AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

(kora) les pleurs du mal

Revelio

MessageSujet: (kora) les pleurs du mal   (kora) les pleurs du mal EmptyDim 4 Mar - 14:30


Kora Schäfer
Citoyenne & Heimdall



« Nous sommes de ceux qui souffrent, de ceux qui crient,
de ceux qui tirent, de ceux qui pleurent, de ceux qui se taisent. »


INFORMATIONS
Nom ◆ Schäfer, nom répandu dans les généalogies allemandes. Des dizaines de visages, centaines autrefois, portant le fier homonyme qu'elle affectionne. Traduction discrète de ce qu'elle est, de ce qui gît sous la carne. Bergère des monts empoisonnés, des créatures peu adulées. Et les lointains pions du même nom ne sont qu'abominations.
Prénom ◆ Kora, peu d'histoire pour une traduction possible. Frasques de pays voisins ayant certainement amadoué les géniteurs. Mais fierté, de ce qu'il est, de ce qu'il représente désormais.
Surnom ◆ Sur les bancs de Dumstrang, petite égérie d'un cours qui lui valut le surnom de Bergère. Surnom facile à trouver et pas si vilain dans le fond. Surnom qu'elle a abandonné après la fin de son apprentissage.
Lieu & date de naissance ◆ L'histoire aurait pu prendre un autre tournant durant ce fameux mois de Novembre 1879. Une période si glacée qu'on n'était peu étonné de voir les mères pleurer leurs nouveaux-nés. Ceux qui avaient fini par geler à même leur ventre. Ceux-là qui, pour certains, reçurent une certaine forme de miséricorde. Ou du moins fut-ce ce que l'on disait, alors que le trépas les prenait. Mais entre les murs de Berlin, la dénommée Kora, petite perle de nacre disposée dans l'hémoglobine, fut la nouvelle beauté d'un monde en proie aux démons enneigés.
Nationalité ◆ Allemande, de par sa mère, de par son père. Des arbres généalogiques tortueux descendant encore plus profond dans la terre berlinoise.
Métier ◆ Héritière de l'Empire de son père, ou du moins était-ce ainsi qu'il s'amusait à l'appeler. Comme tous ses semblables, elle s'agenouillent devant bêtes et créatures fantastiques, apprenant de ce qu'ils sont, apprenant de ce qu'ils montrent. Le don souvent au service de son gagne-pain : éleveuse de créatures, mais aussi scientifique offrant de nouvelles visions de celles-ci. Aujourd'hui, l'Empire lui appartient et accueille également sa cadette, tandis qu'elle a gravi les échelons d'Heimdall. Don au service du peuple. Don qui l'a fait devenir Commandant.
Lieu d’habitation ◆ Pendant la grande majorité de sa vie, elle a entaché les pavés de Berlin. Toute son enfance est gravée entre les murs de cette immense cité. Mais depuis trois ans, le corps a migré vers Hambourg, au plus proche de son lieu de travail.
Statut de sang ◆ Mêlée, qu'elle est, mêlée qu'elle sera. Sang de tous les sangs qui furent autrefois. Mélange blasphématoire aux yeux des uns, simple être humain aux yeux des autres. Dans la carne, pas de fierté ni de flagellation, juste l'acceptation d'une réalité dont elle n'a pas le dernier mot.
Classe sociale ◆ Citoyenne. Nom connu parmi les petits et les grands. Richesse apportée par la carrière au sein du Heimdall. Mais pas assez de renommée, pas le sang adéquat, pas assez de monnaie pour prétendre à une vulgaire place supérieure. Ce qu'elle n'a même pas dans le coeur.
État civil ◆ Célibataire volage aux quelques aventures de premiers âges. Multiples amants pour tenter d'enchaîner le démon à l'intérieur d'elle. Pour mieux renoncer à se pâlir d'illusions.
Sous-groupes ◆ Durmstrang, Heimdall, Odin.

Éducation ◆ Les bancs d'une grande école longuement enviée autrefois. Comme ses parents avant elle, et sa soeur après elle, Kora a vécu toute son adolescence entre les grands murs de pierre. Système nerveux d'un monde en plein apprentissage. Parents qui saignaient l'élevage pour offrir le meilleur. A croire qu'ils ne vivaient que pour leur progéniture. Option majeure que l'apprentissage des créatures, cours où elle excellait. Le nom de Schäfer bien connu du professeur. Astronomie en second temps, Arithmancie dans le troisième. La troisième année signant son entrée dans le cursus des Potions, seule grande porte sur des projets plus imposants. Pas de Cycle Trois pour Kora. Seulement l'héritage d'un élevage.

Opinion politique ◆ Pas de choix, autrefois. Depuis la Grande Guerre, la miséricorde qui s'abat. Partout, les regards fuyants, les regards perçants. Choisir de baisser la tête ou de lever le poing. Kora se pavanait dans les mirages de ses géniteurs. Pas de Révélation, qu'ils disaient, protéger les bêtes, après, protéger les hommes. Duplicata des opinions. Copie des émotions. Elle ne comptait pas se battre, Kora, avant qu'on ne vienne l'inviter. Depuis lors, la dualité dans les artères. Pulsations palpitantes qui font vriller la moelle.

Réputation ◆ Autrefois simple Schäfer, éleveuse de Créatures. Opinion simple des petites gens. Bergère comme ses parents, dont on se méfiait sans trop se méfier. Particularité saluée par les passants. Aujourd'hui, nom gravé en haut de Heimdall, et tous les sous-fifres qui la saluent bien bas. Respect obtenu après milles missions, milles preuves de son talent. Pourtant, pas de fierté, pas de mauvaise pensée. Seulement la parodie d'un chef incontesté.

Particularités ◆ L'aura animale, comme l'appellent père et mère. Aura héritage qu'elle a laissé s'installer. Depuis sa tende enfance, une certaine aisance avec les bêtes. Une écoute, un lien étrange qui se tisse dans le silence. Respect réciproque et confiance rapidement acquise. Un meilleur contrôle possible, selon les plus grands de Heimdall. Et le loup-garou, à la pleine lune, qui s'immobilise. A la fois surprise et incompréhension. De quoi lui laisser l'opportunité de s'évaporer. Mais toujours un travail interminable avant de faire ployer n'importe quelle créature. Une facilité, peut-être, mais pas une absence totale de regards et de gestes, de temps et de patience.




THÈMES

Choisissez au moins cinq thèmes sur les dix proposés à la suite, et expliquez quel rapport a votre personnage avec chacun d'eux.

Liens familiaux : Père et Mère. Icônes d'une enfance heureuse parmi les bêtes. Bêtes qui faisaient aussi partie de leur famille. Géniteurs aimants, toujours présents. Eux-mêmes qui lui ont permis telle vie, telle opinion d'elle-même. Eux-mêmes, ces guides spirituels, ces guides tout court. Eux-mêmes qui l'acceptèrent pour ce qu'elle était, pour ce qu'elle sera toujours. A ses côtés, issue du même ventre, Vera, âme soeur à laquelle elle s'est accrochée. Meilleure amie autrefois, aujourd'hui, meilleure ennemie. Ombre ayant parcouru la distance à ne pas franchir, ayant bondi au-dessus de la limite instaurée. Elle-même, solitaire terrassant Kora d'un vénéneux karma.

D'une union sans lendemain, d'une violente crise avant le mariage. Réponse à une société pour tenter de se protéger. Avant les épousailles, erreur que de se laisser toucher par son futur mari. Celui-là même qui laissa en elle un nouvel être à venir. Mais pas de mariage, malgré tout. Père qui refusa, pour son bien. L'enfant naquit neuf mois plus tard, dénué de figure paternelle. Une fillette aux cheveux d'or. Une fillette nommée Mira. Depuis lors, une nouvelle essence à aimer. Une lueur dans l'obscurité. Mira est le seul être qu'elle aime et qu'elle aimera toujours.

Chez elle, aujourd'hui, traces constantes des trois visages ayant suivi ses pas. Fléreurs qu'elle a élevé elle-même, Fléreurs qui l'enchantent. Ceux-là, seules silhouettes parsemant désormais sa vie, seuls compagnons qu'elle aura jamais. Les trois piliers de son existence funeste. Sieben, septième de la portée, numéro sept qui lui a toujours porté chance. Seul rescapé de la tanière de sa mère. Le plus petit des trois, protégé par les deux autres. Le plus proche de Kora, toujours entre ses bras. Nacht, nuit noire qui lui offrit la deuxième de sa meute. Calme Fléreur toujours un peu timide, mais plus lié à elle que n'importe lequel. Geist, reflet de son esprit torturé. Celui qu'elle trouva chez un de ses victimes, pâle ignominie qu'elle a fini par accepter. Celui qui l'accompagne là où elle va. Compagnon qu'elle aime et qu'elle hait. Le plus indépendant et le plus agressif des trois. Le moins aimable si quelqu'un vient à l'approcher.

Vie amoureuse et sexualité : Depuis l'aube de ses premiers émois, Kora sait. Ce ne sont pas les frasques masculines qui illuminent son carcan, mais bel et bien les parfums féminins. Ces élèves qu'elle observait à la dérobée, ces fantasmes toujours avortés. Sortir avec quelques garçons de Durmstrang ont éloigné les potentielles rumeurs. Jusqu'à ce que Père ne s'immisce dans sa petite tête. Lui qui savait décrypter ses moindres pensées. Lui qui découvrit les funestes désirs avant même qu'ils n'aient éclos. Mais point de souffrance ou de rejet pour Kora. Malgré les réticences de Mère, les deux géniteurs n'ont jamais repoussé leur aînée. Jamais jugé non plus. Seule de l'inquiétude quant à son avenir, quant à ces traditions à remplir. Kora a tenté de suivre la voie d'une société intolérante. Le mariage était inscrit dans l'agenda des rendez-vous de Père quand il a lui-même constaté la détresse de sa fille. Empreintes de cascades iodées sous les yeux qui ont rayé la petite inscription. Kora ne s'est pas mariée, et plus jamais on ne le lui demanda. Mère s'inquiéta seulement pour ces potentiels rejetons qu'elle pourrait souhaiter avoir. Mais Kora ne s'en inquiéta pas.

Depuis l'épisode fastidieux, seules quelques âmes ayant partagé ses nuits noires. Discrétion difficile à mettre en place, et toujours une cible masquée au-dessus de la tête. Vrilles du palpitant qui l'ont toujours poussé à se séparer avant l'heure. Pas d'offrande du myocarde pour éviter l'emprisonnement.

Compétences magiques et baguette : Les apprentissages de Durmstrang dans les veines. Beaucoup de potentiel, c'est certain. Et les entraînements de Heimdall ont inscrit davantage encore. Il y a bien entendu de plus puissants sorciers dans les rangs, peut-être même sous son statut hiérarchique. Mais au-delà de la magie, elle est bien plus futée que la grande majorité.

Sorts de destruction maîtrisés, contrôlés, jamais utilisés à mauvais escient ou sans préalable analyse de la situation. Sorts sans réelles intentions de violence, si on écoute son discours. Mais la nécessité est toujours là quand il ne faut pas. Sorts sans grande majesté. Pas besoin. Une belle magie, selon la grande majorité, car fluide et sincère, reflet de ses émotions. Sorts offensifs à éviter lors de ses plus grandes furies. Guérison accrue, sorts qu'elle a rapidement apprécié pendant la Grande Guerre, tandis qu'elle venait en aide aux blessés. Sorts défensifs les plus puissants, ceux qu'elle connaît le mieux et qu'elle sait adapter à chaque situation. Difficile de pénétrer ses barrières, encore plus de les briser.

Potions multiples qu'elle utilise en cas de grande nécessité. Les derniers recours possibles lors des missions périlleuses. Mais point d'erreur dans ses breuvages, elle qui a bien suivi le cursus qu'on lui offrit autrefois. Connaissances rudimentaires des autres formes de magie, celles qu'elle n'utilise jamais vraiment.

Baguette de 23 centimètres, preuve de ses sorts plutôt discrets, preuve qu'elle n'a pas idée d'effrayer. Souplesse avérée, grande adaptation qui la sort de la majorité des envenimements. Crin de Sombral enfermé, prophétie dictant le futur aller-retour dans le néant. Zébrano en armure, pâles portraits d'une belle magie utilisée avec honnêteté.

Les Moldus et le Secret Magique : Elle a toujours vécu cachée, Kora. Pourquoi cela changerait-il ? Intolérant qu'est le Monde. Même celui des Sorciers. Tous autant qu'ils sont. L'accepteraient-ils si elle venait à dévoiler son vice ? Elle en doute. Peut-être serait-elle moquée. Probablement jugée, rejetée, reniée. Pauvre enfant, l'appellerait-on. Pauvre folle, maudite pécheresse. Alors pourquoi les Moldus seraient-ils plus sympathiques à la vue des Sorciers ? N'en viendraient-ils pas à les juger, eux aussi ? Ne les rejetteraient-ils pas ? Ne les traqueraient-ils pas ? Kora a une vision bien terne d'une potentielle Révélation et de ses conséquences. Elle a vu la monstruosité des Hommes, et elle n'a plus foi en l'Humanité. Elle est convaincue que les moldus les pourchasseraient. Pire encore, pourraient-ils les enfermer pour mieux les disséquer. Eux, assoiffés de sciences. Eux, effrayés par l'inconnu. Ce qu'elle craint, c'est bel et bien cette guerre qui leur pend au nez.

La Grande Guerre : Les raisons de cette Grande Guerre, Kora n'en avait cure. Elle n'a pas pris part au combat, ni même aux échanges d'opinions de la grande majorité des gens. La plupart des personnes qu'elle a croisée à l'époque lui jetaient la pierre. Qui es-tu pour ne pas juger telle chose comme mauvaise et te joindre au combat ? Ils n'ont jamas compris qu'elle n'avait nulle envie de mettre en péril sa vie, ou celle de sa fille. Pourtant, Kora était d'une bonté sans précédent, et d'une grande compassion. Croix Rouge, guérisons multiples qu'elle prenait bien soin de dissimuler aux yeux des Moldus. Alors elle laissait son enfant seule chez sa nourrice, et partait pendant la journée. Sa notoriété n'en a pourtant pas été plus grande. Ce n'était pas ce qu'elle cherchait, Kora. Elle guérissait, et s'en allait, sans rien demander en retour.


ANECDOTES
Distante, Kora. Enveloppe aux allures timides et angéliques. Regard lointain que nombreux déjà ont tenté de percer. Statue d'iode qu'on ne parvient pas à comprendre. Renfermement du véritable Elle. Souffrances qui mijotent dans le carcan en attendant la cuisson parfaite. Piquante, Kora, quand on vient à trouver la petite bête. Des sensibilités qu'elle a longuement appris à dissimuler, à contrôler. Calme qu'elle entretient. Seul allié qu'il lui reste vraiment. Caractère démesuré quand on trouve le loup. Hystérique lorsque trahie, paniquée dès qu'un des siens en danger. Froide comme la brume de Novembre qui l'a vue naître. Cicatrice sur les côtes, reflet d'un combat qu'elle n'oubliera jamais. Malgré les ruses et sortilèges, poignard lui ayant enserré le sang. Les os touchés par une arme blanche, laquelle ne semblait pas devenir potentielle rivale. Multiples trous dans la chair, flaque d'hémoglobine flirtant avec le sol. Petit cadavre déjà froid quand on la trouva. Réanimation magique assez tardive ayant laissé des séquelles sur le pantin fragile. Aurait-elle vu le Paradis ? Elle-même ne le sait pas. Seulement les chimères morbides depuis lors. Une peur secrète de s'agenouiller encore. Arabesques sentimentales. Point faible flagrant et toujours plus ancré. Usure qu'elle n'a pas l'âme de supprimer. Attachements multiples pour celles et ceux qui l'entourent. Comme une mère surveillant ses enfants, Kora observe les soldats et s'amourache de chacun d'entre eux. Fratrie multi-faces qu'elle étreint et protège. Lionne entourant ses petits avec avidité. Violentes gifles quand l'un ne rentrera jamais. Soeur qui a changé de camp. Celle qui foule l'Einsicht en se pavanant. Celle qui l'a abandonnée. Incompréhension et déraison. Face à l'impasse, Kora, car sang de son sang devenue cible. Et la haine, dans les veines. Constatation de ce qu'elle fait à l'héritage des parents. Parents disparus, d'ailleurs, depuis quelques temps. Et haine qui s'élève dans les os, haine par suspicions. Expériences menées sur les monstres les plus inutiles. Montures pour certaines, armes pour d'autres. Et Kora se souvient encore de ces bêtes qu'elle a aimées toute son enfance. Et elle se souvient aussi de Vera, celle d'autrefois. Il n'y a plus, désormais, qu'un vide béant à combler. Celui où Vera risque d'être envoyée. Il y a une trace. Il y a une trappe. Celle où Kora se dissimule depuis longtemps. Celle qu'elle n'a pas osé ouvrir depuis des années. Il y a un souvenir, une empreinte en elle, indélébile. Maja. Cette enfant aimée, choyée qui s'est évaporée. Celle qui a incendié son âme d'une violente détresse. Celle qu'elle a fini par chasser et mettre sous les fers. Celle qu'elle a mis à terre pour mieux se venger. Mais la vengeance n'est-elle pas amère et froide ? N'a-t-elle pas servi à rien ? Craintes qui se révèlent de plus en plus vraies. Inquiétudes enfermées dans le cachot avec elle. Arme encore en devenir. Viendra le temps où elle sera de nouveau son martyr.


CHRONOLOGIE

Novembre 1879, Périphérie-Est de Berlin, Allemagne Naissance de Kora Schäfer, premier enfant de Camelia et Viktor Schäfer.


Mai 1883 Naissance de Vera Schäfer, deuxième enfant de Camelia et Viktor Schäfer.


1879-1890 Kora grandit près de Berlin, au sein de l'élevage de créatures de ses parents. Elle apprend les rudiments de la vie d'éleveur et le respect des bêtes. Elle s'occupe principalement des créatures considérées comme peu dangereuses ou inoffensives.


1884-1890 Kora rencontre Natashja, alors qu'elle s'éloigne dans le bois près de son logis. Les deux fillettes se lient d'amitié malgré leurs natures différentes. Elles ont pour habitude de se retrouver plusieurs fois par semaine. Kora découvre rapidement sa nature de demi-créature.


1890-1897 Kora Schäfer entre à Durmstrang et débute son éducation au sein de l'école de magie. Elle choisit la voie des Potions durant son cycle. Pendant cette période, elle reste en contact avec Natashja, bientôt renommée Maja. Elle développe également des sentiments amoureux à son égard, ce qui la perturbera pendant la grande majorité de son adolescence.


1895 Tandis qu'elle rentre chez elle pour les vacances, Kora est surprise par son père, qui découvre son orientation sexuelle. Il accepte néanmoins bien la chose. Sa mère, elle, en est un peu perturbée.


1897 A la fin de ses études, Kora rejoint l'élevage des Schäfer et s'y installe définitivement. Elle travaille en étroit rapport avec les créatures, en particulier celles qui semblent les plus difficiles. Maja disparaît de la circulation, laissant un sentiment d'abandon et de solitude chez Kora. Elle se renferme beaucoup sur elle-même.


1899 Kora tombe enceinte après avoir séduit son futur mari. Ses parents refusent néanmoins le mariage, préférant la voir heureuse malgré son orientation sexuelle. A la fin de l'année, elle donne naissance à Mira, sa fille unique.


1899 - 1914 Pendant quinze ans, Kora demeure auprès de l'élevage et s'y fait bien connaître. Des particuliers viennent même demander son aide pour certaines créatures domestiques ou sauvages vagabondant près des villages. Elle vient en aide à plusieurs d'entre eux grâce à son don. En parallèle, elle élève Mira avec amour et patience. Elle représente une mère aimante et présente.


1914-1918 Pendant la Grande Guerre, Kora ne prend aucun parti mais met sa magie au service de l'Humanité, rejoignant la Croix Rouge pour venir en aide aux blessés, d'un camp ou d'un autre. Ce geste pacifique est respecté mais de nombreux soldats développent une certaine haine envers elle, ne comprenant ni son dévouement ni l'absence d'un choix de camp.


1921 A la création de Heimdall, Kora est contactée par un partisan et est invitée à rejoindre les rangs pour mettre à profit son don particulier. Si elle prit plusieurs jours de réflexion, elle décida d'accepter. Ses motivations demeurent encore incertaines, mais parmi elles, la furieuse envie de protéger sa fille d'une potentielle Révélation. En parallèle, elle continue à se rendre au sein de l'élevage, qu'elle confie à sa soeur, Vera, pendant ses absences continuelles.


1921-1924 Kora gravit rapidement les échelons, si bien qu'après 3 ans en tant que simple soldat, elle gagne la place de Capitaine d'Unité. Furie maîtrisée, elle se comporte rapidement comme une mère avec ceux qu'elle a à charge. Elle découvre les méfaits de Maja pendant cette période, et a la motivation de l'arrêter. Pour se rapprocher de son lieu de travail, elle emménage à Hambourg.


1926 Après deux ans de chasse à l'homme, Kora parvient enfin à emprisonner Maja Lehrmann, ce qui lui vaudra un grand respect de sa hiérarchie. Elle est nommée Commandante, après en avoir émis le souhait et avoir prouvé plusieurs fois sa valeur.


AUJOURD'HUI Actuellement, Kora arpente les rues de Hambourg, et plus particulièrement celles de Heimdall. Représentante influente auprès de ses pairs, elle voue tout son temps et toutes ses pensées à la cause. Elle a pour objectif de retrouver Vera, sa soeur cadette, ayant nouvellement rejoint l'Einsicht de source sûre. L'élevage étant quasiment à l'abandon, elle y a envoyé Mira, sa seule fille, afin de le gérer pendant ses nombreuses absences, mais aussi prévoir un potentiel déménagement.   


HRP
Pseudo : Saamar. Je crains d'en avoir trop. Âge : 22 ans et pas toutes mes dents. Personnage : Inventé Face claim : Cate Blanchett. Credits : Lux Aterna. Où avez-vous connu le forum : Sur PRD ! Avez-vous des multicomptes : Nope. Comment décririez-vous votre rythme RP : Dépend surtout de mes semaines, mais actuellement assez rapide. Commentaire : Z'êtes bô, z'êtes frais.

- ♦ -


K o r a
Revelio

MessageSujet: Re: (kora) les pleurs du mal   (kora) les pleurs du mal EmptyDim 4 Mar - 15:26

La voilà, notre seconde Maja. intense
Officiellement bienvenue, ravie que tu sois déjà parmi nous. intense
J'accueille chaleureusement ta belle Cate, et les débuts d'informations qui se glissent comme des fourbes dans ton profil. intense
Need more. intense
Si tu as d'autres questions, n'hésite pas à contacter à un membre du staff. licorne

- ♦ -

Ridicule they won't allow Quench abuse and let love flower Rip the cage out of your chest Let the chaos rule the rest
Revelio

MessageSujet: Re: (kora) les pleurs du mal   (kora) les pleurs du mal EmptyDim 4 Mar - 16:00

Damn, je commençais à me faire à l’idée d’avoir une jumelle de pseudonyme. Je m'apprêtais même à te MP pour un lien entre captive et geôlière. bas Puis commandante des Odin (victimise ce gueux de Wolf stp russe). Cate.  (kora) les pleurs du mal 1867798101 T’es sex. wink2

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche. style Je te laisse un jambon de l’inspiration. ham
Revelio

MessageSujet: Re: (kora) les pleurs du mal   (kora) les pleurs du mal EmptyLun 5 Mar - 7:43

Eh bien je me disais que deux homonymes auraient été certes sympathiques mais aussi fort étrange dans un RP potentiel entre nous, très chère, foui foui foui ! huhu huhu Je dis ça, je dis rien, mais je comptais bien venir POLLUER ta fiche de liens, puisque tu as l'un des avatars que j'adule le plus en ce bas monde, ainsi qu'un prénom, mais nous le savons, tout à fait à mon goût, HUHU hiii hiii hiii

Spoiler:
 

- ♦ -


K o r a
Revelio

MessageSujet: Re: (kora) les pleurs du mal   (kora) les pleurs du mal EmptyLun 5 Mar - 11:42

Bienvenue ici ! Bon courage pour la fin de la fiche ! heart J'approuve à 300% le choix de l'avatar ! amour amour

- ♦ -

kyah
Revelio

MessageSujet: Re: (kora) les pleurs du mal   (kora) les pleurs du mal EmptyMar 6 Mar - 0:21

@Kora Schäfer a écrit:
Eh bien je me disais que deux homonymes auraient été certes sympathiques mais aussi fort étrange dans un RP potentiel entre nous, très chère, foui foui foui ! huhu huhu Je dis ça, je dis rien, mais je comptais bien venir POLLUER ta fiche de liens, puisque tu as l'un des avatars que j'adule le plus en ce bas monde, ainsi qu'un prénom, mais nous le savons, tout à fait à mon goût, HUHU hiii hiii hiii

Spoiler:
 

C'est totalement sérieux. Je te MP au cours de la semaine, si ça te tente aussi. wink2
(voila, c'est bon, j'arrête de flood.)
Revelio

MessageSujet: Re: (kora) les pleurs du mal   (kora) les pleurs du mal EmptyMar 6 Mar - 7:19

Clairement, envoies-moi toutes les idées qui te font délirer [vive le glauque et le complexe] ! pleure pleure

Merci Luise !! fun

- ♦ -


K o r a

Walter Davis

Walter Davis
Einsicht | Autres

Revelio

MessageSujet: Re: (kora) les pleurs du mal   (kora) les pleurs du mal EmptyMar 6 Mar - 15:03

Je suis un vrai goujat, je croyais être passé te mettre un petit mot aussi. mwe

Bon c’est bien, ton aura animale va grandement faciliter l’intégration avec tous les bestiaux et bestiaudes qu’on a ici. sneaky (et puis une bergère... le plus beau métier de la Terre, oui. )

On attend avec impatience la suite... Courage pour le reste, et bienvenue surtout ! fun
Revelio

MessageSujet: Re: (kora) les pleurs du mal   (kora) les pleurs du mal EmptySam 10 Mar - 12:47

Damn, c'est qu'elle vend du rêve, cette ancienne éleveuse de créatures badass comme tout russe
MAIS POURQUOI T'ES À HEIMDAAAAAALL pleure pleure pleure *drama en pagaille, coucou smug *

Bienvenue parmi nous, il me tarde de lire l'histoire de Kora, mais pour l'heure, tout ce que j'ai dévoré M'A FORTEMENT PLU kyah On se trouvera un lien, dusse-t-on en faire un complexe et tragique smug gah sweet

- ♦ -

+ i bow for nobody +

tell me everything will be alright
tell me we'll prevail

Spoiler:
 

Magnus Röhr

Magnus Röhr
Gouvernement | Heimdall

Revelio

MessageSujet: Re: (kora) les pleurs du mal   (kora) les pleurs du mal EmptyDim 11 Mar - 18:20

REVE T'OUVRE SES PORTES
Sweet Kora, badass Kora, une commendante Odin digne de ce nom, nous allons faire de grandes chôses toi et moi  hehe J'ai si hâte de voir ce don à l'oeuvre c'est vraiment une chouette idée ! Et voir la gueuse se balader dans le QG avec ces fléreurs aussi  lama  (Je suis sure que notre Wolfy nationnal va A-DO-RER  What a Face ) Par contre, pas de bêtises, hein. On fricoter pas avec la prisonnière, même au nom du bon vieux temps  russe

Allé, je te met ta couleur et ton rang, et le forum est à toi   hiii  Et vole, petit oiseau  sweet  kr


Félicitations, tu es validé(e) ! Avant de te ruer dans la zone rp cependant, une petite chose s'impose, le recensement. Merci de bien vouloir passer dans ce sujet afin que nous puissions t'ajouter à toutes les listes nécessaires. Si tu fais partie d'un ou de plusieurs Sous-Groupes va finaliser ton inscription en postant dans leur sujet, et commencer à t'intégrer auprès de tes pairs. Une fois cela fait, nous te conseillons d'ouvrir une fiche de liens afin d'augmenter ton carnet d'adresse. C'est aussi un moyen idéal de trouver des partenaires RP !
Nous te conseillons d'ailleurs, avant de commencer à rp, de bien prendre soin de vérifier la période de jeu en cours afin de bien savoir comment dater tes sujets.

- ♦ -

Cold
Little
Heart.



Contenu sponsorisé


Revelio

MessageSujet: Re: (kora) les pleurs du mal   (kora) les pleurs du mal Empty

(kora) les pleurs du mal

Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» [Deck mélée] Vieille Nan joue du trombone
» [Joute]La bande à Marpheux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revelanda Arcanis :: PERSONNAGE :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: