AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Amelia Winkler




Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Amelia Winkler    Dim 28 Jan - 2:02


WINKLER AMELIA
Citoyens & Heimdall



« Ipit quo ipici doluptation eat. Magnate molupta alibus abore
cum atissi ut apient volenis »


INFORMATIONS
Nom : WINKLER ; Nom gravé au sein d'une énorme plaque de métal accroché à un mur d'une somptueuse bâtisse, Winkler est fièrement porté par Amelia mais également par ses géniteurs qui, travaillant dans le commerce des baguettes magiques, ont rapidement vu leur nom devenir célèbre. Leur boutique est donc à leur nom, et le travail de qualité qu'ils font a toujours été récompensé.
Prénom ◆ AMELIA ; Aux yeux de ses parents, il lui fallait un prénom qui laisse paraître toute la noblesse de leur fille et la beauté de ce qu'ils espéraient qu'elle soit. Et, comme tout naturellement, c'est Amelia qui s'est échappé des lèvres de sa mère.
Surnom ◆ LA DÉLAISSÉE ; Durant ses années passées dans cette école prestigieuse qu'est Durmstrang, la solitude fut bien souvent sa meilleure amie. Une rumeur s'est en effet répandu comme quoi Amelia possédait le même don de métamorphomage que sa sœur, et les moqueries, le harcèlement n'ont pas tardé à l'atteindre. Chaque jour, des paroles blessantes et des gestes qui l'étaient tout autant (néanmoins moins fréquents) faisaient d'elle une élève reclus et qui se renfermait sur elle-même. Dévalant seule alors les couloirs de l'établissement magique, ce surnom de « la délaissée » ne l'a pas quitté, et Amelia le traîne encore aujourd'hui avec elle lorsque d'anciens élèves la croisent.
Lieu & date de naissance ◆ AUTRICHE, VIENNE, LE 2 JANVIER EN 1901 – Les souvenirs qu'a Amelia de son pays d'origine sont infiniment vagues. Sa mémoire n'a pas eu le temps de s'imprégner de la totalité des paysages et des innombrables structures parmi lesquelles elle est née et a vécu jusqu'à ses 7 ans, puisqu'elle est ensuite partit pour l'Allemagne. Seuls les fragments de souvenirs l'ancienne demeure familiale lui reviennent quelques fois.
Métier ◆ Amelia a réussi à se faire une place au MINISTÈRE DES MŒURS. Travaillé au milieu de personnes détestant les créatures peut rendre la journée agaçante, mais la jeune Winkler n'y fait plus vraiment attention et se concentre plutôt sur la branche qu'elle a choisi : ceux qui vont à la recherche des nés-moldus. Afin de leur ouvrir une vie meilleure dans le monde sorcier et  leur permettre de quitter l'enfer du monde moldu de par leur différence, Amelia s'est décidé à leur venir en aide en allant chercher chacun d'eux. Les recherches peuvent prendre du temps, mais tout vient à point à qui sait attendre et la délaissée sait se montrer patiente.
Lieu d’habitation ◆ BONN ; Amelia ne s'est pas éloignée de la demeure familiale à laquelle elle est profondément attachée malgré les événements qui se sont déroulés entre ces murs. Qui plus est, l'idée de déménager à Hambourg ne lui a pas semblé être une bonne idée pour pouvoir au mieux se cacher de tout regard suspicieux concernant son allégeance à Heimdall de la part de l'Einsicht. Prudente, sur ses gardes, la benjamine de la famille Winkler a donc décidé de rester fouler le Land d'une partie de son enfance.
Statut de sang ◆ SANG MÊLÉE ; Amelia est la dernière d'une famille ne possédant pas la pureté de sang absolue. Issue d'une mère au sang des plus purs  parmi les familles d'origine Allemandes, elle est, de l'autre côté, porteuse d'un sang moins élogieux : celui de sang-mêlé que tient pourtant fièrement son père. Aucune différence n'est de mise cependant : la pureté n'a pas d'importance.
Classe sociale ◆ CITOYENNE BOURGEOISE ; Fille de géniteurs qui n'ont pas mis longtemps avant de faire fortune, Amelia a rapidement eut droit à un compte en banque plutôt bien rempli. Elle ne s'autorise pas à vivre dans les grandes demeures de luxe qui prennent énormément de place pour la personne solitaire qu'elle est, mais elle vit bien et profite de la richesse qu'elle obtient également par son travail pour, parfois, dépenser un peu de sous dans ce qu'elle aime.
État civil ◆ CÉLIBATAIRE Ses conditions de vie actuelles ne peuvent lui permettre de s'attacher à quiconque et de se marier, encore moins de fonder une famille. Vivant presque au jour le jour, Amelia s'est refusé le fait de s'installer avec un homme qu'elle a conscience de pouvoir laisser à tout moment et ce, bien malgré elle.

Éducation ◆ DURMSTRANG ; Ses parents l'ont fait baigné dans une éducation stricte, autant sur le plan de la réussite scolaire que de la magie et d'elle-même. Elle a fait ses études à Dumstrang et était une bonne élève, assidue et rigoureuse dans son travail. Aucun professeur ne s'est jamais plains d'elle, car elle était le genre de fille à se tenir droite et silencieuse. Avec brio, Amelia a réussi à en sortir après avoir donné le meilleur d'elle-même. RELIGION ; Côté religieux, ses géniteurs n'ont pas inculqué une quelconque appartenance religieuse, et même si Amelia s'y est déjà intéressée par sa propre volonté et pourrait se considérer comme croyante, elle ne se rattache à aucun mouvement.

Opinion politique ◆ HEIMDALL ; Comme une évidence, comme une direction qu'il lui a fallu prendre sans hésitation, Amelia n'a pas tardé à rejoindre cette organisation dont elle est fière de l'avancée. Elle s'est donné les moyens de rentrer parmi les autres membres de ce groupe, et sa loyauté n'est pas à remettre en question.

Réputation ◆ Dans les rues, dans les bars, dans les nombreuses bâtisses qu'elle pourrait arpenter, Amelia n'est qu'une citoyenne parmi tant d'autres. Ni dévisagée lorsqu'on la croise, ni admirée par la population, la jeune femme passe inaperçu et ne demande pas à ce qu'on lui donne une quelconque réputation. Elle se fond dans la masse, et seul les sorciers entendant son nom pourrait voir à travers elle le visage d'un homme et d'une femme commerçants de baguettes magiques. Au delà de ça, Amelia préfère rester dans l'ombre, discrète au point qu'on puisse même effacer sa présence d'un lieu.

Particularités ◆  AUCUNE. Beaucoup de ses camarades de classe ont néanmoins longtemps cru qu'elle possédait le même don que sa grande sœur Natalia. Cela lui a valu des années d'études difficiles, éprouvantes et qui auraient pu la mener à sombrer dans l'illégalité et la noirceur actuelle si elle n'avait pas eu la force de se relever et d'avancer. Ses rumeurs sont donc entièrement fausses. Amelia est une sorcière des plus banales.

Sous-groupes ◆ Amelia est désormais assignée à la division LOKI. C'est une voie qu'elle a emprunté depuis quelques temps et qu'elle ne veut pas quitter malgré le danger omniprésent qui surplombe son être et dont elle a totalement conscience. Elle sait que sa vie peut-être mise en jeu, mais son côté aventurière fait qu'elle n'a jamais souhaité changé de division. Elle s'y plaît dedans, et considère que c'est en allant droit au cœur du problème que celui-ci pourra être réglé.




THEMES

Vie quotidienne : Amelia pourrait être l'un de ces citoyens dévalant les rues jusqu'à leur travail, chaque jour, chaque matin, pour finalement rentrer le soir, se coucher et recommencer un cycle totalement identique. Elle pourrait être l'un de ces habitants à la vie ordinaire, rêvant d'avoir une vie stable, de fonder une famille et s'occupant des petits soucis quotidiens d'une vie posée et sujette à rencontrer des problèmes familiaux, d'argent, etc... Bien sûr, la jeune Winkler sait ce que c'est que de payer un loyer, acheter de quoi subvenir à ses besoins et affronter les impôts. Elle sait ce que vivent la majorité des habitants, mais eux ne savent pas ce que c'est que d'avoir une double vie.

En effet, maintenant que la délaissée fait partie d'Heimdall, son travail et son implication dans cette organisation font qu'elle se réveille chaque matin avec deux facettes. L'une citoyenne. L'autre actrice d'un mouvement porteur d'idéaux qu'elle s'est engagé à suivre. C'est ainsi qu'Amelia mène sa vie, mêlant l'ordinaire au particulier, la tranquillité à la dangerosité. Chaque jour est une journée qu'elle voit comme une possibilité de vivre ou mourir à tout moment, si la belle ne se montre pas attentive à chacun de ses mots, à chacun de ses gestes. Le danger la surplombe dès lors où, après une nuit à s'évader vers des mondes qui n'appartiennent qu'à elle, elle ouvre ses paupières et revient dans une réalité qui peut lui être fatale. C'est ainsi qu'elle vit, et c'est un choix dont elle a parfaitement conscience des possibles conséquences.

La Grande Guerre : Encore jeune à cette époque, encore en train d'arpenter les couloirs de l'établissement prestigieux qu'est Durmstrang, la délaissée n'a pas participé à cette bataille qui ne concernait pas le monde magique, mais le monde moldu. Elle n'a pas vu le sang, les larmes, les cadavres gisant par milliers sur les terres dévastées par une désolation de masse. Elle n'a pas entendu les bombardements, les tirs incessants, les cris de désespoir et les maigres discussions échangées entre soldats alliés qui tentaient de se donner mutuellement du courage, de la force pour continuer le combat. Elle n'a été qu'une lointaine observatrice, écoutant les dires qu'elle arrivait à percevoir de la part de ses parents lorsque ceux-ci en discutaient. Elle n'a pas eu de traumatisme post-guerre, et pourtant, à cette époque, elle a senti son cœur poignardé par une terrible nouvelle que son géniteur eut du mal à lui avouer. Tandis que sa grande sœur, Talia, était partie en cachette à la recherche de leur cher et tendre oncle Keristar, totalement moldu et désormais soldat pour défendre son pays, Amelia n'avait pas pu se rendre avec elle et n'avait été aucunement au courant de l'acte de Natalia. Elle avait simplement espéré revoir son oncle en vie, sain et sauf. Elle avait espéré observer de nouveau cet être qui l'avait aimé et qu'elle avait aimé en retour également.

Son espoir fut cependant réduit à néant lorsque son père vint lui annoncer des mots qui furent si douloureux à entendre et à encaisser. Keristar n'était plus du monde des vivants. La mort qui, de son sombre voile, avait surplombé la guerre moldue, s'était emparée de l'âme de cet oncle et l'avait retiré à jamais des mains de sa famille. Terrible nouvelle pour un cœur si sensible. Amelia avait considéré son oncle avec respect et admiration, et le savoir parti avait ouvert une plaie dans son organe vital, qui se referma néanmoins au fil des années, au fil du deuil que la jeune Winkler n'eut d'autre choix que de faire.

Liens familiaux : Les Winkler n'ont pas été une famille contenant des liens paisibles, fusionnels. De l'amour, il y en a eu, et elle est encore là, présente. De la haine, il y en a, et elle réside encore dans le cœur de certains.  

Amelia, elle, est partagée entre les deux. Son cœur bat d'un amour inconditionnel pour ses parents qui l'ont éduqué, lui ont transmis des valeurs qu'elle poursuit toujours aujourd'hui, et même s'ils n'ont jamais été le genre de personnes à démontrer gestuellement et vocalement leur affection, leur amour parental à leurs progéniture, la benjamine a toujours su qu'elle était aimé et chérie par ceux-ci. Protégée depuis son plus jeune âge du mal qu'a souhaité répandre son frère en elle, la petite sœur de Talia a toujours remercié ses ascendants de l'avoir préservé du mal. Respectueuse, aimante sans le dévoiler là aussi fréquemment, elle s'est tenu à l'écart de toute noirceur et a toujours été proche de père et mère. Les aimant profondément, elle porte un amour tout aussi fort à sa grande sœur. Leur lien, malgré cet éloignement qui l'a blessé, est toujours aussi fort et sera à jamais incassable. Liées par le sang, liées par cet amour fratricide qui les reliera pour toujours, Amelia a pu compter sur son aînée pour être protégée de la langue de serpent qu'a toujours porté Haristar derrière ses dents. Les deux sœurs ne se sont jamais réellement montré qu'elles s'aiment, mais les actes mutuels de l'une envers l'autre démontrent tout ce qu'elles ressentent à l'égard de l'autre. Amelia ne peut pas voir l'avenir sans sa sœur, et depuis qu'elle a vu celle-ci se diriger vers la magie noire, elle tente par tout les moyens et avec ardeur de la sortir de là.

Au delà de cet amour pour ses parents et Natalia, Amelia ressent tout l'opposé à l'égard de son frère. Haine, colère, rage. Les plaies qu'il lui a infligé sont encore là, béantes dans son cœur et dans son être. Elle le déteste pour avoir tenté de la manipuler et de la mener dans des eaux ténébreuses. Elle le déteste pour avoir conclut d'elle qu'elle n'était qu'une bonne à rien, une erreur, une sœur qui ne pouvait être sienne. Elle le déteste pour tout l'amour dont elle a été privée de sa part. Haristar est devenu une part d'ombre de son histoire dont elle n'aime pas parler, car les souvenirs lui reviennent en mémoire sans attendre, défilant dans son esprit, lui infligeant un mal qui la ronge par la suite. Elle sait que le lien fratricide qui les unit n'est plus que réminiscences, détruit à jamais, dissipé par toute la colère qui réside pour l'un envers l'autre. Les deux ont rapidement été amenés à se détester, et savoir que cet être totalement dépourvu de bienfaisance est désormais derrière les barreaux la rassure.

Compétences magiques et baguette : Amelia n'est pas une sorcière possédant une quelconque particularité. Elle aurait pu hérité de la métamorphomagie, ou d'une autre capacité rejetée par la société. Cependant, elle est de ceux qui ont pu naître sans anomalies, et bien que porter le même nom que sa grande sœur lui a apporté quelques soucis lors de ses années scolaires à Durmstrang, Amelia n'a pas abandonné ses études. Elle est restée travailleuse et disciplinée, faisant d'elle une bonne élève dans la majorité des matières et rendant alors fiers ses parents. Elle n'était pas la première, mais elle travaillait et a su valider les différents examens passés. Les potions et les sortilèges étaient les deux matières dans lesquelles elle a su exceller, et la benjamine a toujours aimé manier sa baguette. Une baguette que, tout comme sa sœur, lui ont fabriqué ses parents commerçants dans ces objets magiques cruciaux pour tout sorcier. Faite de bois d'Ebène du Gabon, composée d'un cœur en peau de Selkie en lanière, mesurant vingt-quatre centimètres et se montrant rigide, cette baguette si précieuse lui appartient et Amelia se montre fière de manipuler une construction des Winkler.

Les Moldus et le Secret Magique : Les moldus font partie intégrante de la vie des sorciers, tous conscient que la magie les sépare de ces êtres qui n'ont aucune idée de leur existence. Amelia ne ressent aucune animosité envers eux. Elle ne les déteste pas, et se montre au contraire plutôt curieuse de découvrir ce peuple dénué de pouvoirs, dénué de capacités. Cependant, il est dommage à ses yeux que les enfants nés-moldus se retrouvent mis à l'écart de par leur différence notable, et donc qu'il soit malheureusement nécessaire que le secret magique ait été mis en place. Que deviendraient sorciers et sorcières si les moldus apprenaient que des créatures dotées de pouvoirs existaient ? Les deux mondes en cohabitations rentreraient peut-être en guerre, les non-mages souhaitant aller à la chasse aux sorciers tandis que ceux-ci en seraient amenés à se défendre. Le sang serait versé, la haine entre les deux peuples pourraient alors devenir irréconciliable, et c'était cette crainte énorme qui résidait dans le cœur d'Amelia, celle-ci préférant alors que le secret magique soit préservé.




Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    Dim 28 Jan - 2:02

Histoire

Date & lieu
PREMIERE PARTIE

Les températures étaient fraîches, agressant le visage, le corps de chaque habitant se pavanant encore dans les rues de Vienne malgré l'heure tardive. A l'intérieur des maisons les mieux équipées, des feux de cheminées préservaient les occupants de cette saison froide et humide, et c'est dans la demeure des Winkler, qu'un événement vint réchauffer davantage le cœur de deux parents commerçants dans le domaine des baguettes magiques. Une bouille enfantine, nouvellement née, poussa son premier cri alors que ses poumons s'imprégnaient d'air pour la toute première fois. Les pleurs raisonnaient à travers la chambre où la mise au monde s'était déroulée, et ce fut donc le 2 Janvier 1901 que le troisième et dernier enfant de la famille au sang-mêlé Winkler vit le jour. Après peu de temps à réfléchir au prénom de leur fille, père et mère s'étaient mis d'accord sur le noble nom que porterait leur progéniture : Amelia. Seconde demoiselle de la descendance d'Halistar et de sa femme au sang-pur, elle fut, à contrario de son serpent de frère et de sa soeur doté d'une anomalie, tout à fait normale, tout à fait banale, créant un soulagement pour les géniteurs Winkler.

Les apparences laissèrent rapidement penser que son enfance se déroulait bien au milieu de son frère et de sa sœur, que la petite Amelia trouvait sa place en ce monde. L''éducation des Winkler commençait déjà à porter ses fruits. La stature toujours droite, les gestes de politesse, les salutations distinguées. La benjamine apprenait vite, et sa mère, tout comme son père, étaient toujours là pour lui rappeler le savoir-vivre dans les moments où l'enfant se laissait aller à quelques bêtises et erreurs de son âge. Pourtant, si son apprentissage en tant que noble demoiselle se passait bien, il en fut sans attendre autre chose concernant sa vie en famille avec son frère. Sa sœur et elle s'aimaient déjà profondément. Quand bien même elles ne se le disaient pas, ni ne se le démontraient, leur lien fratricide semblait se consolider au fil des jours qui défilaient, et quand bien même sa mère tentait d'éloigner les deux sœurs, l'amour qu'elles se portaient toutes deux ne cessait de croître. Cependant, avec Haristar, tout fut plus sombre, plus dangereux, plus perfide. Langue de serpent, maître dans l'art de la manipulation, le garçon, bien que jeune, était déjà un véritable monstre et tentait de ramener entre ses pattes sa frêle petite sœur Amelia. Ombre et Lumière se disputaient, s'affrontaient quotidiennement, mais le fourbe, en pleine tentative, se fit prendre la main dans le sac à plusieurs reprises. Natalia et les géniteurs Winkler-Von Weber protégeaient la benjamine de la noirceur du serpent qui ne cessait de cracher son venin dans toute la maison. Les tensions avaient toujours été présentes avec Haristar et ne faisaient que se renforcer maintenant que le grand frère s'attaquait au plus jeune des sangs-mêlés.

Sa vie en  Autriche fut ainsi bercée par l'amour de ses parents et celui de sa soeur, mais également par la sinistre volonté de son frère à l'attirer du mauvais côté.


SECONDE PARTIE

L'année de ses sept ans fut le début d'une nouvelle vie au delà des frontières Autrichiennes. C'est en 1908 qu’emménagea la noble famille de sang-mêlée à Bonn, foulant désormais les terres Allemandes. Les commerçants de baguettes magiques avaient décidés de se retirer de Vienne afin d'offrir à leurs deux filles une éducation digne de ce nom au sein de l'établissement réputé de Durmstrang. L'idée d'étudier dans une telle école avait eu le don d'émerveiller Amelia, déjà studieuse à son âge et rêvant d'exercer un métier où elle pourrait agir pour une cause qui lui paraîtrait bonne. Cependant, lorsqu'elle atteint ses 11 ans, suivant alors les pas de sa grande sœur Talia, rien ne se passa comme prévu. Son imagination dessinant une scolarité paisible, agréable et remplie de rencontres s'assombrit bien vite pour laisser place à une vision des plus sombres de l'école. Des rumeurs selon lesquelles Natalia était métamorphomage s'étaient répandues dans les couloirs de la bâtisse sans crier gare, et Amelia, portant fièrement le même nom que sa tendre sœur, ne tarda pas à recevoir des moqueries et de viles taquineries en guise de réactions face à tout ces dires sur sa sœur. Beaucoup pensaient que la benjamine avait hérité de ce don, de cette particularité, et il était ainsi devenu fréquent qu'elle paye pour toutes ces bêtises. Des insultes, des mots blessants, parfois des gestes violents étaient lancés à son égard. D'abord entourée d'amis, Amelia se retrouva seule, errant comme un animal abandonné à travers les couloirs et parcs de Durmstrang.

La Délaissée. C'est lorsque la solitude vint la prendre sous son aile que ce surnom lui fut donné, la suivant comme son ombre à travers les années et encore aujourd'hui lorsqu'elle fait face à d'anciens camarades. Quand bien même elle tenta de prouver le contraire, de protéger sa sœur et elle-même, on la traita de menteuse et puis, on finit par la laisser de son côté. Amelia eut du mal à s'y faire. La disparition soudaine de compagnie à ses côtés la perturba un moment, et les années passées à rester dans son coin finirent par avoir raison d'elle, la jeune élève sérieuse, rigoureuse et studieuse qu'elle était se refermant sur elle-même. Sa nature discrète, réservée, secrète, ne firent que se renforcer, la transformant en quelqu'un de plus compliqué à approcher. Le fait d'avoir été abandonné par les autres la rendirent souvent rendu mal, et il ne fut pas improbable de voir quelques larmes couler le long de ses joues lorsque, seule dans sa chambre, Amelia se libérait de sa souffrance. Loin de son frère qui quitta bientôt la maison, et qui n'avait pas tardé à se rendre compte que la petite dernière était trop tournée vers la noble magie pour se perdre dans les ténèbres, la traitant alors de bonne à rien, d'incapable, de misérable, de pourriture et de faible, la benjamine n'eut pourtant pas la permission de s'épanouir dans un milieu scolaire où elle affrontait la même humiliation.

Qui plus est, c'est également durant cette période déjà compliquée que la plus jeune vit sa sœur porter un intérêt certain pour la sombre magie. La peur, l'inquiétude s'étaient emparés de son cœur, et plus les instants passaient, plus elle voyait que Talia s'enveloppait d'une sombre aura. Que pouvait-elle faire pour la dissuader de s'emparer de cette sinistre forme magique ? Amelia ne souhaitait pas que leur lien se déchire comme il s'était détruit avec Haristar. Les deux se haïssaient maintenant que la benjamine pouvait montrer les crocs et se défendre. Mais sa sœur... L'amour qu'elle lui portait était inconditionnel, immortel, et si par un quelconque moyen elle pouvait la sortir de là, alors elle se donnerait les moyens d'y parvenir. C'est cet objectif naissant dans son cœur qui lui permit de s'accrocher à la sévérité de ces années et de ne pas tomber à genou. C'est ce but à atteindre qui la rendit plus forte au fur et à mesure du temps. Alors, si un bon moment les élèves purent la voir marcher dans les couloirs la tête baissée, l'allure triste et morose, il en fut toute autre chose lorsque Amelia se reprit en main. La tête haute, la démarche assurée, elle démontra à tout le monde qu'ils ne l'abattraient pas malgré tout, et elle avança. Elle avança, encore et encore, jusqu'à obtenir fièrement ses examens haut la main. Le soutien de ses parents fut également d'une importance capitale. Ce fut sa famille qui la porta jusque là. Ce fut cet amour qu'elle avait pour eux, jour après jour, qui réussit à lui faire remonter la pente.


TROISIÈME PARTIE

Le temps défilait à vive allure, et le grand mage noir qu'était Grindelwald ne cessait de voir sa puissance s'accroître alors que ses fidèles se faisaient plus nombreux. Un épais voile noir se répandait à travers le monde au fur et à mesure de son avancée dans les ténèbres, et Amelia constata le changement. L'ambiance devenait plus tendue. Les rues devenaient plus dangereuses. La benjamine Winkler n'aimait pas ça, et savoir que sa sœur avait plongé dans la magie noire poussa davantage la jeune femme à se rebeller contre ces sinistres mouvements qui ne faisaient que s'amplifier. Ainsi, alors que cela faisait quelques temps déjà qu'elle avait trouvé sa place au Ministère des mœurs, dans la section de recherche des nés-moldus, ses idéaux se formaient peu à peu. Différents de beaucoup concernant les anomalies, Amelia n'avait jamais souhaité qu'ils soient traités comme quelque chose d'anormal, à sanctionner et à rejeter. Différente aussi dans ses objectifs, malgré le fait qu'elle était pour l'emprisonnement de Grindelwald et de tout les criminels lui ayant fait allégeance, Amelia découvrit l'organisation secrète d'Heimdall et se donna les moyens d'y rentrer.

Passant une batterie de test, cela la rendit plus forte, plus sûre des choix qu'elle faisait, et bientôt, la division LOKI se présenta à elle. Elle avait gagné la confiance de ses supérieurs, leur avait toujours été loyale, fidèle, et devenir une infiltrée la tint à cœur rapidement. Certains de ses collègues la mirent en garde, l'informant de ce danger permanent dans lequel elle vivrait chaque jour. La mort la guetterait à chacun de ses actes, à chacun de ses mots. Le moindre faux pas de fait, et c'était la fin de sa vie lui avait-on dit si souvent. Pourtant, têtue, elle écouta ces conseils bienveillant sans pour autant les retenir et se résigner à rester à sa place, et finit par se faire une place dans cette division si dangereuse. Les objectifs qu'elle souhaitait atteindre l'avaient mené à devenir plus qu'un simple agent de l'organisation Heimdall, et aucun de ses compagnons ne parvint à lui faire changer d'avis, encore aujourd'hui. Amelia souhaite porter sur le monde un regard sans haine, et se tenir au cœur du problème pour le détruire reste le meilleur moyen selon la jeune femme de faire avancer les choses.



ANECDOTES
patronus → Lorsqu'est arrivé le cours de sortilèges sur les patronus, Amelia a mis un moment avant que la lumière bleutée émanant de sa baguette ne dessine la forme de l'animal qui la caractérise : un akita américain. Lui ressemblant de par son courage, sa vaillance, sa protection, sa docilité mais également son côté affectueuse, Amelia se reconnaît parfaitement à travers les traits de ce gros chien. Epouvantard → Sa plus grande peur. Cette forme qui parvient à l'effrayer au plus haut point, cette apparence qui arrive à la faire flancher, à la faire faillir. Dans son cœur, dans son esprit, sa frayeur la plus écrasante s'est ancrée à jamais en son sein, est restée fixe tout au long de sa vie, représentant l'allure monstrueuse et terrifiante de son grand-frère Haristar. Si de simples ténèbres auraient pu être désignées comme son épouvantard, toute la noirceur et l'inhumanité se trouve chez son frère aux yeux d'Amelia, qui, à côté de la haine et de la colère qu'elle lui voue jour après jour, en a terriblement peur. L'image du nécromage suffit à la paralyser. Risèd → Son désir le plus cher. Le rêve qui lui tient le plus à cœur de devenir réalité. C'est ce pourquoi elle se bat, ce pourquoi elle travaille avec autant d'ardeur à construire un chemin lui permettant d'atteindre ses objectifs. La benjamine Winkler brûle de désir qu'un jour son regard puisse observer un monde de tranquillité, sans criminalité ni ténèbres. Elle rêve de porter sur le monde un regard sans haine, et qu'aucun de ceux qu'elle aime ne soit emporté dans une impasse sans issues. Qualités → Amelia est une femme investie dans ce qu'elle fait. Courageuse, déterminée et pleine de volonté pour parvenir à ses fins, Amelia ne recule pas devant les obstacles malgré le fait qu'elle peut ressentir beaucoup de peur et que l'énorme force qu'elle laisse paraître est en réalité une façade abritant ses faiblesses. Rigoureuse, sérieuse, elle sait pourtant se montrer parfois taquine et souriante. Cela reste cependant anecdotique lorsqu'elle ne connait pas bien la personne en face d'elle. Réservée, discrète et secrète, bien du monde pourrait voir ces traits de caractère comme des défauts pour se sociabiliser, mais de son côté, la petite Winkler considère être correctement armée pour se protéger, et l'on pourrait ainsi en déduire sans mal que c'est quelqu'un de prudent. Elle ose tout de même faire les choses et ne fait rien à moitié. Patiente, elle sait attendre le bon moment avant d'agir, mais sa personnalité protectrice peut la mener à agir de manière trop irréfléchie.   Défauts → Son côté aventurière pourrait bien lui coûter la vie un jour, mais désormais dans la division LOKI, Amelia a appris à vivre au jour le jour et a, depuis longtemps, laisser le danger devenir sa compagne quotidienne. Sa tendance à rester sur ses gardes face aux autres fait que, bien souvent, la demoiselle est passée à côté de belles amitiés et de beaux moments. Sa peur de s'attacher aux autres et de les perdre la hante, et le seul moyen d'y remédier à ses yeux est de ne pas laisser son cœur s'imprégner de relations qu'elle pourrait voir mourir du jour au lendemain. Humaine avant tout cependant, Amelia est un être sensible, plus frêle qu'on ne le croit, mais peu de gens arrivent à déceler sa sensibilité lorsque l'on ne la connait pas puisque la demoiselle tente de contrôler chacune de ses émotions. Sa méfiance envers les autres ne rend pas ses relations avec les autres simple. Têtue également, il est compliqué pour son entourage de la faire changer d'avis lorsque la benjamine est fixée sur quelque chose.


HRP
Personnage :Inventé Face claim : Cara DelevingnePseudo : Mana Âge :  hinhin Où avez-vous connu le forum : grâce à Natalia, où j'ai ensuite été voir sur prd  kyah Comment décririez-vous votre rythme RP : Régulier  ! Commentaire : Le forum est vraiment sublime, et pour une bêta, vous avez fait du super boulot ! Bravo  kr



Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    Dim 28 Jan - 2:46

Little sis' sweet (oui j'ai mis un smiley omg)
Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    Dim 28 Jan - 12:03

La famille s'agrandit. russe Welcome. Elle est toute choupi ta bichette, j'ai envie de la prendre dans mes bras, dommage que tu sois à Heimdall. frou

Bon courage pour la suite de la fiche, n'hésite pas à contacter un membre du staff si tu as des questions ou des hésitations. hehe

- ♦ -

Ridicule they won't allow Quench abuse and let love flower Rip the cage out of your chest Let the chaos rule the rest

avatar

Konrad Reinhardt
Gouvernement | Autres

Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    Dim 28 Jan - 13:47

Ooooh, la petite bichette pleure ça a pas l'air d'avoir été tous les jours facile pour elle gah (C'est comme ça qu'on finit à Loki, dans les sous-sol de Magnus, pas un endroit pour une jeune fille tsk Arrow )

Bon courage pour la suite, j'ai hâte de voir ce qui va venir et ce que vous allez faire avec cette famille fun

Et si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, on se fera un plaisir de répondre (le plus rapidement possible) à tes interrogations.

- ♦ -

Il y a des gens sans orgueil qui se résignent à végéter sous notre domination. Ils préfèrent vivre avilis sous notre botte que mourir glorieusement pour la Liberté...
Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    Dim 28 Jan - 16:52

Ouuuh, une madame de la division Loki, voilà qui est intéressant ** Hâte de voir le reste de ce que tu nous prépares, ça a l'air bien drama, et le drama, c'est le bien.

- ♦ -





Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    Dim 28 Jan - 17:34

Merci beaucoup pour cet accueil ! :feels: la suite devrait arriver très prochainement, et c'est noté, je n'hésiterais pas si jamais sweet merci encore !

avatar

Magnus Röhr
Gouvernement | Heimdall

Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    Mar 30 Jan - 8:51

Mon petit LOoi en sucre kr j'ai hate de lire la suite de cette fiche, les deux sis' vont nous faire un duo de dingue hehe

Comme l'a dit Hilda n’hésite pas si tu as des question en attendant l'arrivée des annexes manquantes kyah

- ♦ -

Cold
Little
Heart.



Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    Mar 30 Jan - 13:51

Merci beaucoup ! kr en espérant être à la hauteur de vos attentes plz  la suite devrait arriver bientôt, mais au cas où et comme dit plus haut, je n'hésiterais pas frou
Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    Jeu 1 Fév - 13:03

haon, cara ! (AMELIA POND What a Face) huhu
en plus, ces liens familiaux, là ! amour
hâte de voir la suite ! bienvenue
et bonne chance pour l'écriture
de ta fiche de présentation ! kr

- ♦ -



― pétales d'émeraude, chant d'augurey. ―




Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    Ven 2 Fév - 1:04

Merci beaucoup Ariel ! :feels: (et félicitation pour ta validation de ton côté huhu ) kr

avatar

Konrad Reinhardt
Gouvernement | Autres

Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    Sam 10 Fév - 16:16

REVE T'OUVRE SES PORTES
La petite soeur !! hiii avec Amelia à Heimdall et Talia à l'Einsicht ça risque d'être bien épicé tout ça huhu hâte de voir vos rps  slurp1 Et la présence du grand frère dans cette fiche gah l'épouvantard gah je need more de tout ça  fire  fire  plz

Je te mets tes belles couleurs pour que tu puisses aller rejoindre ta sister la belle kr Amuse-toi bien avec cette gueuse d'espionne (et tâche de ne pas trop la mettre en danger) (si) (plz do) (on aime ça) ( gna  gna )



Félicitations, tu es validé(e) ! Avant de te ruer dans la zone rp cependant, une petite chose s'impose, le recensement. Merci de bien vouloir passer dans ce sujet afin que nous puissions t'ajouter à toutes les listes nécessaires. Si tu fais partie d'un ou de plusieurs Sous-Groupes va finaliser ton inscription en postant dans leur sujet, et commencer à t'intégrer auprès de tes pairs. Une fois cela fait, nous te conseillons d'ouvrir une fiche de liens afin d'augmenter ton carnet d'adresse. C'est aussi un moyen idéal de trouver des partenaires RP !
Nous te conseillons d'ailleurs, avant de commencer à rp, de bien prendre soin de vérifier la période de jeu en cours afin de bien savoir comment dater tes sujets.

- ♦ -

Il y a des gens sans orgueil qui se résignent à végéter sous notre domination. Ils préfèrent vivre avilis sous notre botte que mourir glorieusement pour la Liberté...



Contenu sponsorisé


Revelio

MessageSujet: Re: Amelia Winkler    

Amelia Winkler

Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» La Woefully Bewitching de Corolle
» Présentation: Amelia
» les nouvelles arrivées de Gigi
» Ma dernière arrivée et changement de couleur des yeux peints des autres.....
» Mon Ellowyne... sa soeur... et ses cousines...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revelanda Arcanis :: SALON DU CHILL :: Archives :: Fiches Oubliées-
Sauter vers: