AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

(M) Ernst Tanner | Toby Stephens (réservé, avant même d'être validé)

Revelio

MessageSujet: (M) Ernst Tanner | Toby Stephens (réservé, avant même d'être validé)   Mer 21 Fév - 1:21


ERNST TANNER
ft. Toby Stephens | Noblesse | Einsicht

INFORMATIONS
Nom ◆ Tanner, des parvenus qui se sont ruinés pour l’éducation de leurs fils, qui leur rendent peu la monnaie de leur pièce. Tandis qu’Ernst attend que le paternel crève et lui transmette le burgraviat, son jeune frère trempe dans des trucs louches, à l’insu des Bonnes Gens.
Prénom ◆ Ernst, un prénom rapide à dire, rapide à beugler, rapide à crier. Ernst est aussi concis dans ses phrases que son prénom le laisse penser. Mais Ernst n’en pense pas moins, oh que non.
Surnom ◆ Certains le qualifient sans affection d’Enfoiré, et il porte ce titre avec fierté quand on vient de loin pour le voir.
Lieu & date de naissance ◆ Düsseldorf, maison familiale, il y a OH, bien longtemps (1879). L’aîné d’une fratrie, l’espoir d’une famille, la ruine des Tanner (rayez la mention inutile).
Statut de sang ◆  Mêlé, et personne ne l’ennuie avec ça, fort heureusement. Manquerait plus que ça.
Classe sociale ◆ Noble, récent. Arrivistes, murmurent certains, au sujet de son père et de lui. Ambitieux, crachent d’autres. Imbécile, tentent certains (à tort, tonnera-t-il).
État civil ◆ Marié pour la bonne cause, à une sang-mêlée pleine aux as. Un sacrifice auquel il a consenti aussi parce qu’elle n’était pas vilaine à voir (peut-être grâce à la magie, tiens, il n’a jamais vérifié)… Et parce qu’il aime l’argent, il faut le reconnaître. Après tout, l’argent sert à tout. Pour tout consolider, il est même allé jusqu’à donner de sa personne et avoir des rejetons !
Particularité(s) ◆ Outre un charisme et un charme indéniables (mais si, c’est un article dans un journal sorcier qui le dit ! ça doit être forcément vrai alors), Ernst est très bien versé dans la cryptographie et la cryptologie, grâce à ses années dans l’État-Major allemand où il officiait au sein du Bureau du Chiffre du Reich. D’abord recruté comme officier de renseignements (traitement d’informations), il a été détaché au Chiffre et a œuvré pendant toute la durée de la guerre à l’arrière, ce qu’on lui a reproché par la suite après la fin des combats et le retour, indemne, à la vie normale, alors que bon nombre avaient été blessés par les ravages de la guerre.
Sous-groupe(s) ◆ Anciens de Durmstrang – Familles de Bonn — Einsicht (HÉ OUIIIIII).

Éducation ◆  A Durmstrang, jusqu’au bout, cycle 3 compris parce qu’il s’y amusait trop. Ça a coûté cher, et ça a ruiné les espoirs de son cadet de compléter son cycle scolaire là-bas. Qu’importe, Ernst a toujours été convaincu qu’en tant qu’ainé, il devait avoir droit à tous les égards possibles, et advienne que pourra pour les suivants.
Opinion politique ◆ Briser le secret magique, c’est mettre en relation les Moldus et les Sorciers, donc ouvrir de nouveaux canaux commerciaux potentiels. Certes, pour l’Einsicht, il y a une part qui veut l’asservissement desdits Moldus, mais le commerce sera quand même florissant, notamment dès lors que les Moldus tenteront -en vain- de se rebeller et achèteront des armes magiques aux sorciers désireux de s’enrichir. Mais qu’importe, Ernst est convaincu, pour avoir travaillé avec des Moldus assez futés lors de son passage au Chiffre de l’État-Major allemand, que les choses sauront s’arranger au mieux pour tout le monde… Et quand il dit « tout le monde », il pense surtout à lui et à ses petites affaires. Pour l’heure, il est un Ascète pour la Bienfaitrice, un qui garde pas mal d’informations pour sa Cardinale qu’il sert avec déférence, notamment parce qu’il est persuadé que lorsque l’Einsicht triomphera, elle le récompensera au centuple en le nommant, sait-on jamais, Ministre de l’Économie, peut-être ?
Métier ◆ En tant qu’homme aimant l’argent sonnant et trébuchant, Ernst s’est orienté dès qu’il a pu dans un sens tout à fait adapté à ses préférences : il a graissé des pattes et multiplié les ronds-de-jambe pour avoir ses entrées au Ministère de l’Economie, et a réussi tant bien que mal à se hisser dans le Cabinet Ministériel. Certaines compétences acquises lors de la Grande Guerre ont été d’une grande aide, même s’il ne tergiverse pas trop à ce sujet. Il a ainsi comme mission délicate de lire tous les messages relatifs à l’économie interceptés par une antenne gouvernementale de la Radio Magique, et déceler quels placements sont pertinents pour les semaines à venir. Un travail éreintant qui le tient éveillé jour et nuit, mais qui le passionne même s’il ne le reconnaîtra jamais.
Il est aussi, mais il s’en moque un peu plus parce que ça n’a pas assez de lien avec le fric, Helfer de son père au Parlement. Autant dire que ce n’est pas le parfait Helfer et que les dossiers où il brille surtout sont des dossiers et des discussions économiques. Pour ainsi dire, on le voit fort peu dans les couloirs du Parlement, puisqu’il préfère s’occuper de ses affaires au Ministère, lui. Certains commencent à trouver à y redire, et craignent qu’il ait un problème d’allégeance entre le Ministère et le Parlement. D’autres y voient un pont parfait entre les débats parlementaires et l’application ministérielle.

Caractère ◆ cynique • ambitieux • cupide • charismatique • charmeur • beau-parleur • travailleur • attentif • confiant • égoïste (surtout à l’égard de son frangin, soyons sincère) • culotté (certains iraient même jusqu’à dire « courageux »).
Enfin en bon infiltré qui dissimule ses véritables intérêts, certains de ses traits de caractère sont feints et ne servent qu’à brouiller les codes dans les galeries luisantes du Gouvernement : il apparaît ainsi  en public comme un énorme misogyne, avec remarques déplacées, œillades trop longues et malaisantes, et mépris pour les soi-disantes « femmes de pouvoir », qu’il se plaît à railler quand on lui demande son avis -et même quand on ne lui demande pas. Tout ça pour dissimuler qu’au fond, il est un des plus fidèles Bienfaiteurs, et qu’il considère au contraire qu’une femme peut tout à fait diriger des troupes.
Il se fait aussi passer pour un buveur invétéré lors des réceptions, et même dans son bureau où il aurait caché une flasque d’un whisky Sang-de-Dragon assez corrosif, alors que dans la tiédeur de son domicile, il ne touche pas une goutte d’alcool : faisant mine d’être ivre, il lâche parfois des choses qui paraissent pour être la vérité mais qui ne sont qu’une façon d’éloigner tout soupçon de lui.




HISTOIRE
Il est né, il a vécu, et il est toujours en vie. Résumé formidable, non ?
Quand son frère est né, il a cessé un court instant d'être le centre du monde de ses parents. Alors il a fait ce qu'il fallait pour redevenir le cœur de l'attention, et ça a marché. Il a tendance à toujours faire ça, ramener la lumière sur lui, parce que c'est l'ordre naturel des choses, à son avis.

Chrono rapide :
1879 - Naissance à Düsseldorf.
1887 - Entrée en premier cycle à Durmstrang.
1900 - Sortie de Durmstrang, après un cycle 3 un peu longuet, mais nécessaire : Expression, intimité et réalisation : l’arithmancie et les figures du pouvoir magique allemand au XIXe siècle. Une thèse rébarbative pour lui, révolutionnaire pour d’autres, utile pour briller en société dans tous les cas, quitte à flatter en disant n’importe quoi.
1902 - Mariage avec une sang-mêlée. Entre comme greffe au Ministère de l’Économie, où officie son beau-père.
1903 - Naissance d’enfant 1 (sexe au choix).
1904 - Naissance d’enfant 2 (sexe au choix).
1906 - Entre dans l’Einsicht, convaincu de la supériorité des Sorciers sur les Moldus.
1908 - Naissance d’enfant 3 (sexe au choix).
1910 - Naissance (et mort prématuré) d’enfant 4 de la Dragoncelle (sexe au choix). Les Tanner arrêtent d’avoir des enfants et se concentrent sur les trois déjà vivants, un peu traumatisés.
1915-1918 - (mars 1915) Recruté comme agent de renseignement dans l’État-Major allemand (juillet 1915) il intègre le bureau du chiffre allemand, le Chiffrierstelle, au ministère de la Défense allemand (octobre 1915) baise l’artefact de la Cardinale de la Bienfaitrice.
1921 - Est véritablement surpris lors de la Nuit de Nuremberg, à l’annonce de Till Sternberg : suit le gouvernement à Berlin, logiquement.
1922 - Entre au Cabinet ministériel (Economie), achèvement de deux décennies de ronds de jambe. Il vise encore plus haut, toujours plus haut.
1923 - Devient Helfer pour son père, Burggraf au Parlement. Alors que ce n’est pas forcément dans son intérêt, Ernst commence à soutenir -sous cape et discrètement- les prétentions du jeune Von Weber.
1924 - Dans le plus grand secret, il visite Klaipéda, pour se rendre compte des perspectives économiques de l’exploitation et de l’éducation des Moldus.
1927 - Comme ses pairs du Gouvernement, il se félicite ouvertement de la capture de Grindelwald. Mais en réalité, il est assez choqué par cela, et se demande si le vent n’est pas en train de tourner. Son intérêt est actuellement d’abord de rester insoupçonnable côté gouvernement, mais aussi de servir la Cause de l’Einsicht s’il le peut.




Liens



LUDWIG TANNER (SC): L’Éternel second, voilà comment Ernst voudrait qu’on se souvienne de son frère. C’est que leur relation est assez compliquée : s’ils s’entendaient parfaitement lors de leur jeune enfance, qui n’a jamais vu aucune compétition entre eux deux, Durmstrang est malheureusement venue s’interposer entre eux. Et quand je dis « venue », elle a définitivement provoqué une scission profonde entre les deux frères, Ernst considérant qu’il était normal que la fortune familiale passe dans ses études au détriment de celles du petit Ludwig qui ne ferait pas de mal à une mouche, avis que ne partageait pas Ludwig, bon élève qui a vu ses études tuées dans l’œuf alors qu’elles étaient prometteuses. Depuis, les deux frères sont brouillés en partie. Leurs parents tentent de les réconcilier tant bien que mal, de les forcer à se croiser et ainsi de suite, mais tant qu’Ernst ne présentera pas ses excuses, la scission perdurera… Et Ernst n’a pas l’air de considérer que cela pose problème, ce qui n’arrange rien.
ANKE STERNBERG : Il l’a connue comme « La Sternberg qui dilapide la fortune de ses parents » avant de vraiment la connaître en tant que Anke. La volonté de cette jeune fille à atteindre la classe étoile sans en foutre une l’a subjugué, cela va sans dire. Pour un peu, oui, on pourrait presque dire qu’il était tombé amoureux de son attitude aussi arrogante.  Pour 10 marks par page, il en a tartiné des conneries sur les enjeux de la métamorphose d’un rat en chaudron ; pour 5 marks par explication de sort, il aurait fait tous les devoirs de Sortilège qu’elle voulait. Ce qu’il aimait surtout, c’était son argent, et de l’argent, elle en avait. Il a failli lui demander sa main, une fois, aussi. Mais il est tombé sur plus docile, moins farouche, et moins hors de sa ligue : le poisson était plus facile à ferrer, et il a fondu sur sa proie sans aucune hésitation. Quant à Anke ? Elle n’avait plus besoin de lui pour ses devoirs, surtout qu’elle s’était mise à travailler et qu’il avait quitté Durmstrang alors bon. Ils se sont revus, de nombreuses fois lors de réceptions dans le beau monde, et ce n’est que lorsqu’il a rejoint les rangs de l’Einsicht, et surtout ceux de la Bienfaitrice en 1915 qu’il est tombé des nues en découvrant le visage de la Cardinale.
Il a baisé l’Artefact, prêté serment, et il a dès lors dévoué ses heures à œuvrer pour l’Einsicht afin de satisfaire les attentes de la Cardinale. S’il continue de naviguer dans les hautes sphères de la Noblesse, il croise assez peu Sternberg, terrée dans ses catacombes puantes ; pour autant, il lui fait parvenir des rapports cryptés -une clé commune, dont il lui a expliqué l’utilisation- et réserve certains télégrammes économiques aux promesses juteuses pour le bon-vouloir de la Cardinale. C’est que, interdite de séjour à l’air frais, elle va finir par ne plus avoir d’argent, et ça, ça l’ennuie un peu, le financier. Alors il lui donne des solutions pour renflouer les caisses de l’Einsicht, par tous les moyens possibles, parce qu’on le sait bien : l’argent est le nerf de la guerre.
DESMOND WAGNER : Entre arrivistes, ils devraient pouvoir se comprendre. Chacun œuvre au Gouvernement, mais ils ne se côtoient que fort peu, étant dans des Ministères différents. Dans un sens, tant mieux, parce qu’Ernst ne veut pas qu’un fouille-merde des Mœurs vienne regarder comment il travaille. Les deux ont fait leurs classes à Durmstrang ensemble, mais nulle amitié n’a jailli de cette cohabitation, à peine un faible mépris mutuel et une entente cordiale en soirée et réception. Ils ignorent l’appartenance de l’autre à l’Einsicht, dû au compartimentage des réunions qu’organise la Cardinale, qui ne veut surtout pas mettre tout le monde dans le même panier, au risque de fuites trop importantes. Toujours est-il qu’entre connards, ils sont relativement cordiaux l’un avec l’autre aux réceptions, et que s’ils arrivaient à passer cette aura de mépris, et s’alliaient, ils feraient sans doute de grandes choses pour se pousser mutuellement dans la société… et le monde tremblerait, pour sûr.
LAURENS VON WEBER : C’est le Landgraf dont les Tanner ont besoin. Déjà parce qu’Ernst s’entend fort bien avec Laurens, alors que c’est loin d’être le cas avec Mad-Madleen. Ensuite parce qu’Ernst se sent bien lorsque les fratries autour de lui sont en tension, voire en guerre civile. Et puis, qui sait, si jamais Laurens et Mad-Madleen s’anéantissaient dans la course au pouvoir, peut-être qu’Ernst lui-même pourrait grimper les échelons du Landgraviat ? Oui bon, foncièrement, ça n’est quand même pas son but réel, mais un fantasme qu’il se remémore parfois. Pour l’heure, il préfère quand même ouvertement soutenir la prétention de Laurens, parce qu’il est un homme -comme si le Ernst de la vie publique considérait qu’une femme ne pouvait pas avoir de position élevée dans la société-, pour que le Land de Bonn soit un imbroglio politique, et pour pouvoir continuer à payer des coups au Landgraf qu’il groome et encourage régulièrement.

- ♦ -

+ i bow for nobody +

tell me everything will be alright
tell me we'll prevail

Spoiler:
 
Revelio

MessageSujet: Re: (M) Ernst Tanner | Toby Stephens (réservé, avant même d'être validé)   Lun 26 Fév - 16:32

RAMÈNE TES MICHES, ALLEZ
D’abord, salut  stp  Merci d'être passé(e) par là, j'espère que c'que t'as lu t'a plu  frou  :feels:  Et puis si tu lis ça, c'est que tu dois être un peu plus curieux alors allons droit au but  russe

Avatar pas trop négociable, mais tu peux toujours tenter. C’est surtout qu’avec Gerhaldt, on aime ce duo de frères qui ne peuvent pas se pifrer, donc on s’est dit Stephens-Hiddleston, ça rend foutrement bien style (ok, on peut laisser tomber les rouflaquettes et le style "Tsar de toutes les Russies", fort bien gah mais bon, le gif était cool huhu facepalm )
Liens pour les 4 présentés, ça peut évoluer après in-game, mais la base reste telle quelle. Bien entendu, ça te permettra aussi d’avoir des liens avec Madleen Von Weber, mais aussi avec tous les vieux qui sont allés à Durmstrang à la même période -dont Konrad, Magnus, Grindelwald lui-même, et ainsi de suite ; avec tous les gens de l’Einsicht ; et avec tout le monde en fait, Ernst a l’avantage d’être assez malléable et assez traitre pour s’infiltrer partout sans être soupçonné smug
RP On va pas se cacher que j’aime les RPs avec une bonne orthographe, mais après court, long, rapide, beaucoup ou peu de dialogues, en fuschia ou en italique, je m’en contre-fiche, du moment qu’Ernst te plaît et est incarné !  On RPra ensemble, va, et on se marrera bien, alors viens, on sera bien style

je t'atteeeeeends, on sera beaux ensemble et on partira à la reconquête de Berlin, azy mwe  superman

- ♦ -

+ i bow for nobody +

tell me everything will be alright
tell me we'll prevail

Spoiler:
 
(M) Ernst Tanner | Toby Stephens (réservé, avant même d'être validé)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» [KAZEBUL] Derniers jours avant fermeture définitive !
» Avant-premiere WOW Betrayer
» Good news : tournoi avant premiere worldbreaker possible !
» Tournoi Avant-premiere Série 7
» Résultat : Avant-première "Tempête de Ragnarok" - 05/02/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revelanda Arcanis :: PERSONNAGE :: Adoption :: Scénarios-
Sauter vers: