non, posant toutefois sa tête contre son épaule, inspirant son parfum comme pour s’en imprégner avant de se jurer de suivre son exemple pour le prendre à son propre jeu.


CHAMP LIBRE
Il a toujours été de notoriété plus ou moins publique qu’Anthéa n’est pas une lève-tôt, préférant savourer ses derniers rêves sous la chaleur des draps plutôt que de se lever aux aurores. Raison principale étant certainement qu’elle se couche tardivement, privilégiant un livre ou sa propre activité, à moins que l’idée de profiter d’un lit déjà chauffé n’en soit la véritable raison. Et même réveillée, elle se permet de contempler le plafond, pensées tournées sur l’emploi du temps sommaire de sa journée, première heure consacrée à une toilette propre avant de prendre son petit-déjeuner, lui-même sommaire : une tasse de thé au citron – saveur manifestement préférée – ainsi qu’une simple biscotte beurrée. Elle n’est pas grande mangeuse, semble se contenter du minimum sans pour autant se perdre dans la cachexie, bien que les domestiques jurent sous cape qu’elle serait capable de dévorer une tarte au citron seule, quitte à planter une fourchette dans celui ou celle qui oserait ne serait-ce que tenter d’en prendre une miette. Le reste de la matinée se veut consacrée à son fils, joyau sans prix à ses prunelles céruléennes, se faisant mère exemplaire, le menant au parc ou en promenade – jamais seule, toujours surveillée, à son grand damne – ou jouant avec lui dans la demeure familiale. Sitôt que le déjeuner sonne, elle confie l’enfant à sa grand-mère ou la gouvernante, s’évaporant dans son atelier, manquant le repas complet, se contentant une nouvelle fois d’une simple tasse de thé tandis que son imagination prend le dessus, joue avec ses phalanges pour créer un nouveau tableau, ou une nouvelle composition de mode. Sans doute est-ce à cet instant qu’elle se montre vile et taquine, chapardant dans les nippes de son époux pour porter ce qui lui plait et travailler sans être malmenée par ses propres oripeaux, prête à subir l’agacement de ce dernier comme petit triomphe, inconvenance de leur mariage. Elle attend avec impatience leur joute journalière, s’enivre de ses regards désapprobateurs et de ses mots lui lacérant l’épiderme. Qu’importe l’issue finalement, elle se sait à la fois victorieuse et dominée cependant adversaire permanente, songe à lui céder ce qu’il ne semble jamais demander et se fait violence pour ne pas lui accorder ce plaisir. Ni vélane, ni même vénale, elle lui refuse les cadeaux coûteux, n’accepte de les porter qu’en société, tandis que son bras glisse sous le sien et que la mascarade reprend. Parfaite actrice qui joue les épouses dévouées, lui adresse un regard bienveillant et des lèvres souriantes, mais dont l’esprit est ailleurs, ne revient que lorsque la pression à son bras la rappelle à l’ordre, converse avec les envieuses qui admirent les créations dont elle est l’auteur, récolte les commandes, se fait prier pour une tasse de thé à un autre moment de la journée afin de parler prochaine collection ou jouer les commères. Et quand tombe la nuit, retient un frisson lorsqu’elle se couche auprès de l’homme dont les paumes se font distantes ou insistantes, le laisse explorer les trésors dont il est seul maitre sans jamais tâter le cœur, fredonne pour lui lorsque les nuits se veulent longues et trop sombres.  


Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 4:28

CHRONOLOGIE

1901 & MUNICH ◆ Naissance d’Anthéa Lëne Drache, cadette de la première branche des Drache avec un mois d'avance sur le prévisionnel. Durant cette même année, l'Einsicht voit le jour, mais personne n'y prête une réelle attention.
1905 ◆ MUNICH (4 ANS) Manifestation du potentiel magique d’Anthéa (lévitation du livre de conte dont elle désirait qu’on lui fasse la lecture). Cette nouvelle rassure la famille quant au véritable statut de la cadette, un poids en moins sur les épaules tandis que l'on spécule déjà sur son avenir prochain. Sera t'elle grande sorcière ou se contentera t'elle d'être petite noble capricieuse ?
1907 & MUNICH ◆ (6 ANS) Cours particuliers au Palais Miroir avec un précepteur, comme ses aînés avant elle. Elle apprend les matières principales d’un enfant en scolarité. Elle se montre enfant intéressée, s'intéresse de prêt à ce qu'on lui enseigne. Pour nourrir son intérêt, Herr Mänkhe lui conseille quelques livres adaptés à son âge, nourrit son amour pour la littérature, mais les contes pour enfants ne l'intéressent plus, elle part en exploration de la bibliothèque familiale, bien plus fournie en sujets divers.
1909 & DURMSTRANG ◆ (8 ANS) Entre à Durmstrang pour son premier cycle, tout comme ses aînés avant elle. Là-bas, les matières se veulent plus poussées que ce que son précepteur lui a enseigné, elle se découvre un intérêt plus marqué pour les langues étrangères, pour lesquels elle brille manifestement. Toutefois, sa curiosité ne s’arrête pas aux langues, et bientôt, toutes les matières trouvent grâce à ses prunelles céruléennes qui n’ont de cesse de faire des recherches dans la bibliothèque pour assouvir sa curiosité.
1911 & GREGOROVITCH ◆ (10 ANS) Achat de sa baguette chez Mikew Gregorovitch, à sa demande, tant elle a entendu du bien de ce fabricant. Coûteuse mais créée pour durer, c’est tout naturellement que sa main vint trouver l’extension magique, et sous sa paume, c’est comme si les deux partenaires s’étaient trouvées, s’entendent à merveille. Les premiers sortilèges marquent le début de leur relation, l’une mettant l’autre à l’épreuve et inversement. Le partenariat semble fonctionner, et à ce jour, demeure.
1914 & DURMSTRANG ◆ (13 ANS) Entrée en 2ème Cycle à Durmstrang, choix de la spécialisation tourné vers la Philomagie, bien qu’elle eut hésité avec l’Herbologie, choisissant les créatures en majeure, l’astronomie en mineure, ainsi que l’option arithmancie en plus. Malgré son emploi du temps qui se veut chargé, la jeune femme ne ressent que du plaisir à étudier, allant presque jusqu’à se faire solitaire. La Grande Guerre débute, qui l’intéresse vaguement mais dont les conversations entre adultes la tiennent à l’écart, ce qu'elle apprend sur cette dernière, ce n'est que par le biais des journaux. Dans cette même année, elle débute des correspondance avec Beauxbâtons (lettres surveillées par le gouvernement en raison de la guerre) et Poudlard, ce qui lui permet de travailler à la fois son français et son anglais.
1917 & DURMSTRANG ◆ (16 ANS) Intégration en Classe Étoile, et ce, grâce à ses résultats exceptionnels et son envie d’apprendre (Se classe seconde au classement final en fin de Secondaire, pratiquement à égalité avec le premier, en raison d’une petite erreur en Histoire de la Magie.)  Durant cette année, la jeune Drache s’intéresse de plus en plus à la Mode Sorcière et commence à créer ses propres vêtements. Elle envisage la mode comme une idée de carrière, hésitant avec un éventuel poste au gouvernement, puisqu'elle n'héritera pas du Land, contrairement à l'un des jumeaux.
1918 & ALLEMAGNE ◆ (17 ANS) Obtention de son certificat de fin d’études, résultats obtenus avec brio, bien que subsiste la rancœur de ne pas être première de sa promotion, seulement seconde. La Grande Guerre se termine enfin et avec les relents de la défaite, l’écho des premiers revers. Personne ne fête la fin de cette sombre période, pas même les plus jeunes qui ressentent l’amer de la situation. Un nouveau tournant dans la vie de la jeune héritière, début d’un flirt avec @Ahren Hafner, de six ans son aîné, joueur de quidditch de son état – et vassal de sa famille –, et qu’elle rencontre au cours d’un match destiné à faire oublier la sombre époque à la populace. Le flirt se poursuit sur quelques semaines avant qu’une relation romantique se débute. L’histoire se veut toutefois cachée et vertueuse, la Drache étant très claire avec son hymen.
1918-21 & DURMSTRANG ◆ (17-20 ANS) Intégration du 3ème Cycle sur sa demande, son dossier ne rencontrant aucune raison d’être refusé. Ses études se poursuivent sur les mêmes matières qu’elle pousse à l’extrême. Elle rendra son travail de fin d’étude sur l’évolution des Sortilèges et Maléfices, et complète son écrit avec une pratique basée sur divers sortilèges de niveau supérieur dont la plupart sont informulés. Durant ces trois années, sa relation avec le fils Hafner prend de l’ampleur, mais elle ne lui cède pas son hymen, qu’elle tient à garder intact jusqu’au mariage. C’est toutefois dans ses bras qu’elle découvre les autres pans de la chaire, découvre l’amour sous la coupe de ses lèvres, se repait de lui comme d’une bulle d’oxygène nécessaire à sa survie. Le coup d'état à Nuremberg l'inquiète, elle sait que rien ne sera plus jamais pareil, elle ne sait juste pas encore à quel point.
1921 & MUNICH ◆ (20 ANS) Fiançailles puis mariage arrangé avec @Konrad Reinhardt (Prise d’otage contre le Langraf de Munich). La nouvelle est très mal accueillie de la concernée qui voit ses rêves et ses projets tomber à l’état de néant. Pis encore, elle se voit obligée de mettre fin à sa relation avec le fils Hafner. Durant cette année de mariage, prisonnière d'une cage dorée, la Drache entre en crise d’adolescence et se lance dans les arts pour s’occuper. En société, montre un visage avenant et serein, dans l'intimité toutefois, sa confiance se meure, l'oblige à s'adapter à un milieu qui n'est pas le sien. Durant cette même année, la tragédie touche la famille Reinhardt, dont elle fait désormais partie, assassine le premier né de l'époux. A leur image, elle pleure le garçon pas seulement par égard pour sa belle-famille, la dragonne sort de son antre et veille sur sa belle-fille d'une œillade attentive, néanmoins discrète.
1922 & NUREMBERG ◆ (21 ANS) Après une année de paix et de coups fourrés, Konrad réclame ses droits sur Anthéa. Bien que réfractaire, la jeune épouse se plie au devoir conjugal, une fois, puis d’autres, jusqu’à ce qu’une première grossesse ne lui soit annoncée. Et parce que son père n’a toujours pas esquissé un geste pour la sortir de ce mauvais pas, elle entreprend de prendre les choses en main, provoque une fausse-couche destinée à persuader le Reinhardt qu’elle ne sera jamais mère. L’entreprise ne la laisse pas indemne psychologiquement, elle tait son crime et pleure l’enfant qu’elle a assassiné. Elle s’enferme et décide de céder du terrain à son époux.
1922 & NUREMBERG ◆ (22 ANS) Naissance du premier fils Reinhardt-Drache, Niklas. Contrairement au premier essai avorté, Anthéa se montre épouse un peu plus présente et dévouée, que ce soit en société ou dans l’intimité, regard neuf sur le mariage et la parentalité. Elle vit sa seconde grossesse avec d’infinies précautions, s’interroge sur sa capacité à être une bonne mère, si ce n’est une bonne épouse. La naissance de Niklas amène la brise du changement, tandis que le regard de la Drache sur le Reinhardt semble évoluer, sans qu’elle ne parvienne à pointer du doigt le dit changement. Toutefois, l’héritière restant caractérielle, un long débat agité a eu lieu pour décider du patronyme de l’enfant, Anthéa refusant de céder l’influence au géniteur. À ce jour, elle maintient que le nom du fils aurait dû être le sien, et non celui de son époux.
1924 & NUREMBERG ◆ (24 ANS) Les créations de Mode d’Anthéa commencent à devenir un sujet de discussion chez les femmes et jeunes demoiselles, on lui passe plusieurs commandes à la fois de prêt-à-porter et de robes de soirées. Elle commence à envisager la création d’une ligne de lingerie fine et se sert de Konrad comme de sujet test. Elle recommence à s'intéresser à la politique, et s'inquiète de plus en plus de la montée de Grindelwald dans le monde sorcier.
1926 & NUREMBERG ◆ (26 ANS) Anthéa se cherche, cherche l’émancipation, la confiance, envisage de plus en plus d’ouvrir sa propre boutique, ainsi que d’autres choses, plus secrètes. Divers sujets qu’elle n’ose pas encore aborder avec son époux.

- ♦ -

The devil's going to set me free
I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains ▬ kaleo & bat'phanie ©
Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 10:23

LA SOEUR hiii fire
je suis trop contente eyebrow
bienvenue sur RA kyah
évidemment tu habilleras ton frère pour qu'il soit beau hein bigeyes
Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 10:45

FRANGIN ! hiii deathhug
Merci naturellement ! Viens, on va asseoir notre domination sur RA. Bon je compte sur toi pour me sortir du lit des griffes de Reinhardt hein fck
Bon t'habiller… à moins que tu changes de sexe... gna mais je veillerai à ce que tu sois toujours beau et hot babe ! swag

- ♦ -

The devil's going to set me free
I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains ▬ kaleo & bat'phanie ©
Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 11:18

CE VAVA.
DRACHE.
et puis si tu veux du polynectar... eyebrow kr
bienvenue parmi nous et bonne chance pour l'écriture
de ta fiche de présentation ! What a Face

- ♦ -



― pétales d'émeraude, chant d'augurey. ―

Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 11:28

Huhu, une nouvelle cible à éliminer. sneaky Bienvenue, jolie Anthéa, n'hésite pas à t'étaler dans ta geôle. Hilda sait ce que ça fait d'être enfermée entre ces murs, même si elle c'était plutôt du côté de la cave. rip

Un personnage avec un fort caractère qui se prépare, hâte d'en savoir plus. sneaky N'hésite pas à poster tes questions au staff, nous sommes là pour ça. danse1

- ♦ -

Ridicule they won't allow Quench abuse and let love flower Rip the cage out of your chest Let the chaos rule the rest

Konrad Reinhardt

Konrad Reinhardt
Gouvernement | Autres

Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 11:52

Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find Tumblr_otnia6FqaP1vfpo65o1_250

Hello bella (ici, c'est multilingue, anglais-espagnol, tavhu trop de culture dans la mifa fire ) Je suis toute chose de voir la jolie Anthea heart (très jolie Anthea gah ) et j'ai hâte de tout bien lire pour voir ce que tu vas me faire comme misère wink2 wink2 huhu
Viens, ensemble on va faire du drama, du drama et encore lus de drama, be prepaaaared (mais en allemand, parce qu'ici on est en Allemagne, didiouuuu)

Si tu as la moindre question tu sais où me trouver heart n'hésite surtout pas ananas stache kyah kyah

- ♦ -

Il y a des gens sans orgueil qui se résignent à végéter sous notre domination. Ils préfèrent vivre avilis sous notre botte que mourir glorieusement pour la Liberté...
Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 12:35

HAN VOUS ÊTES TELLEMENT CHOUX. comhere fun bigeyes
Merci, merci, j'vais vous coller au derrière comme le pet d'un phacochère (la faute à Konrad, c'est lui qui a commencé avec Le Roi Lion shook )

ARIEL — Je suis très très très preneuse pour le polynectar, si si. Toi et moi, va falloir qu'on se parle, in private.

HILDA — VILE GUEUSE. (MAIS ! T'es bonne alors je te pardonne.) Si tu veux, y'a encore de la place dans la cave, on t'a gardé ta chambre... gna Et je suis prête à te débarasser de tes jolies boucles rousses si tu veux hoho #belle-mèrementor.

KONRAD — HUSBAND ! amour
Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find Point-7
J'arrive pour le drama, le drama et encore le drama ! On va s'amuser comme des petits fous et on mettra l'Allemagne à feu et à sang sous notre drama muaha

- ♦ -

The devil's going to set me free
I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains ▬ kaleo & bat'phanie ©
Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 15:32

À nouveau bienvenue, madame qui fait concurrence à la petite rousse. muaha et puis JLaw slurp2

- ♦ -

If you're not angry, you're not paying attention.
Sometimes, the world doesn't need a hero. Sometimes, what it needs is a monster.



Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 16:53

Bienvenue sur RA !

Je vois que c'est un personnage déjà bien avancé, ça fait plaisir hehe
Du coup bonne validation comme j'ai l'impression que cette belle fiche est déjà finie ? kr
Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 17:00

Hohoho la Madame de Konrad. kr Je te souhaite bien du courage et une armure anti-feels parce que shipper avec Eléo ça fait bobo dans le coeur, si tu en as un. (Moi pas, pour ça j'ai survécu.)

Sinon, grand-mère autrichienne, on va sans doute se connaître toi et moi 8D (Oui je sais l'Autriche c'est grand)(je m'en fous)(je te veux)

- ♦ -

Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find 180219074413640549
Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find XyK6zU3

Konrad Reinhardt

Konrad Reinhardt
Gouvernement | Autres

Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find EmptySam 10 Fév - 18:39

REVE T'OUVRE SES PORTES
WIFEY frou frou Je suis bien contente de voir ce perso entre tes pattounes : je sens que tu vas me faire une Anthéa qui va donner du fil a retordre à son gueux de mari wink2 Je t'ai déjà tout dit mais... les anecdotes bas stare les fringues de mec bas stare la fausse couche bas stare u killed meh. (Et by the way, bravo j'ai réussi à mépriser mon propre perso en lisant ta fiche fck ) ( pleure pleure pleure Anthéa bichette pleure pleure )

Je te mets vite tes couleurs pour qu'on puisse rapidos rp et qui sait, un jour la Bavière nous appartiendra fire fire (sinon on sera juste bien sapé, et c'est un bon début swag )



Félicitations, tu es validé(e) ! Avant de te ruer dans la zone rp cependant, une petite chose s'impose, le recensement. Merci de bien vouloir passer dans ce sujet afin que nous puissions t'ajouter à toutes les listes nécessaires. Si tu fais partie d'un ou de plusieurs Sous-Groupes va finaliser ton inscription en postant dans leur sujet, et commencer à t'intégrer auprès de tes pairs. Une fois cela fait, nous te conseillons d'ouvrir une fiche de liens afin d'augmenter ton carnet d'adresse. C'est aussi un moyen idéal de trouver des partenaires RP !
Nous te conseillons d'ailleurs, avant de commencer à rp, de bien prendre soin de vérifier la période de jeu en cours afin de bien savoir comment dater tes sujets.

- ♦ -

Il y a des gens sans orgueil qui se résignent à végéter sous notre domination. Ils préfèrent vivre avilis sous notre botte que mourir glorieusement pour la Liberté...



Contenu sponsorisé


Revelio

MessageSujet: Re: Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find   Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find Empty

Anthéa Drache › Heart like yours is rare to find

Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» 2011 - Heart burn (tenue uniquement)
» [Fan-Fiction] BIONICLE: Dive to the Heart
» Lonely Heart et Pru de la Convention Tonner 2008
» [Royal Paladin] Broken Heart
» [Aqua Force] "My heart resonates! The heat's enough to burn! The beat of my blood is razor-sharp!!"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revelanda Arcanis :: PERSONNAGE :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: