AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

1. Moeurs sorcières.


Le Secret Magique

Le Secret Magique
Compte Fondateur

Revelio

MessageSujet: 1. Moeurs sorcières.   1. Moeurs sorcières. EmptySam 27 Jan - 13:30


Moeurs Sorcières
Sommaire & Résumés


| Festivités annuelles ◆ Il y a six jours fériés officiels. Le 31 décembre et le 1er janvier, afin de célébrer la nouvelle année. Le 21 mars voit passer la Procession des Lumières. Le 21 juin a lieu le renouvellement de l’Assemblée et le vote des représentants publics pour chaque Land et Bourg. Le 21 septembre se déroule chaque année la finale de la Coupe d’Allemagne de Quidditch. Enfin, le 21 décembre est le moment de fêter Yule.

| Arts ◆ Les artistes sont relativement bien vus, surtout ceux qui effectuent des portraits et statues magiques. Le beau et l’esthétique sont encore au coeur de la pensée artistique. La photographie commence à faire son chemin dans les moeurs sorcières.

| Sport ◆ La plèbe, il faut l'occuper. Et la plèbe, elle aime le sport, elle aime crier, elle aime la sueur et les beaux athlètes. Le Quidditch est le sport national allemand et est particulièrement populaire, mais d'autres sports existent aussi, plus raffinés, pour contenter les esprits plus sophistiqués.


| Presse ◆ Concerne les journaux, la radio et les magazines. Seule la presse officielle peut parler de la situation politique du pays. On trouve ensuite de la presse mondaine et sportive, principalement. Si chaque foyer a aujourd’hui une radio magique, il est très coûteux d’émettre à son compte.

| Courrier ◆ Les sorciers communiquent essentiellement par lettres. Puisque les informations urgentes sont plus facilement transmises en personne, les hiboux sont surtout utilisés pour échanger avec ses proches et organiser des rendez-vous. On trouve un peu partout des services de poste de hiboux, pour ceux qui ne possèdent pas de volière personnelle.

| Transports ◆ Globalement, les sorciers sont habitués à se déplacer instantanément là où ils veulent se rendre. Cependant le transplanage est complexe, la poudre de cheminette coûteuse et le Wunschpferd risqué.


| Mode ◆ Si tu veux briller en société, il faut être bien habillé. Plus tu montes en notoriété, plus tu te dois d’être coloré et, surtout, plus tes vêtements sont magiques. Bien entendu, les femmes portent jupes et robes, et les hommes des pantalons.  

| Santé ◆ Un bon sorcier ne tombe pas malade. Il n’existe pas d’hôpital, ni même de diplôme officiel de médecin. On se soigne souvent à la maison, parfois on appelle les soigneurs et autres druides, avec honte. Seuls les herboristes et potionnistes ont l’estime de la population.

| Justice ◆ La justice sorcière est plus expéditive que celle moldue ; l'État ne finance que ce qui a trait à la justice fédérale et donc aux crimes les plus lourds. Les autres sont traités par la justice du Bourg ou du Land, financée directement par ses dirigeants.

| Économie ◆ Ce qui est simple, en Allemagne, c’est qu’on a la même monnaie que les moldus. Un peu honteux, mais diablement pratique. Quasiment toute la nourriture est achetée de leur côté de leur barrière, et cela permet de faire l’aller-retour bien plus simplement. Evidement, la vie sorcière est beaucoup plus chère que la vie moldue.


| Métamorphose des corps ◆ La magie passe par la baguette et porte sur les objets. On ne transforme pas son corps, car le corps est un lieu sacré qui doit rester vierge de toute modification. La seule magie qui ait le droit de toucher le corps humain, c’est la magie de soin. Or, le sorcier ne tombe jamais malade.

| Objets magiques ◆ Un objet magique n’est pas inerte. Grâce à la création, grâce à la magie humaine, il atteint un stade supérieur. L’objet magique réagit, anticipe, a un caractère, des réactions. Il n’y a que les objets moldus qui n’ont pas d’âme.


| Perception du genre ◆ Personne n’irait jamais refuser un poste de pouvoir à une femme pour la simple raison qu’elle possède une poitrine plus ou moins développée. La sorcière est aussi puissante que le sorcier, personne ne le réfute. Mais tout de même : l’homme doit être fier et droit, la femme douce et sensible.

| Mariage ◆ La plupart des sorciers effectuent des mariages plus ou moins moldus, et sont rajoutés aux listes moldues pour simplifier la charge administrative. Seuls les nobles ont l’obligation de se lier magiquement dans une cérémonie très réglementée, pour éviter tout divorce. Les conjoints gardent leur nom de famille et l’enfant récupère le nom du conjoint le plus influent, ou le plus persuasif.

| Famille ◆ La figure du père et de la mère, contrairement à celles du mari et de la femme, sont très importants dans l’imagerie populaire. Le sang, qui transmet la magie, est capital, et la pression de la lignée peut être importante pour les enfants.

| Pratiques & Identités sexuelles ◆ Le désir sexuel doit être conjugal. Le mariage est hétérosexuel. De toute manière, il n’y a que les libertins de Berlin pour s’adonner aux actes homosexuels et au travestissement. Bien sûr, de plus en plus de jeunes font preuve d’ouverture sexuelle aux cours de fêtes ostentatoires. On n’irait cependant jamais se montrer en public.

- ♦ -


COMPTE FONDATEUR ◆ NE PAS MP

Le Secret Magique

Le Secret Magique
Compte Fondateur

Revelio

MessageSujet: Re: 1. Moeurs sorcières.   1. Moeurs sorcières. EmptySam 27 Jan - 14:12


Les Mœurs Sorcières
Divertissement


Festivités annuelles
Le calendrier sorcier est parsemé de festivités officielles organisées par le gouvernement. Certains sorciers fêtent d’autres événements, bien sûr, voire des fêtes moldues, ou des célébrations liées à leur vision propre de la magie. Seules les fêtes officielles bénéficient cependant d’un jour férié et sont au nombre de cinq.

31 DÉCEMBRE & 1ER JANVIER | NOUVEL AN | La première festivité de l’année est, bien entendu, celle du nouvel an. Elle fait le pont entre le dernier et le premier jour de l’année, ce qui appelle à célébration. Tous les 31 décembre sont dédiés aux morts : c’est le moment où on ramène à la vie tous les souvenirs des défunts. Dans tous les bourgs, la population sorcière se rassemble et raconte, célèbre, ravive tous les souvenirs de leurs morts. C’est le moment où on invite les fantômes à raconter l’histoire de leur vie. Jusqu’à minuit, on se rappelle ceux qui sont morts, une expérience parfois très éprouvante en période de guerre. Enfin, dès les premières secondes du 1er janvier, ces souvenirs morbides sont oubliés : l’année est terminée, la mort laisse place à la vie, et le renouveau doit se passer dans la joie. Les fantômes tirent leur révérence, les orchestres remplacent les orateurs, et les sorciers dansent jusqu’à l’épuisement ou le lever du jour.

21 MARS | EQUINOXE DE PRINTEMPS | FÊTE DES LUMIÈRES |  La fête des Lumières est l’une des plus attendues de l’année ; célébrée à l’équinoxe de printemps, elle marque la fin de l’hiver et symbolise la victoire du soleil sur la nuit.
La journée est chômée dans tout le pays et la matinée est utilisée pour préparer la procession de l’après-midi. Elle commence aux environs de seize heures et ne prend fin qu’au coucher du soleil, qui a lieu dans les environs de dix-neuf heures. Il s’agit d’une procession à caractère principalement familial, les enfants sont nombreux à se déguiser pour l’occasion et à courir autour des adultes en portant des lampions éclairés magiquement. La Procession, en raison de son caractère atypique, a lieu dans un endroit d’où les moldus sont magiquement tenus à l’écart et des artificiers magiques sont engagés par les Bourgs pour clôturer la marche avec des feux d’artifice.
La Procession était à l’origine une offrande de lumière, représentée par les lampions éclairés de lumière de différentes couleurs, aux divinités de la fertilité et du soleil. Maintenant cette signification s’est un peu perdue, et le don de lumière aux divinités s’est mué en cadeaux que des amis ou les membres d’une famille s’offrent entre eux. Cette fête est également la raison pour laquelle un certain pourcentage de la population sorcière serait née entre le mois de décembre et de janvier. L’équinoxe de printemps est en effet une journée propice au rapprochement entre les couples et la nuit entre le 21 et le 22 mars est, selon la tradition, placée sous le signe de la fertilité.

21 JUIN | SOLSTICE D'ÉTÉ | ÉLECTION DES REPRÉSENTANTS DU PEUPLE DE LA GRANDE CHAMBRE | Fut un temps où le solstice d’été était l’occasion de fêter la noblesse : ceux-ci se félicitaient d’exister et le peuple les remerciait de les diriger. Cependant, depuis 1810 c’est à cette date qu’a lieu l’élection des représentants du peuple à l’Assemblée. Ce qui auparavant célébrait la soumission à la noblesse est le moment où tous les sorciers se retrouvent pour voter leur représentant. Idéal sur le papier, plus complexe dans la vraie vie : organiser un évènement aussi important n'est pas chose facile. La semaine précédent le solstice est consacrée à l'information des citoyens sur les différents candidats à l'élection et le jour même un bureau de vote est installé, symboliquement, dans la demeure du Burggraf ou du Landgraf. L'annonce des résultats a lieu au coucher du soleil, aux alentours de 21h30. La soirée est placée sous haute surveillance de la part des autorités afin de veiller à ce qu'aucun débordement de joie ou plutôt de colère ne dégénère sur la voie publique.

21 SEPTEMBRE | ÉQUINOXE D’AUTOMNE | FINALE DE LA COUPE D’ALLEMAGNE | Durant une bonne partie du mois d’août, puis septembre, la majorité de la population suit la Coupe de Quidditch Allemande. À la radio, dans les journaux et jusque dans les stades, on oublie le résultat des élections de juin dans l’effervescence des compétitions entre Lander. Tout s’arrête, finalement, le 21 septembre, jour de la finale de la Coupe. Tous les ans, le gouvernement va toujours plus loin pour rendre l’événement grandiose. On s’oublie, un instant, dans le sport. Il faut donner une bonne image, et convaincre le reste du monde que Grindelwald n’empêche pas l’Allemagne de faire du sport.

21 DÉCEMBRE | SOLSTICE D’HIVER | YULE | Le jour le plus court de l'année est celui où l'on célèbre l'espoir. L'espoir, lorsqu'on voit le soleil se coucher durant l'après-midi, de le voir se lever le lendemain, en milieu de matinée. Cette longue nuit est passée en famille, chez les sorciers allemands, on retrouve les grand-parents, les oncles et tantes, les cousins éloignés. Tout le monde se réunit autour d'un repas traditionnel et on ne manque pas, à chaque heure passée après le coucher du soleil, d'allumer une bougie sur la couronne de gui, afin de tenir les ténèbres éloignées. L'objectif de la nuit est de rester éveillé jusqu'au lever du soleil. Les chansons traditionnelles sur le solstice insistent sur le sort qui attend la pauvre âme qui, succombant au sommeil, s'endormirait :

Le petit Sigfried s'est endormi,
Tout bercé de nuit.
Et au petit matin, petit matin,
Il n'en restait plus rien, plus rien.
La nuit l'avait avalé, dévoré, consummé.
Il n'en était rien resté.



ARTS
Les années 20 sont une décennie particulièrement propice au développement des arts. On s’intéresse de plus en plus aux artistes, qui sont mieux vus par la société, et nombreux sont les jeunes nobles qui font un peu d’art sur le côté pour avoir l’air à la mode. Les arts développés dans le monde magique sont surtout la peinture et la sculpture, les plus nobles de tous, suivis par la musique et la danse, que l’on associe davantage au plaisir du peuple. La photo commence à peine à faire son chemin dans les mœurs sorcières, comme une excentricité de riches, et non pas comme un art à part entière.
Pendant que les moldus commencent à se perdre dans les extravagances de l’art abstrait, les sorciers restent fidèles à la tradition. Le sujet de la peinture et de la sculpture sera toujours l’extérieur : des paysages, des amis, des scènes célèbres. On pratique extrêmement peu l’autoportrait, et l’objet artistique n’est pas vu comme l’expression de l’intériorité de l’artiste. Quelques artistes, rarement nobles, commencent à essayer de dépeindre la guerre dans l’atrocité et l’horreur dont ils ont été les témoins. Ces peintures ne se vendent pas. Pour espérer vivre de ses œuvres, il faut se lancer dans les portraits. Et malheur à vous s’il vous vient à l’idée d’y représenter toutes les imperfections du sujet.
L’art doit être beau et, surtout, l’art doit être magique. Les peintures parlent, les sculptures bougent, les musiques ont une odeur et la danse une texture. L’expérience artistique doit être totale, et émerveiller les sens en donnant une authenticité qui veut toujours représenter le plus beau et le plus pur.


Sports
Du pain et des jeux ! Ce n’est pas d’hier que le sport est utilisé pour calmer la masse populaire et la forcer à se concentrer sur autre chose que la politique. Le sport n’a que des avantages : il maintient le peuple en bonne santé, exacerbe son patriotisme et surtout l’occupe.
En Allemagne, à l’instar des pays voisins, le Quidditch est le sport national et apporte, chaque année, de nouvelles rencontres. Le tournoi régional qui oppose les équipes des différents Bourgs ainsi que les équipes des capitales commence en novembre et se termine en mars de l’année suivante. S'il y a beaucoup de sorciers qui suivent ces rencontres régionales, ils sont encore plus nombreux à s'intéresser aux matches de la Coupe d'Allemagne. Cette Coupe oppose les équipes des quatre Lander et se tient durant le mois d’août et septembre, la finale de la coupe ayant toujours lieu à l’équinoxe d’automne. Le fonctionnement de la Coupe est fixe, les matches ont lieu les samedis (sauf dans le cas de la finale) et l’ordre des rencontres entre les équipes est invariable.

Premier samedi d’août : Munich x Hambourg (06/08/1927)
Deuxième samedi d’août : Berlin x Bonn (13/08/1927)
Troisième samedi d’août : Berlin x Munich (20/08/1927)
Quatrième samedi d’août : Hambourg x Bonn (27/08/1927)
Premier samedi de septembre :  Bonn x Munich (03/09/1927)
Deuxième samedi de septembre : Hambourg x Berlin (10/09/1927)

La finale a lieu le 21 septembre et oppose les deux équipes avec le score général le plus élevés. Les réservations de billets sont à faire très rapidement si on veut avoir une chance d’assister en personne au match.
Le Quidditch n’est toutefois pas l’unique sport sorcier pratiqué par les Allemands, même s’il est de loin un des plus populaires. Les autres sports sont souvent réservés à une élite plus riche, comme le polo sorcier, pratiqué sur des Morvac’h (des chevaux capables de marcher sur l’eau importés directement de Cornouailles) ou encore l’escrime sorcière qui se pratique avec le fleuret dans une main, la baguette dans l’autre et une réglementation extrêmement précise. Les arts martiaux sont également très prisés par les sorciers : l’usage de la baguette est interdit mais les lutteurs ont le droit d’utiliser leur magie instinctive selon certaines règles, ce qui peut amener à des duels très impressionnants.

Le Secret Magique

Le Secret Magique
Compte Fondateur

Revelio

MessageSujet: Re: 1. Moeurs sorcières.   1. Moeurs sorcières. EmptySam 27 Jan - 14:56


Les Mœurs Sorcières
Communication


Presse
Le temps de guerre, la peur de Grindelwald, l’Etat Magique d’Urgence, tout cela demande beaucoup de communications du gouvernement, et de celui-ci seulement. Le Courrier Magique est la parution la plus importante du pays. C’est lui qui garantit la transmission des informations sur le territoire. Certains utilisent la chaîne de radio officielle du gouvernement; la RMA (Radio Magique Allemande), afin de se tenir au courant, ainsi que de suivre des émissions culturelles, artistiques, etc. Si le Courrier Sorcier est le journal national officiel du pays, il existe cependant un journal officiel par Land : Le Hibou de Munich, Le Chaudron Berlinois, Les Runes de Bonn et Les Sortilèges d’Hambourg. Enfin, une manière très efficace de se tenir au courant est de se déplacer jusqu’à l’office de police et d’y regarder la Dépêche Magique. Ce grand tableau magique est une réplique de celui se situant à Berlin, et où les autorités placardent toutes les informations capitales et immédiates : les catastrophes, les attaques de l’Einsicht, les communiqués gouvernementaux, et parfois quelques affiches de sensibilisation.
En dehors de ces émissions officielles, la presse est assez pauvre en Allemagne. Les autorisations de parution sont difficiles à obtenir et le gouvernement n’hésite pas à censurer les propos de l’opposition. De plus, sans aide gouvernementale, émettre à la radio est un procédé très coûteux. Nous trouvons tout de même quelques presses indépendantes, principalement concernant les sports. Des magazines, ciblant les sorciers aisés, et même la noblesse, tiennent au courant leurs lecteurs des actualités mondaines; comme l’Équinoxe. D’autres se concentrent sur la mode, ou les arts, mais aucun ne peut véritablement parler de l’actualité politique sans risquer de se faire censurer.
Des radios et presses illégales se développent de plus en plus, dans l’ombre d’un gouvernement débordé par les attaques de l’Einsicht.


COURRIER
Alors que les moldus communiquent de plus en plus par télégraphe et téléphone, les sorciers continuent de s’envoyer de longues lettres postales. Les chouettes et hiboux sont partout, plus ou moins discrets dans les cieux allemands. Tout sorcier aisé doit avoir au moins un de ces oiseaux, sinon une volière fournie. Les plus modestes utilisent les services de leur ville, ne pouvant pas se permettre de prendre en charge un animal à plein temps. Le système de poste est très largement répandu : savoir entraîner des hiboux fiables et rapides est une entreprise respectée et, surtout, lucrative.
La particularité de la logique sorcière fait qu’il est souvent plus rapide de se déplacer soi-même pour délivrer une information que d’envoyer un hibou. Et en effet, si le message est urgent et que la situation le permet, on enverra plutôt un sorcier qu’un hibou pour délivrer une information. Le reste du temps, cependant, la lettre est un outil capital pour garder contact avec ses proches, et organiser son emploi du temps. Les choses ont plus de poids quand elles sont écrites, plus puissantes aussi, et cela permet, surtout, de garder une trace de ce qui est arrivé. Après tout, la photographie est loin de faire partie du quotidien des sorciers ( Arts) et l’écriture est un moyen très répandu de marquer ses souvenirs.


Transports
Se déplacer à la sorcière, c’est tout un art. Lorsqu’on est magique, on ne marche pas. Contrairement aux moldus, on ne passe pas des heures et des heures pour traverser le territoire. Non, on se déplace vite, quasi immédiatement. Les distances sont minimes, et si on met du temps avec un tapis ou un balai, c’est soit pour le sport, soit pour le paysage. Bien sûr, comme partout, l’aisance financière permet d’être plus confortable dans ses déplacements. De manière générale, cependant, il ne faut pas oublier que la distance est, tout comme l’espace, un concept très peu contraignant pour les sorciers. Vivre en campagne et travailler en ville pose rarement problème. Pour plus d’informations sur les moyens de transports utilisés par les sorciers, référez-vous au tableau suivant :

MODE DE TRANSPORTUTILISATEURSRAPIDITÉ
Transplanage ◆ Pratique risquée de téléportation qui demande une grande compétence magique. Si tous les sorciers sont loin de la maîtriser, beaucoup s’y essayent, au risque d’y perdre des morceaux. Actuellement aucun permis ne légifère l’utilisation de ce moyen de transport.Individuel, ou en escorte.Instantané
Cheminée ◆ Si les cheminées magiques sont répandues, tout le monde n'en possède pas. Dans le cas d’un emménagement dans une maison moldue, il faut investir une certaine somme pour relier sa Cheminée au réseau allemand. La cheminée reste un moyen de transport très utilisé par les sorciers, et tous les bâtiments officiels ont d’immenses cheminées afin de pouvoir accueillir un flux constant de sorciers.En fonction de la taille de la cheminée.Instantané.
Portoloins ◆ Certains objets peuvent être ensorcelés dans le but de transporter instantanément les sorciers à un endroit donné : ce sont les portoloins. Ils peuvent être créés de sorte à s’activer à la première main le saisissant, ou à une date et une heure précise. La production de portoloin doit être autorisée au préalable par le  gouvernement, cependant beaucoup de sorciers s’y appliquent tout de même. Nombre égal aux nombres de mains capables de tenir l’objet.Instantané.
Wunschpferd ◆ Le Wunschpferd est un cheval magique permettant à celui qui l’appelle de rejoindre au plus vite le lieu qu’il a besoin de rejoindre.Ce blanc destrier est cependant capricieux, et si vous l’appelez (une simple intention suffit) sans en avoir absolument besoin, vous serez confronté à sa forme maudite.Sur le cheval en individuel, en calèche en groupe.150km/h
Balai volant ◆ La majorité des sorciers savent conduire un balai volant. Loin d’être réservé aux joueurs de quidditch, l’appareil permet de faire des économies de poudre de cheminette pour les distances les plus courtes. Il faut cependant bien faire attention aux moldus, au risque de se prendre de grosses amendes.Individuel100 km/h

Le Secret Magique

Le Secret Magique
Compte Fondateur

Revelio

MessageSujet: Re: 1. Moeurs sorcières.   1. Moeurs sorcières. EmptySam 27 Jan - 15:13


Les Mœurs Sorcières
Société


mode
Que les moldus sont tristes ! Qu’ils sont fades ! Et, surtout, qu’ils sont plats avec leurs vêtements immobiles, sans magie, morts. La mode, chez les sorciers, est un art mouvant et incroyable qui semble aller toujours plus loin dans le fantasque. Les magazines de modes sont lumineux, bariolés de couleurs, et les mannequins y bougent de manière voluptueuse afin de bien montrer leurs vêtements mouvants. Les couleurs changent, sur les robes de ces dames, au fil de leur désir, de leur humeur ou juste de la météo. La magie est partout dans la mode sorcière, et avec elle une vivacité colorée qui ne va qu’en crescendo avec la montée dans la richesse et le pouvoir.
La mode sorcière est cependant un univers bien genré. Jamais un homme ne s’habillera comme une femme, ou inversement, au risque d’être ridicule ( Perception du genre). Ainsi, les femmes portent exclusivement des robes, les chapeaux sont souvent ornés de modèles de la faune ou de la flore. Les hommes, quant à eux, portent des costumes. S’ils sont aussi dotés d’un chapeau, il n’aura ni la forme ni les agréments des chapeaux de femmes. La cape est principalement vue comme un manteau, souvent doublée de poches, et utilisée pour dissimuler les vêtements fantasques aux yeux des moldus. En effet, il ne faudrait pas qu’ils voient les peaux de dragons et autres soies vivantes qui agitent les vêtements sorciers.
Il y a aussi une grande différence entre les vêtements des plus pauvres et ceux des nobles. Plus le sorcier est en bas de l’échelle, plus il va ressembler à un moldu, et donc être sobre. Les couleurs sont d’autant plus vives qu’on monte dans l’échelle sociale.


santé
Il arrive aux sorciers de tomber malade, et quand ils le sont, ce n’est jamais à moitié. La majorité des maladies et infections moldues ne les touchent pas ; ils sont cependant la cible de maux bien plus dangereux. Un simple rhume peut facilement entraîner un incendie, si le sorcier ne se soigne pas vite. Dans le même temps, ils sont très mal à l’aise avec la magie touchant à leur corps ( Métamorphose des corps). Toute la magie de soin les angoisse, et c’est un sujet très sensible qui ne doit pas être mis en avant. Être malade est une honte, presque autant que d’être cocu. On se soigne en secret.
Il n’y a aucun hôpital officiel, ni même de médecin bénéficiant d’études ou d’un diplôme officiel réglementé par le gouvernement. Dans le monde sorcier, on parle surtout de soigneur, de guérisseur, etc. Ils viennent à domicile, ou accueillent parfois dans leur boutique, bien que ce soit mal vu d’y être trouvé. Ils ne sont utilisés qu’en cas de dernier recours, et la plupart de ces spécialistes ne sont perçus que comme des charlatans.
Les véritables spécialistes sont les potionnistes et herboristes. Ce sont eux que l’on va voir pour des conseils et des remèdes. Ils peuvent être reconnus en tant qu’éminents chercheurs dans leur domaine. Être soigneur est un métier de bonne femme, alors qu’être potionniste est une activité prestigieuse.


justice
La communauté sorcière n’est pas exempte de criminels, et la criminalité entraîne la répression. La justice sorcière est plus expéditive que son pendant moldu parce qu’elle ne s’encombre pas de détails et de paperasse. Les contraventions et délits ainsi que la plupart des crimes sont traités à l’échelle du Land. C’est le Landgraff qui est le garant - tant du point de vue moral que financier - du bon fonctionnement de la Justice sur son territoire et les jugements ainsi que leurs modalités sont fixées à son bon plaisir. Seul le menu droit de l’accusé doit être maintenu quelque que soit le Land : que chaque membre de la communauté a bien évidemment le droit d’être représenté et défendu lors de son procès.
La corruption des juges, en outre, est une pratique très répandue qui est condamnable aux yeux de la loi mais très rarement condamnée en réalité, ce qui fait que les prisons des Lands n’abritent que très rarement des hôtes à l’épais portefeuille.
Les crimes les plus graves, ceux qui portent atteinte à l’intégrité du gouvernement allemand, comme la haute trahison ou bien à l’intégrité de la morale, comme le meurtre de masse, sont jugés par la Cour Fédérale. Cinq juges uniques trônent à cette chaire, et sont choisis au vote majoritaire par le gouvernement. La prison fédérale rattachée à cette Cour se situe à Leipzig, dans le Land de Berlin, et est, quant à elle, financée par l’État.
Il n’y a que la Cour Fédérale pour pouvoir condamner à la peine capitale, mais il arrive souvent que certains prisonniers encombrants dans les geôles des Lander trouvent la mort de façon suspecte. En effet, les dirigeants doivent jongler entre les frais qu’un prisonnier impose au Land et les risques qu’ils pourraient courir en le laissant sortir. Même si dans quelques cas le port de baguette est interdit aux anciens détenus, cette règle est bien aisée à contourner et une peine de mort officieuse peut parfois faire son chemin entre les mailles de la justice.


économie
L’économie moldue et sorcière sont très proches depuis plus d’un siècle maintenant. En effet, les deux communautés ont la même monnaie (le mark (m), dont le centime est appelé le pfennigs (pf) ). Cela permet de faciliter les transferts de marchandises, tout comme le passage d’un monde à un autre. La vie sorcière reste cependant bien plus chère que la vie moldue. Le même objet sera au moins deux fois plus cher du côté magique de la barrière, sans même considérer les objets auxquels n’ont pas accès les moldus. La plupart des sorciers choisissent d’acheter leur nourriture chez les moldus, et les plus pauvres vont même jusqu’à y acheter le reste de leurs courses.












PRIX MOLDUSPRIX SORCIERS
Salaire moyen mensuel150mSalaire moyen mensuel300m
Loyer moyen mensuel40mLoyer moyen mensuel60m
Repas complet en brasserie2,50mRepas complet en brasserie4m
Costume d'homme50mCostume d'homme magique150m
Robe du dimanche100mRobe de femme magique300m
Carte de transport mensuelle1mRelier sa cheminée au réseau600m
Nuit d'hôtel2,50mSachet de Poudre de Cheminette (60 voyages)20m
1kg de pain40pfBillet pour match de Quidditch3m
Balai magique200m à 1000m
Hibou voyageur100m à 500m
Location de hibou50pf

Le Secret Magique

Le Secret Magique
Compte Fondateur

Revelio

MessageSujet: Re: 1. Moeurs sorcières.   1. Moeurs sorcières. EmptySam 27 Jan - 15:21


Les Mœurs Sorcières
Représentation de la Magie


Métamorphose du corps
La transformation de soi est absolument taboue. Si la métamorphose peut facilement porter sur des objets, ou des animaux, elle ne peut jamais cibler le corps humain. Celui-ci doit rester inchangé, immuable, et donc pur. La marque d’un bon sorcier est de rester immobile pendant que tout ce qui l’entoure est modifié. La seule magie qui a le droit d’agir sur le corps humain est la magie de soin, qui ne cherche pas à transformer mais plutôt à rétablir. Il s’agit de ramener le corps à son état initial, parfait, ce qui est vu par beaucoup comme la plus blanche, et donc la plus grande des magies. Il est cependant honteux d’en avoir besoin, tant le tabou du corps transformé est puissant dans les mentalités sorcières.
Tout impact magique sur le corps ne peut être bon : il handicape la cible, voire noircit l’âme. Les tatouages, quels qu’ils soient, ne peuvent être bénéfiques, et sont vus comme des marque de magie noire. De la même manière, le corps du Monstrueux est vu comme impur : il n’est pas le corps humain, normal et accepté. D’ailleurs, la plupart des Monstres, ainsi que les Monstrueux, ne peuvent pas utiliser de baguette, ou ont de grandes difficultés à le faire. C’est bien la preuve, pour la majorité des citoyens, qu’ils ne méritent pas d’être considérés avec égard. Plus la différence est marquée, plus ils sont barbares. Et vouloir, volontairement, abandonner sa forme humaine initiale, ne peut être accepté. C’est pour cela que les Animagi et les métamorphomages sont coupés de la société, l’un par choix, l’autre par nature, et considérés comme des parias, des marginaux ( Marginaux).
Tout cela induit la logique inverse. Si la magie instinctive, sans baguette comme catalyseur, est perçue comme barbare, alors les artefacts, baguettes, potions etc sont extrêmement répandus. L’outil est le propre de l’homme, au sein de cette société. Plus la magie sera impersonnelle, plus elle sera forte.


les objets magiques
Il y a des objets qui ne bougent pas, surtout chez les moldus. À peine arrivent-ils à faire bouger les aiguilles de leurs horloges. Un objet, chez les sorciers, est vivant : la lampe s’allume quand tu t’approches d’elle, l’armoire te propose des vêtements adaptés à la météo, la cocotte-minute chante en cœur avec toi quand le plat est prêt. Les sorciers sont habitués à ce que les tableaux leur parlent, et ils serrent parfois la main des statues qu’ils croisent.
On pourra parler assez facilement du caractère colérique de son porte-feuille, ou de la gentillesse de sa brosse à cheveux. Il est évident, pour les sorciers, que les objets ont une conscience, s’ils sont magiques. Ils se savent capable de cela, et c’est une des plus grandes forces de la magie.
Certains objets peuvent d’ailleurs être plus forts que des humains, et il faut mériter ces artefacts. Sans la puissance nécessaire, le sorcier peut facilement se trouver possédé ou consumé par la force de ces objets magiques, à l’instar des Horcruxes.



Le Secret Magique

Le Secret Magique
Compte Fondateur

Revelio

MessageSujet: Re: 1. Moeurs sorcières.   1. Moeurs sorcières. EmptySam 27 Jan - 15:26


Les Mœurs Sorcières
Mentalité


Perception du genre
Le sexisme, c’est une histoire de moldus, disent tous les sorciers dignes de ce nom. Tout cela, ça ne les concerne pas : ils respectent profondément leurs femmes. Elles ont une magie puissante et on admire leur intellect. La fondatrice de Durmstrang était une femme. Une poitrine n’empêchera jamais personne, en Allemagne, d’accéder à un poste haut placé. Dans la majorité des familles, l’héritage est équitable peu importe le sexe des enfants, et la plupart des familles nobles donnent le titre au premier né en vie, indifféremment de leur genre.
Pourtant, on n’irait jamais mélanger les hommes et les femmes. Des demoiselles en pantalon, c’est ridicule. Un homme qui pleure en public, c’est la plus grande des hontes. L’homme est une créature droite et froide, sans sentiments, utile et logique. Il représente le public, le militaire, la loi. L’idéal masculin n’est pas tant d’être fort ou musclé - la force physique n’a pas sa place dans le monde magique - mais d’avoir une sévérité à toute épreuve face au monde. Au contraire, la femme est plus conciliante, plus douce, plus tendre, aussi. Elle est celle qui passe par le compromis, mais aussi par les sentiments, pour avoir ce qu’elle désire. Elle appartient au monde du privé, à la famille, au couple, et y règne en reine - quelque chose de capital chez les nobles. Elle s’intéresse aux arts, à la beauté, et elle a une sensibilité qui lui permet de comprendre le monde selon des nuances que la droiture masculine empêche.
Bien entendu, ces modèles ne sont pas absolus, et tous les sorciers n’y correspondent pas, au contraire. Pour certains, cela reste cependant un idéal à atteindre ou à chercher chez l’autre. On note que ces stéréotypes sont d’autant plus marqués dans les classes les plus riches, où les hommes et les femmes grandissent chacun de leur côté. Faire ses études à Durmstrang, aussi, conforte beaucoup dans cette vision du monde.


mariage
Beaucoup de sorciers, lorsqu’ils décident de se marier, effectuent une cérémonie moldue. C’est une pratique courante chez ceux ayant déjà un pied dans ce monde, afin de leur simplifier la vie. Cependant les sorciers sont loin de voir le mariage de la même façon que les moldus, principalement parce qu’il est chez eux dénué de toute aspect sacré. Le sorcier lambda se marie et divorce assez facilement, et il est très rare d’aller jusqu’à s’allier magiquement.
Au contraire, au sein de la noblesse, un mariage ne peut être considéré être valide tant qu’une cérémonie magique n’a pas été effectuée. Elle diffère en quelques points de la cérémonie moldue : la cérémonie se déroule de nuit, autour d’un feu, et les deux futurs époux sont liés par un fil ou une cordelette rouge tout la durée de l’office. Un représentant du gouvernement supervise et garantit que l’union se déroule en toute légalité. S’ensuit plusieurs rituels de liens entre les deux individus, autour notamment de voeux de mariage assez traditionnels. S’ensuit un échange d’artefacts magiques, souvent marqués de runes. Ces artefacts, s’ils sont souvent des alliances, peuvent prendre la forme d’autres bijoux magiques à porter en continu et permettant de lier définitivement les deux êtres. Le divorce est ici impossible, tout comme un second mariage tant que celui-ci est actif. Si cette pratique est censée former des couples plus durables, elle rend surtout les meurtres intra-mariages plus courants.
Les alliances sont souvent organisées par les parents, bien qu’il soit rare que les fiancés soient forcés à s’unir, en dehors des familles nobles.
Dans le cas du nom de famille, chacun garde le sien. Celui porté par les enfants est au choix du couple. Traditionnellement, on donne le nom du parent le plus riche ou le plus influent. Dans le cadre du passage d’un titre de noblesse, les héritiers gardent le nom de leur prédécesseur.


famille
C’est bien connu, le sang transmet la magie. Les dons innés et la force magique est souvent à l’image des ancêtres, qui en tant que tels doivent être respectés et obéis. Chez les sorciers, on ne fait pas que vivre avec ses parents : les maisons traditionnelles ont leurs murs couverts des tableaux des ancêtres qui, des années plus tard, continuent de poursuivre leurs descendants d’imprécations. De nombreuses confusions peuvent d’ailleurs avoir court, puisque les enfants héritent souvent du prénom d’un aïeul, dans une boucle éternelle du cercle familial.
Dans l’autre sens, être père et mère est un honneur. De fait, beaucoup de sorciers ne se considèrent pas accomplis et adultes sans descendance. Le père est fier, la mère glorieuse, et les grossesses sont célébrées et encouragées. Bien entendu, au sein du couple marié.
La famille fait partie des images les plus importantes du régime actuel : le gouvernement serait à la fois le père et la mère du citoyen, et beaucoup d’images abondent en ce sens. L’Allemagne serait donc, actuellement, en pleine crise d’adolescence.


Pratiques et identités sexuelles
Les allemands commencent à peine à visualiser une “identité sexuelle”. L’idée de l’hétérosexualité et de son penchant, l’homosexualité, est extrêmement récente. Jusque là, on parlait de penchant ou de tendance, comme une pratique que l’on préférerait par choix et non pas par nature.
Cette nature homosexuelle continue, pour les sorciers, d’être perçue comme anormale. Il faudrait les soigner, les ramener à la raison, ou au moins les castrer. (Les femmes, bien entendu, ne sont pas sujettes à ce genre de barbarie.) Le désir sexuel doit être conjugal. L’homme et la femme, dans le cadre du mariage, qui se prouvent leur profond amour et cherchent à perpétuer leur lignée. Tout le reste est indécence, et libertinage.
Bien entendu, cette mentalité est surtout répandue dans les cercles riches, ou nobles, de la société sorcière. L’infidélité, si elle est sévèrement punie par le gouvernement, pour les deux partis, est pourtant une réalité d’autant plus triviale dans le cadre des Années Folles. Les jeunes gens s’habituent aux fêtes et aux aventures douces et fugitives. Les clubs libertins se multiplient et Berlin, surtout, devient le centre des pires travers. On trouve même des hommes et des femmes travesties, allant jusqu’à simuler le couple hétérosexuel, dans la plus terrible des indécences.
Ces festivités sont cependant réservées à la nuit et à l’intimité : jamais un couple homosexuel ne viendrait à se dévoiler au grand jour et la polygamie ne serait pas pardonnée par la société.



Contenu sponsorisé


Revelio

MessageSujet: Re: 1. Moeurs sorcières.   1. Moeurs sorcières. Empty

1. Moeurs sorcières.

Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Tout sur Uber diablo et les PWE (en construction)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revelanda Arcanis :: UNIVERS :: Les Annexes :: Le monde sorcier-
Sauter vers: