AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Vanya - Quivering heart

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Revelio

MessageSujet: Vanya - Quivering heart   Dim 11 Fév - 12:31


VANYA TECZYNSKI
Noble & Einsicht



« Shadows settle on the place, that you left. Our minds are troubled by the emptiness. »

INFORMATIONS
Nom ◆ La langue roule sur les accents étrangers. La bouche se crispe sur ces prononciations inconnues. Les dents crissent sur les consonnes rugueuses de l'est. Ça sent la révolution. Ça sent la révolte. Ça sent les rires sous capes et les messes basses de minuit. Fierté. Défi. Les étrangers. Les polonais. Teczynski.
Prénom ◆ L'origine a déteint du nom de famille sur le prénom. Comme une aquarelle mal diluée. L'Allemagne, encore une fois, est absente. Écrasée avant même d'avoir existé. Vanya, pour être graciée des vices dont elle se croit dépourvue.
Surnom ◆ Quolibet que certains pensent inoffensif, presque flatteur, ode à la jeunesse de celle à qui on l'affuble, Vanya n'y voit que la mélancolie amère d'un futur qu'elle avait à portée de main. Fräulein, mademoiselle, celle à qui l'annuaire a été arraché par la guerre.  
Lieu & date de naissance ◆ Depuis un siècle, les Teczynski occupent Breslau. Pourtant, Vanya est une des seules à y être véritablement née. Dans cette grande demeure familiale, à la fin de l'aube du siècle, elle a poussé son premier cri le 12 décembre 1900.
Nationalité ◆ Le sang est polonais, le rouge et le blanc battent dans ses tempes, mais les papiers froids affichent une hybride. Père polonais, mère allemande, on pourrait la croire partagée. Elle en joue, elle s'en amuse et affirment à son public que l'Allemagne est la seule pour elle.
Métier ◆ Née dans la haute société, de sang noble, Vanya a été épargnée du labeur et de la sueur. Fut un temps cependant, elle se rêvait médicomage, dompteuse de créatures magiques ou encore joueuse professionnelle de Quidditch. Des rêves d'enfants dont elle se souvient aujourd'hui avec un sourire désabusé.  
Lieu d’habitation ◆ Breslau, land de Berlin. La frontière est si proche et si loin. Elle a beau s'enfuir, disparaître de ce bourg témoin de ses plus belles années, les sirènes du passé crient à s'en arracher la gorge pour qu'elle revienne.
Statut de sang ◆ Le sang est mêlé. Ni fierté, ni honte pour ce statut banal et commun qu'elle accepte comme la normalité.
Classe sociale ◆ Noble.
État civil ◆ Célibataire, éternelle fiancée, éternelle mademoiselle. La guerre sovieto-polonaise a minutieusement découpé sa poitrine pour lui arracher le coeur. L'homme est parti et n'est jamais revenu.
Sous-groupes ◆ Famille Teczynski | Ancienne élève de Durmstrang | Einsicht (la Bienfaitrice)

Éducation ◆ Comme sa mère, comme son père,
comme ses ancêtres avant elle, Vanya est venue grossir les rangs de Durmstrang dès ses huit ans. Curieuse et appliquée, elle fut une élève studieuse et rapidement brillante. Dotée de facilités d'apprentissage et d'une rigueur militaire concernant ses études, la jeune fille s'affirma comme une excellente élève. Excellente, certes,
mais trop influençable et naïve pour être capable d'intégrer la classe étoile. Ses affinités en sorts de défense et de protection l'ont poussé à choisir la majeure combat, en dépit de ses nettes préférences pour le soin et l'herbologie. Pour attirer l'attention d'un géniteur absent, elle rejoignit également les cours de runes magiques. Malheureusement, son manque d'appétence pour la matière ne la rendit ni brillante en classe ni aux yeux de son père. Elle ne terminera jamais son cycle 3, malgré des débuts prometteurs. La faute à la guerre sovieto-polonaise qui lui a tout pris.

Opinion politique ◆ Pour le Plus Grand Bien.
Pour ces mots, Vanya est prête à tout. Traumatisée par la Grande Guerre et la guerre sovieto-polonaise, écoeurée par les horreurs moldues, rancunière jusqu'à la moelle envers les sans-pouvoirs qui ont blessé et tué des sorciers sur le champs de bataille, elle ne voit en eux que des enfants cruels et capricieux qui ne comprennent rien. Ils ne savent rien. Ils sont aveugles. Ce n'est pas leur faute, elle le sait bien. Elle les observe comme une mère distante avec un brin de condescendance. Ils ont besoin d'être guidés et épaulés. Et pourtant, ils dirigent tout et décident du sort du monde. La jeune fille veut voir la société changer en profondeur. Comme une chenille répugnante qui deviendrait papillon. Pour une utopie sorcière, pour des idéaux pacifistes, Vanya veut se salir les mains. Et tant pis si du sang vient s'incruster sous ses ongles. Il faut savoir faire la guerre pour préparer la paix.

Réputation ◆ La réputation de Vanya est d'abord définie par celle de sa famille. Illustre. Ancienne. Noble. Étrangère, diront les mauvaises langues et les lucides. Fidèle à l'Allemagne affirmeront les bienheureux et les naïfs. Soutient de l'indépendance polonaise dans l'ombre, conversant dans la langue brusque et mystérieuse de cet Est ingrat qui a ravit sa liberté, le clan affiche une loyauté indéfectible, ostentatoire, presque ridicule à l'aigle noir. Même si cela leur rape la trachée, le contrôle de Breslau est primordial.
Riches, mondains, excentriques, serviables, menteurs, on les affuble de bien des adjectifs sans jamais réellement parvenir à les cerner. Électrons libres dans une société allemande codifiée, le respect est cependant de mise lorsque l'on se trouve face à l'un d'eux. Sans vraiment savoir pourquoi, on sait qu'il vaut mieux être dans leurs petits papiers et être capable de les ranger dans la catégorie de ses amis.
Dans ce cosmos familial, Vanya s'est longtemps illustré comme une nouvelle particule. Agréable en société, chaleureuse et d'une nature profondément gentille, elle semblait bien dépourvue de l'étrange noirceur qui pèse sur les épaules de chacun de ses membres. Néanmoins, depuis 1921, la mort de son fiancé et les nombreux blessés de guerre dans sa famille, elle est rentrée dans les rangs. Froide, peu bavarde et mélancolique, elle apparait moins dans les salons privés et se fait plus discrète. Certains la diront encore traumatisée par les horreurs de la guerre. Seul son père sait qu'elle oeuvre désormais pour le Plus Grand Bien. Mais son père, aujourd'hui, personne ne sait vraiment ce qu'il est advenu de lui.





HRP
Pseudo : Cendre Âge : 23 ans, bientôt le quart de siècle  gah  Personnage : Partiellement scénario, partiellement inventé  smug  Face claim : Anna Christine Speckhart Credits : me (avatar) astra (signature) Où avez-vous connu le forum : Je suivais le projet en scred sur PRD  huhu  Avez-vous des multicomptes : Nope. Comment décririez-vous votre rythme RP : Connexion tous les jours normalement, je peux tapoter un RP par semaine  superman Commentaire :  muaha

- ♦ -

blind soul
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island

Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Dim 11 Fév - 12:32

THÈMES

Choisissez au moins cinq thèmes sur les dix proposés à la suite, et expliquez quel rapport a votre personnage avec chacun d'eux.

Liens familiaux : L'instinct clanique, Vanya l'a dans les tripes. Il est là, lové au creux de son ventre, gonflant ses artères et crevant son coeur. Sa plus grande force comme sa plus grande faiblesse. La grande famille Teczynski est un tout pour elle.
Enfant radieuse et ravie, elle a toujours été proche de ses parents. Adorée et adorant. Comblée et comblante. Les beaux jours se sont assombris à l'adolescence.
Les absences paternelles et la faiblesse de caractère maternelle ne sont pas parvenus à dompter la déception de ces géniteurs qu'elle semblait découvrir pour la première fois. Malgré tout, le lien limbique subsistait. Attachée à ceux auxquels elle croyait dépendre, Vanya se montrait d'une loyauté indéfectible.
Le drame de 1921 a mis définitivement fin à cette complicité. Le manque de soutien maternel et le fantôme paternel ne purent répondre à ses appels à l'aide muets désespérés. Alors, elle est allée chercher du réconfort auprès de ceux capables d'apaiser sa souffrance. Sa mère en est morte. Son père s'évanouit dans la nature. Elle se hait. Elle s'en veut. Mais la froideur de son coeur ne s'est pas laissé briser par la rancune. Car Vanya s'est persuadée que ce n'était pas sa faute. Pour ne pas craquer. Pas une fois encore.
Pourtant, cette résonance familiale existe toujours. Terrée. Dissimulée.

Vie amoureuse et sexualité : Les regards adolescents se sont croisés. Un battement de coeur. De cil. De temps. Elle était la joviale, la joyeuse, la souriante et la populaire. Il était le rêveur, l'idéaliste, l'impliqué et le déterminé. Issus de deux mondes semblables et différents, ils se sont pourtant reconnus. D'abord à travers une amitié intense et rare, ils ont appris à se connaître, à s'apprivoiser, chacun fasciné par les dissemblances et les incohérences de l'autre. Puis le sentiment a mué et s'est fait plus profond encore. Enraciné bien loin dans les corps, il est devenu désir, volonté de tout savoir. L'amour rugissait aux grilles et l'un comme l'autre ont docilement ouvert les portes.
Chacun issu d'une noble famille, les fiançailles furent prononcées peu de temps après l'entrée en troisième cycle de l'un et de l'autre. Jeunes, naïfs, noyés d'amour, le futur s'annonçait radieux.
Mais les idéaux de paix et la volonté de défendre son pays rattrapa le promis et l'arracha à ses voeux. L'idéologie le jeta dans la guerre sovieto-polonaise en 1920. Un éclat d'obus enfonça son visage en 1921. Il mourra quelques mois plus tard après une lente agonie.
Vanya préfère se rappeler de ces temps avec des phrases froides et mécaniques. Car si depuis le temps le feu de son coeur a su s'éteindre, rendu terne de mélancolie, les souvenirs, eux, restent. Il s'appelait Roman Czartoryski et son corps se décompose sous le vieux tilleul sans feuille au fond de la demeure de sa famille.

Compétences magiques et baguette : Comme la plupart des nobles issus d'illustres familles sorcières, Vanya a reçu sa baguette en héritage d'une lointaine aïeule dont elle a oublié le nom. De simple apparence, loin de chercher l'ostentatoire, le bois clair a été sculpté au manche laissant apparaître l'entremêlement délicat d'ourlets léchant une hache, symbole de la famille Teczynski, gravé en son centre. Le sorbier, reconnu pour la qualité de ses sorts protecteurs très difficiles à contrer ne reconnait en son maître qu'un sorcier au coeur pur. Le sorbier a été associé à de la moelle de Caladrius solidifiée magiquement, coeur rare, dont les sorts de soins sont très puissants.
Les prédispositions de sa baguette et les facilités d'apprentissage de Vanya ont fait d'elle une dualiste et une soigneuse hors-pair, spécialiste de la protection et de la régénération. La Tortue, comme on l'appelait autrefois à Durmstrang -quolibet depuis longtemps oublié-, faisait référence à ses sorts de protection presque impossible à percer. Petit génie de la magie, aucune matière ne la faisait flancher. En revanche, son manque d'entrain et de qualité pour les sports magique comme le Quidditch a longtemps fait gentiment se plaindre sa mère, ancienne joueuse professionnelle. De son côté, son père ne pouvait qu'être déçu par sa médiocrité en runes. Peut-être était-elle prédestinée à décevoir ses parents, après tout.
Trop émotive et influençable, elle ne rejoignit néanmoins jamais la classe étoile et son coeur brisé l'empêcha de poursuivre son cycle 3 jusqu'au bout.

Les Moldus et le Secret Magique : D'abord indifférente envers les moldus, Vanya les considère aujourd'hui comme des enfants sans jugeote qu'il faut éduquer.
Issue d'une mère née moldue, la jeune femme n'a jamais eu d'à-priori sur les sans pouvoirs. Ni gentils ni méchants, elle les considérait simplement comme des humains normaux, pas si différents des sorciers. Pourtant, l'intérêt particulier et l'entrain de Roman à leur sujet rendit tout de suite les moldus plus fascinant pour Vanya, finalement intriguée par ces hommes et ces femmes qui se démenaient pour éclairer leur maison automatiquement, troquaient leurs chevaux pour de l'étrange ferraille roulante et tentant tout leur possible pour créer des inventions se substituant aux baguettes qu'ils ne connaissaient même pas.
Pourtant, témoin des horreurs de la Grande Guerre et de la guerre sovieto-polonaise, l'opinion de Vanya a leur sujet changea drastiquement. Privée de Roman et de son oeil optimiste par ceux-là même qu'il admirait, la sorcière est devenue amère à leur sujet. Subjuguée par leurs inventions, elle devint dégoûtée par ces bombes, ces gaz et ces ces fusils créés pour tuer. Pour elle, ils ne sont plus rien d'autres que des capricieux et des insensibles, trop aveugles pour comprendre le monde qui les entoure. Qu'il éclate alors, le Secret Magique. Ils ont besoin d'éducation. Ils ont besoin de guide. De n'importe quoi pour arrêter cette folie que Vanya pense intrinsèque à leur manque de pouvoir.

La Grande Guerre : Traumatisée. Ebahie.
Ahurie. Ecoeurée. Bien des qualificatifs s'alignent dans l'esprit de la jeune femme pour qualifier la barbarie moldue. D'abord insistante, malgré son jeune âge, pour  participer à l'effort de guerre en tant qu'infirmière, elle fut naturellement écartée en raison d'une inexpérience et d'une naïveté dangereuse. Pourtant, dès 1918 et la fin officielle du conflit, elle devient volontaire dans les quelques centres spéciaux soignant les sorciers blessés de guerre. L'horreur des blessures, les récits effroyables des soldats et l'atmosphère suintant la mort des hospices anéanti l'innocence de Vanya qui mena tout de même ses missions à bien. La Grande Guerre fut la première étape. Le premier point de bascule de la jeune sorcière. C'est à partir de cet instant précis que le germe d'un monde gouverné par les sorciers éclot au fond d'un coeur épris de justice.


ANECDOTES
MUSIQUE ET ART. Papillons gros comme des chats. Crapauds volant. Étoiles conscientes. Vanya a toujours été dotée d'une imagination débordante, en particulier durant l'enfance. Souvent, son esprit s'évadait et alors qu'elle était enfermée dans sa chambre trop grande, elle vagabondait vers des contrées lointaines, exploratrice d'un monde qu'elle seule connaissait. Malheureusement, ces rêves étaient condamnés à ne rester que brume opaque et nébuleuse. Incapable de les exprimer à travers autre chose que la parole, la sorcière se révéla être une piètre artiste. Incapable de jouer de la musique, de peindre ou de chanter, elle a toujours vécu ce manque de talent, cette impossibilité de traduction comme de la médiocrité. Avec le temps, elle a finalement accepté ce qu'elle prend pour une fatalité. Néanmoins, sa curiosité et son appétit pour les choses qu'elle ne parvient à accomplir l'ont rendu fasciné par les opéras, les musées et la culture en général. Émerveillée par les artistes et leurs dons qu'elle ne peut expliquer, elle tente toujours de comprendre l'inexplicable à travers le prisme de son inventivité atrophiée. Depuis qu'elle a rejoint l'Einsicht, cependant, elle ne s'autorise plus à rêvasser. LA FILLE PRODIGUE. Excellente, travailleuse et rigoureuse, Vanya est l'exemple parfait de l'enfant modèle. Dueliste rodée, magie intuitive et facilité de mémorisation, elle avait tout pour rendre fiers ses parents. Le destin a néanmoins voulu qu'elle échoue dans les deux domaines de ces parents : le Quidditch maternel et les runes paternelles. Enfant unique et adolescente en manque d'attention, elle désespère de briller pour ceux qu'elle a toujours admirés. Le père est absent, la mère est de santé fragile. Elle compense par des résultats exceptionnels dans les autres matières, mais rien n'y fait. La déception qu'elle éprouvait envers elle même s'est peu à peu transformée en colère envers ses géniteurs. L'adolescente se transforma en rebelle et dénigra sa mère. Le fantôme du père fut ignoré. Après son départ de la demeure familiale pour soutenir l'Einsicht, sa mère, de chagrin, mit fin à ses jours. Vanya assista à l'enterrement. Ce fut l'une des dernières fois qu'elle vit son père. LE GOÛT DE LA CENDRE. Sorcière volontaire refoulée en raison de son jeune âge à l'effort de guerre, elle soigna néanmoins les blessés après 1918. Assistante d'un guérisseur de Berlin, elle aida à apaiser les maux, soulager les cicatrices tant physiques que psychologiques et sua sang et eau pour apporter son soutien. Aujourd'hui, les déformations, les peaux brulées et les amputations forcées hantent encore ses nuits et il n'est pas rare qu'elle se réveille en sursaut, hantée par des souvenirs encore trop nets des corps décharnés. Depuis, elle est phobique des seringues, instrument moldu de torture qui la répugne. CERCUEIL. Depuis la mort de Roman, Vanya n'est jamais allée voir ailleurs. Le coeur est toujours épinglé à un squelette qui se décompose depuis plus de six ans. Avec lui sont partis sa naïveté, son optimisme et sa jovialité naturelle, remplacés par une mélancolie, une froideur et un goût pour le travail inégalé. Elle se noie dans son rôle pour l'Einsicht car ainsi, elle ne pense pas. Elle n'a pas le temps pour les histoires, les amourettes et les galants. De toute façon, elle n'est plus vraiment sûre de savoir comment s'y prendre. Aimer, ce n'est pas facile. Et surtout, elle ne veut pas trahir. Car Roman est le seul en qui elle ait jamais eu pleinement confiance. Son phare dans la nuit. Sa lumière au bout du tunnel. Jamais personne ne pourra le remplacer. De ça, elle en est persuadée. LE TOIT. Après son départ de la demeure familiale, Vanya a cherché refuge chez un Teczynski, naturellement. Lev qu'elle considère aujourd'hui comme un frère l'a prise sous son aile et l'a définitivement introduite en société à partir de 1922. Demeurant à Berlin, héritière d'une grosse partie de la fortune maternelle, Vanya régit ses comptes méthodiquement et avec une froideur médicale. Peu sensible aux excès, elle apparaît aux yeux du monde comme modérée et réfléchie. Ayant acheté plusieurs appartements et maisons, elle vit de ses rentes, en toute discrétion. Car elle sait que son héritage n'est pas éternel. 


- ♦ -

blind soul
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island

Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Dim 11 Fév - 12:33

Chronologie


A lifeless face that you'll soon forget
« Most of us are heaving through corrupted lungs. »


ENFANCE
12 décembre 1900 Au crépuscule de l'aube du siècle, Vanya pousse ses premiers cris dans la demeure familiale des Teczynski, dans le bourg de Breslau. Première et seule enfant qu'auront jamais Ventus et Irene Teczynski, ses rires enfantins seuls feront vivre la maison jusqu'à son départ pour Durmstrang.
Septembre 1908 Encore enfant, elle entre dans la cour des grands à Durmstrang. Rapidement décelée par ses professeurs pour son grand potentiel en magie, elle se montre assidues en langues, en magie instinctive et en magie secondaire. Néanmoins, malgré son intérêt, c'est une élève moyenne en arts et en sports magiques.



ADOLESCENCE

1914 La Grande Guerre éclate. À peine âgée de 14 ans, la tête remplie d'idéaux et auréolée de bonne volonté, elle se propose comme volontaire à l'effort de guerre dans les services médicaux. Trop jeune, on lui refuse. Déçue, mais pas abattue, elle décide d'étudier plus fort encore.
1917 Arborant un parcours scolaire sans tâche, Vanya entre brillamment en troisième cycle à Durmstrang.
1918 Roman et Vanya se fiancent après le désastre de la Grande Guerre. La sorcière est à l'apogée de son bonheur et s'imagine naïvement que son futur est sans nuage.
1918 - 1919 Lors des vacances scolaires et de son peu de temps libre, Vanya aide un guérisseur de Berlin. Les horreurs de la guerre dont elle sera témoin continue de la hanter bien des années après. Pour la première fois, elle commence à songer que, peut-être, un monde gouverné par les moldus n'est pas une bonne chose. Roman contestera cette opinion et elle se laissera convaincre par son optimisme.



ADULTE

Mars 1922 Après des mois de souffrance, Roman décède de ses blessures héritées du conflit sovieto-polonais. Le coeur brisé et étranglée par un sentiment de culpabilité effroyable, la joie de vivre de Vanya s'évapore et elle entre dans une terrible phase de dépression. Elle remet en question toutes ses valeurs et tente, en vain, de trouver du soutien chez ses parents.
Novembre 1922 Amère, écoeurée et désabusée, Vanya rejoint l'Einsicht et quitte le domicile familial. Elle est dorénavant persuadée par les valeurs défendues par Grindelwald. Elle trouve dans un premier temps refuge chez un cousin éloigné, Lev, à Berlin.
Mai 1923 Irene Teczynski se suicide, laissant sa fille unique orpheline et son époux veuf. Elle ne se sera jamais remise des choix de sa fille, à l'opposé de ses croyances propres et de son départ subit. Malgré la culpabilité et la rancoeur étouffée, Vanya assiste aux funérailles. Elle y perçoit fugacement son père, une de leurs dernières entrevues. Elle hérite d'une petite fortune maternelle et commence à placer l'argent dans l'immobilier pour s'assurer des revenus stable.
Août 1925 La loyauté et l'ambition de Vanya sont de plus en plus fortes. Aveuglée, elle voit les massacres du 7 comme un pas de plus vers le Plus Grand Bien, bien qu'elle abhorre la violence sanguinolente de la Monstrueuse.
27 janvier 1927 Coup dur pour l'Einsicht. Grindelwald est capturé. Les rangs frémissent. Mais Vanya n'est pas déstabilisée et compte bien ne pas flancher.

- ♦ -

blind soul
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island

Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Dim 11 Fév - 12:36

OMG j'ai vu le lien qui allait se profiler, et je plussoie ! smug
et puis cet avatar skopdfknkdfklvdfn. :feels: kr
bienvenue parmi nous et bonne chance pour l'écriture
de ta fiche de présentation ! boogeystare
(bouh l'einsicht ! russe)

- ♦ -



― pétales d'émeraude, chant d'augurey. ―

Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Dim 11 Fév - 12:54

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! lama
Je valide teeeeeellement l'avatar. She's hot. very very.
Bon, et contrairement à la petite sirène au dessus de moi, j'ai pas vu le lien, mais je suis certaine que ça envoie du pâté quand même mwe

- ♦ -

The devil's going to set me free
I've busted bones, broken stones, looked the devil in the eye. I hope he's going to break these chains ▬ kaleo & bat'phanie ©
Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Dim 11 Fév - 13:03

Very hot la Teczynski. J'aime de plus en plus cette famille. Et je sais que tu feras partie des nôtres, alors laisse-moi te partager mon impatience la plus profonde. J'adore la famille, et l'idée, et j'ai vraiment hâte de voir comment vous allez goupiller tout ça. fire

Officiellement bienvenue, même si on s'est déjà croisé. wink2 Si tu as une question ou des doutes, n'hésite pas à contacter un membre du staff, nous sommes à votre service, my lady. hehe

- ♦ -

Ridicule they won't allow Quench abuse and let love flower Rip the cage out of your chest Let the chaos rule the rest
Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Dim 11 Fév - 16:33

Ariel - Les Polaks vont faire des bêtises huhu huhu MATT SMITH SON ALTESSE LE DUC D'EDIMBOURG hiii hiii hiii fun fun fun fun string string string *repart en faisant des courbettes*

Anthéa - Merci ! slurp2 slurp2 Et on en parle de Jennifer ? hehe Sexy beast kr kr

Hilda - Merciiiii kr kr kr Enfin une copine de l'Einsicht hinhin hinhin On va envoyer du bois kyah

- ♦ -

blind soul
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island

Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Dim 11 Fév - 19:32

Ma progéniture décadente ! smug
fun fun fun fun fun fun fun

( Ouais message totalement inutile. )

- ♦ -

We believed
WE WERE SAFE
THAT WAS THE BIG FANTASY





Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Dim 11 Fév - 23:20

Bienvenue ici demoiselle ! bon courage pour ta fiche frou
Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Lun 12 Fév - 9:04

bienvenue a toi et bon courage ! Bon, je suis tres perturbe parce que pour moi Vanya est un prenom masculin (diminutif d'Ivan) du coup j'ai bugge pendant cinq secondes en voyant l'avatar, mais quel avatar ! Tout ca promet hehe x)

- ♦ -


Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Lun 12 Fév - 17:00

Elle me plaît bien cette petite. Elle a beau n'avoir pas fini son cycle 3, elle a quand même fait QUE DES BONS choix. La Bienfaitrice, en plus; Viens par ici qu'Anke la prenne sous son aile et lui inculque des rudiments de rune, si Vanya le demande style (moi ça m'faisait penser à Oncle Vania, de Tchekov, aussi, Paul, t'es pas seul mais c'est bel et bien une CHARMANTE demoiselle sweet amour )
Donc bienvenue mamzelle, on causera lien à ta validation (ou avant, si ça te chante)

- ♦ -

+ i bow for nobody +

tell me everything will be alright
tell me we'll prevail

Spoiler:
 



Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Lun 12 Fév - 22:49

Bienvenue sur Revelanda Arcanis !

1 . Anna Speckhart.
2 . Fille de l'une de mes bae (joueuse de Ventus pour précision).
3 . Einsicht, même si Bienfaitrice, j'aimerais beaucoup qu'on trouve un moyen de s'y connaître (enfin à l'échelle de Mrs.Manifold puisque Natalia n'a pas son identité au sein du groupe).

Bref. Que d'excellents choix qui me donnent vraiment envie d'en lire et d'en savoir plus, alors bon courage pour le reste ! fun

avatar

Konrad Reinhardt
Gouvernement | Autres

Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Ven 16 Fév - 19:47

CETTE FAMILLE DE THUG russe (ouais, le smiley russe, parce que j'ai pas de respect) Et ce prénom mamamia, j'adore kr (je sens que je vais apprendre des trucs sur l'histoire polonaise quand cette fiche sera toute terminée je eleau fire d'avance gngngngn)
Bienvenue parmi nous avec ce swag intense, hâte de voir c'te beauté en jeu heart Et comme l'a déjà dit la rouquine avant moi, si tu as des questions n'hésite surtout pas à contacter un membre du staff nom Bon courage pour l'histoire (vite vite, on veuuut fire egon heart )

- ♦ -

Il y a des gens sans orgueil qui se résignent à végéter sous notre domination. Ils préfèrent vivre avilis sous notre botte que mourir glorieusement pour la Liberté...

avatar

Magnus Röhr
Gouvernement | Heimdall

Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Sam 17 Fév - 21:28

Hello chaton kr

Je prend des nouvelles de ton avancement: as-tu besoin d'un petit délais pour finir tout ça ? plz

- ♦ -

Cold
Little
Heart.
Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   Dim 18 Fév - 10:32

Je suis une vilaine fille russe J'ai prévu de finir ma fiche aujourd'hui, mais dans le doute je veux bien profiter d'un délai please pleure

- ♦ -

blind soul
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island




Contenu sponsorisé


Revelio

MessageSujet: Re: Vanya - Quivering heart   

Vanya - Quivering heart

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires
-
» 2011 - Heart burn (tenue uniquement)
» [Fan-Fiction] BIONICLE: Dive to the Heart
» Bérénice (My Tell-Tale Heart) débarque chez Cérès
» Lonely Heart et Pru de la Convention Tonner 2008
» LAST CHRISTMAS, I GAVE YOU MY HEART

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revelanda Arcanis :: PERSONNAGE :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: