AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aloysia × Lune Froide


Aloysia Eiche

Aloysia Eiche
Gouvernement

Revelio

MessageSujet: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyJeu 15 Fév - 21:51


ALOYSIA EICHE
Noblesse & Gouvernement



« Der kalte Mond in voller Pracht hört die Schreie in der Nacht»

INFORMATIONS
Nom ◆ Eiche, la famille intimement liée aux Drache. Famille respectée dans le Land de Münich, régnant sur le Bourg d’Ulm. Quand on entend ce nom, c’est l’honneur, la persévérance et la loyauté auxquels on pense en premier. C’est un nom qu’on est fier de porter, mais qui doit être mérité.  

Prénom ◆ Aloysia, un prénom choisi pour sa signification la très sage, en espérant que l’enfant qui le porterait serait plus tranquille que le premier. Une douceur dans les sonorités, mais une graphie puissante. Aloysia, c’est aussi la noblesse et la préciosité, à l’image de la jeune femme qui le porte.
Et puis il y a Harriet, ce second prénom plus fort, mais malheureusement beaucoup moins utilisé. C’était la grand-mère maternelle qui le portait, une sorcière puissante et dévouée, ayant fait beaucoup pour son Bourg. Malgré la signification, « maîtresse de foyer », qui est à l’opposé de ce que souhaite la jeune femme, elle est fière de porter cet héritage.

Surnom ◆ La famille Eiche n’utilise pas de surnoms. Elle n’a jamais été appelée que par son prénom entier, jusqu’à son entrée à l’Institut. Là-bas, quelques-uns de ses amis les plus proches s’autorisaient à utiliser le doux « Aloy », mais la demoiselle préfère que l’on s’en tienne à son prénom, simplement.

Lieu & date de naissance ◆ Une naissance le 26 février 1904, douce comme le lever du soleil qui arrivait en même temps. C’est cette jolie rencontre avec ses parents, et en particulier avec sa mère qui avait vécu un premier accouchement difficile, qui a forgé leurs liens indéfectibles. Aloysia a été accueillie dans l’intimité de la maison familiale, une vieille et imposante bâtisse du centre d’Ulm.

Nationalité ◆ Allemande depuis des générations, même s’il y a probablement du sang norvégien et polonais dans les veines. Mais cela n’a pas beaucoup d’importance pour la demoiselle, qui ne considère pas qu’une nation prévaut sur l’autre, bien qu’elle soit fière d’être Allemande.

Métier ◆ De part ses excellents résultats scolaires, Aloysia est la femme à avoir été embauchée au Ministère des Mœurs, à un autre poste que simple brigadier. Intégrer ce Ministère était l'un de ses objectifs principaux, qu’elle s’est donné les moyens d’atteindre. Après avoir été une simple stagiaire, puis une assistante très dévouée, elle a récupéré le poste de sa supérieure après avoir travaillé plus de deux ans pour elle. Elle est maintenant Secrétaire de la Secrétaire d'Etat. Elle s’épanouit pleinement dans son métier et n’a pas peur des responsabilités. Elle ne compte cependant pas en rester là, et elle espère devenir la plus jeune Secrétaire d'Etat puis Ministre que le Gouvernement magique n’ait jamais connu. Le Ministère des Mœurs n'est pas ce qu'il y a de plus glorieux, mais malgré sa fermeté, elle agit justement et dans le meilleur intérêt de tous, ce qui sauve en partie sa réputation.

Lieu d’habitation ◆ Aloysia a passé la majeure partie de son enfance à Ulm, dans la demeure familiale. C’est là-bas qu’est sa maison, l’endroit rassurant où elle se réfugie lorsqu’elle va mal et qu’elle a besoin de se retrouver. Elle y garde d’ailleurs toujours sa chambre d’enfant, avec cette décoration enfantine mais si douce. Aloysia tente de rentrer chez ses parents dès que son emploi le lui permet.
Après avoir vécu à Durmstrang pendant presque plus de la moitié de la vie, la jeune femme s’est installée à Berlin, dans un appartement trois pièces appartenant à ses parents. Elle y passe en fin de compte assez peu de temps, puisque très occupée par son travail.

Statut de sang ◆ Malgré les années et les générations, le sang des Eiche reste aussi pur qu’il est possible de l’être. C’est d’ailleurs ce statut de sang qui leur permet de conserver leur titre de noblesse et leur réputation au sein de la communauté sorcière. Bien que la pureté soit importante chez les Eiche, la plupart des membres ne sont pas suprémacistes. Evidemment, il leur arrive de se sentir supérieurs et plus « légitimes » que les sang-mêlés ou les nés-moldus, mais ils estiment que chaque statut de sang est essentiel à la société. Aloysia partage également cet avis, et ne se voit pas épouser un homme qui ne serait pas de sang-pur.

Classe sociale ◆ La pureté de leur sang, leur influence sur leur Bourg et leur proximité avec la famille Drache font des Eiche une famille noble, reconnue par ses pairs. Aloysia a grandi au sein de soirées guindées, de femmes aux longues robes et coiffures sophistiquées, d’hommes aux pipes déversant des volutes de fumées. Les Eiche ne vivaient pas non plus dans l’opulence de la majorité des familles nobles, mais ils ont toujours pu satisfaire tous leurs besoins et leurs envies.

État civil ◆ Aloysia ne s’est jamais engagée envers une autre personne qu’elle-même. De ses années à l’Institut à maintenant, jamais elle n’a laissé personne s’approcher d’elle à ce point. Cependant, elle est officiellement fiancée depuis quelques mois à un homme choisi par sa famille. Ce mariage arrangé ne lui fait ni chaud ni froid, puisqu’elle se pense incapable de ressentir un jour de l’amour pour qui que ce soit. De plus, elle sait très bien que le choix chez les sang-purs de sa génération est plutôt restreint, alors ne pas avoir à chercher son futur prétendant lui retire une sacrée épine du pied.

Sous-groupes ◆ Ayant étudié pendant douze longues années à Durmstrang, la demoiselle appartient aux Anciens de Durmstrang. De plus, elle pourrait être une potentielle future recrue de Heimdall, plus spécialement dans la faction Loki de par son poste au Ministère des Mœurs.


Éducation ◆ Évidemment, toute famille noble digne de ce nom ne peut qu’envoyer ses enfants étudier à Durmstrang. Aloysia a rejoint l’Institut dès ses huit ans et y est restée jusqu’à ses vingt ans. Après beaucoup d’hésitations, car beaucoup de matières l’intéressaient, elle s’est dirigée vers la spécialisation en Philomagie. Toute sa scolarité, Aloysia a travaillé dur, très dur. Les Eiche ont toujours poussé leur progéniture au travail, à la rigueur et à l’excellence, pour pallier à leur richesse qui pouvait sembler moindre par rapport à d’autres familles nobles. S’étant toujours sentie un peu à l’écart des autres, Aloysia préférait se perdre dans ses livres et ses parchemins plutôt que de s’amuser avec ses camarades. C’est grâce à ses efforts toujours soutenus et sans aucune participation de ses parents qu’elle a intégré la classe Étoile en troisième année, puis qu’elle a continué sur sa lancée en finissant son Troisième Cycle en trois ans seulement. Cette scolarité parfaite a été saluée par ses professeurs par un bon petit nombre de lettres de recommandations, qui lui assurèrent un stage au Ministère des Mœurs sans grande difficiluté.


Opinion politique ◆ Travaillant au Gouvernement, c’est naturellement lui qui a sa préférence. Au fond, elle ne serait pas contre une réflexion sur la levée du secret magique, mais elle est fermement opposée aux méthodes employées par l’Einsicht. Ayant perdu l’un de ses très bons amis dans le Massacre du 7 Août, l’envie de se rendre utile pour lutter contre cette organisation la démange, mais elle ne sait pas vraiment comment s’y prendre ni comment être utile pour défendre ses idées...


Réputation ◆ Les Eiche n’ont jamais eu leur réputation entachée par un quelconque scandale. Proches du peuple et honnêtes, la famille est appréciée des sorciers et des moldus du Bourg. Aloysia n’échappe pas à cette tradition, mais elle refuse de n’être définie que par son nom de famille. A l’Institut puis au travail, on dit d’elle qu’elle est extrêmement rigoureuse et exigeante. Elle s’efforce de conserver une image de jeune fille sûre d’elle et digne de confiance, afin de conserver sa place et l’honneur de sa famille.


Particularités ◆ Les parents d’Aloysia se sont rapidement rendu compte que quelque chose était différent chez leur fille. Elle avait l’habitude de fixer intensément le vide, avec un intérêt étrange. Et puis ils l’entendaient parler seule, dans sa chambre. Et les portes ont commencé à claquer, les objets à se briser, les bougies à s’allumer quand elle entrait dans une pièce. Quand la petite fille a commencé à parler du Monsieur au Chapeau qu’elle voyait parfois dans le reflet du grand miroir du salon, leurs doutes se sont confirmés. Aloysia est nécromancienne. Cette anomalie pourrait ruiner la réputation irréprochable des Eiche, aussi bien se sont-ils entouré d’un expert pour apprendre à Aloysia à cacher sa particularité dès le plus jeune âge. On lui a aussi fait promettre de n’en parler à personne, et d’essayer de rester le plus possible seule pour ne pas attirer de soupçons. Et afin d’assurer le secret de son anomalie, la jeune fille a eu l’ironie d’entrer au Ministère des Mœurs afin de tuer tout soupçon dans l’œuf.



Aloysia Eiche

Aloysia Eiche
Gouvernement

Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyJeu 15 Fév - 21:52

THÈMES


Liens familiaux : La famille est la chose la plus importante pour Aloysia. Elle sait qu’elle doit tout à ses parents, ainsi qu’à ses ancêtres. Son sang, son rang, son éducation. Aussi se montre-t-elle extrêmement respectueuse envers ses parents.
Sa mère, Nicola Hasselhoff, est une femme forte et indépendante. Aînée de sa fratrie, elle a laissé sa place d’héritière pour se marier et ainsi consolider les relations entre sa famille et la famille Eiche. Cependant, ce mariage n’a pas empêché Nicola d’exercer en tant que Directrice de l’école du bourg d’Ulm, pour garder une certaine indépendance vis-à-vis de son mari. Aloysia la considère comme un modèle, et souhaite plus que tout lui ressembler.
Son père, Volker Eiche, est le deuxième enfant de Friedrich et Reinhilde Hach. Sa sœur ainée s’étant mariée avec Cäsar Heiche, c’est lui qui est considéré comme le fils héritier, d’autant plus qu’Ebenezer Eiche, son cousin, ne souhaite pas hériter du Bourg. Volker est un homme droit et amical, ce qui lui vaut une bonne réputation à Ulm, et même dans le Land de Munich.
Aloysia a également deux frères : Clemens, de six ans son aîné et Ernst, un an plus jeune. Normalement, Clemens sera appelé à diriger le bourg à la mort de leur père, si tout se passe comme prévu. Cependant, malgré le fait qu’il ait pris par au combat lors de la Grande Guerre, le peuple préférerait que le pouvoir revienne à Ernst, bien plus accessible et progressiste que son aîné. Si les relations d’Aloysia avec Clemens ont toujours été compliquées, elle s’entend à merveille avec Ernst, qui est comme son jumeau. Il a d’ailleurs récemment déménagé à Berlin afin de voir sa sœur plus souvent.
Aloysia a également toute une tripotée de cousins, que ce soit du côté Hasselhoff ou du côté Eiche. Si elle s’entend bien avec les cousins de ce dernier côté, les relations sont plus conflictuelles du côté de la famille d’Hannover.


Vie amoureuse et sexualité : On lui a dit de ne jamais trop se lier à quelqu’un, de peur que l’on découvre sa particularité. Alors Aloysia a poussé ça à l’extrême, en dépit de ce qu’elle pouvait ressentir. En vingt-trois ans, jamais elle n’a ouvert son cœur et son corps à qui que ce soit. A l’Institut, on disait d’elle qu’elle était intello, froide et hautaine. Maintenant, on lui dit qu’elle est frigide, coincée et inabordable. Mais elle n’en a que faire, parce que pour elle le plus important est sa carrière et sa famille. De plus, elle reste dévouée à ce qu’on prévu ses parents pour elle, à savoir un mariage arrangé. Ainsi, elle ne voit pas l’intérêt de s’ouvrir à quelqu’un d’autre, de se laisser éprouver des sentiments pour une personne qu’elle devra finalement quitter pour accomplir son devoir. Alors elle attend que la date prévue pour le mariage arrive, et elle apprend à connaître son futur mari, espérant qu’elle réussira à s’attacher un minimum à lui.


Compétences magiques et baguette : Aloysia a suivi le cursus de Philomagie, aussi se débrouille-t-elle plutôt bien en Sortilèges et Métamorphose. Loin d’être une prodige, elle a acquis sa maîtrise au prix d’un travail acharné. Elle avait d’ailleurs beaucoup de problèmes avec sa baguette. Elle a hérité d’une baguette familiale, en ébène avec un cœur en ventricule de dragon, qui ne lui correspondait pas. Mais la tradition étant importante, elle ne pouvait se séparer de cette baguette tempétueuse.
Elle passait donc de longues heures à s’exercer avec sa baguette, jusqu’à maîtriser le parfait geste, avec la parfaite intonation et la parfaite coordination. L’utiliser la vidait de ses forces, mais elle était toujours prête à aller jusqu’au bout pour être parmi les meilleurs. La découverte des sortilèges informulés a remis toute sa pratique en question, et elle a immédiatement adopté ce système qui lui convient beaucoup mieux, n'ayant plus à gérer que sa baguette et plus sa voix.
La jeune femme fait partie de ces sorciers qui refusent de laisser la magie tout faire à leur place. Même si certains sortilèges sont bien pratiques, elle essaie de garder un contrôle sur sa vie.


La Grande Guerre : Aloysia a été plutôt préservée de la Grande Guerre. En effet, ayant été envoyée à Durmstrang à ses huit ans, elle y a passé toute la Guerre. L’Institut étant extrêmement bien protégé, ses parents préféraient la savoir là-bas que chez eux. Évidemment, elle ne comprenait au début pas les enjeux et les risques de cette Guerre, mais avec le temps, et surtout l’envoi d’hommes de sa famille à la Guerre. Les Eiche réussissent en effet à conserver leur titre de noblesse grâce à leur exemplarité et leur bonne presse auprès du peuple, aussi est-il important pour eux de prendre leurs responsabilités. C’est d’abord Volker Eiche qui rejoint l’armée en tant que Général du corps XIII A.K., chargé avec quatre autres corps d’attaquer la ville française de Longwy. En 1916, juste avant l’offensive à Verdun, Volker appelle Clemens à rejoindre l’armée sous ses ordres, après qu’il ait fini son Cycle Deux à Durmstrang. Malgré les horreurs auxquels ils ont assisté, ils sont rentrés à Ulm en un seul morceau, au grand bonheur de toute leur famille.
Pour Aloysia, tant qu’elle était à Durmstrang, elle ne s’inquiétait pas trop et se plongeait encore plus dans le travail pour ne pas être trop perturbée par ce qui se passait dans le monde extérieur. Mais quand elle rentrait pour les vacances, elle devenait presque folle. Il y avait tellement de morts, tellement d’esprits qui tentaient d’entrer en contact avec elle. Elle ne pouvait même pas s’enfermer quelque part, parce que la présence des fantômes ne faisait que s’intensifier lorsqu’elle était seule. Tant de vies arrachées, tant de personnes souhaitant prendre contact avec leur famille. Aloysia était encore trop jeune, trop inexpérimentée et toujours déterminée à cacher sa particularité pour venir en aide à ces âmes mortes. Mais elle pouvait déjà apporter un peu de réconfort à ceux qui étaient toujours vivants, aussi bien est elle devenue marraine de guerre dès l’âge de douze ans. Elle envoyait régulièrement des lettres à des soldats sur le front, afin de garder les troupes motivées. Elle croyait fermement en la victoire de l’Allemagne, tout comme sa famille, mais la fin de la Guerre, bien que marquée par la défaite, fut également un grand soulagement puisqu’il n’y aurait plus de morts inutiles.


Sport et Arts : La famille Eiche pousse tellement ses enfants à une scolarité exemplaire que le sport et les arts sont très souvent délaissés. Aloysia ne fait pas exception.
Elle ne supporte pas le sport, que ce soit en tant que pratiquante ou supporter. Les odeurs, les cris, les blessures… Rien ne trouve grâce à ses yeux. Lors de ses études, quand toute l’école était dans les gradins à supporter les équipes de Quidditch, Aloysia préférait investir la bibliothèque, délicieusement vide. Le seul effort physique qu’elle apprécie est la randonnée, notamment dans sa Forêt Noire natale.
Quand à l’art, la jeune femme regrette maintenant de ne jamais y avoir accordé un peu d’attention. Maintenant qu’elle a fini ses études et qu’elle a obtenu un poste au Ministère qui lui convient, elle se rend compte qu’elle s’ennuie un peu lorsqu’elle rentre chez elle. Cependant, elle se trouve trop vieille pour commencer à apprendre à jouer de la musique, aussi préfère-t-elle s’essayer à la photographie lors de ses quelques heures de répit hebdomadaires. Les résultats sont pour le moment à peine satisfaisant, mais la jeune femme reste déterminée à se perfectionnier dans cet art.  


Casier judiciaire : Exemplaire, Aloysia n’a jamais commis la moindre infraction. Ses proches amis essaient de la dérider un peu, mais son obstination dans ses convictions n’est plus à prouver, et elle reste fidèle à ses principes. De par sa particularité secrète, elle ne peut se permettre aucune erreur, et si l’on ajoute à cela la réputation de sa famille, la jeune femme se fait un devoir de respecter scrupuleusement les lois. La pire chose pour elle serait que sa famille pâtisse de son comportement, alors que ses parents et aïeux ont tant fait pour lui assurer la qualité de vie qu’elle a à présent. Cependant, le code de conduite d’Aloysia ne s’applique qu’à elle-même, et malgré son poste de secrétaire d’Etat, elle essaie dans la mesure du possible de ne dénoncer personne, dans la limite de sa conception du bien et du mal.  


CHAMP LIBRE

Il est vingt heures passées, et Aloysia passe seulement la porte de son appartement. Comme d’habitude, elle ne compte pas ses heures supplémentaires au Ministère. Mais elle se dévoue corps et âme dans les missions qui lui sont confiées, alors elle doit bien faire quelques sacrifices. Même si ce n’est pas la plus avenante et amicale des Eiche, elle sacrifie souvent son bien-être personnel au profit de la communauté.

Mais ce soir, elle a autre chose à faire que de plancher sur le prochain décret concernant l’usage de potions dopantes. C’est le moment de l’une de ses deux séances hebdomadaires de contact avec les esprits. Alors elle défait son chignon et abandonne jupe et veste sur la chaise de sa chambre. A la place, elle revêt une ample robe couleur crème, et s’installe en tailleur sur son lit. Il lui faut quelques minutes pour vider son esprit et laisser s’envoler loin tous les problèmes de lois, de réunions, de débats. Pour s’aider à se canaliser, elle utilise une pierre de jais, qu’elle tient entre ses deux mains. Le jais a la réputation d’absorber et de repousser les énergies négatives, et Aloysia a effectivement remarqué que moins d’esprits néfastes s’approchent d’elle maintenant que cette pierre l’accompagne au quotidien.

Ses yeux sont entrouverts, mais elle ne distingue rien. Elle préfère les sons, les présences, les sensations. Elle se concentre, à la recherche de la moindre perturbation dans l’air ambiant, pendant ce qui lui semble durer des heures. Et soudain, elle sent ce contact si léger sur sa peau, qui lui donne instantanément la chair de poule. Quelqu’un est là.

Les sourcils de la jeune fille se froncent alors qu’elle cherche à déterminer à qui elle a à faire. Elle a déjà rencontré cette âme, à plusieurs reprises. Au début, elle pensait qu’il s’agissait d’une femme, mais au fur et à mesure des contacts, elle penchait plus pour un jeune garçon au début de son adolescence. L’énergie est douce, et si Aloysia devait lui donner une couleur, ce serait sûrement un bleu tendre, parsemé de tâches violettes. De son vivant, la personne devait être dévouée, et destinée à devenir une grande artiste. L’odeur de la peinture à l’acrylique semble se répandre dans la chambre de la nécromancienne. Mais cette âme n’est pas venue simplement pour dire bonjour, non, elle vient pour délivrer un message.

La jeune femme se saisit des feuilles de brouillon posées à côté d’elle ainsi que de son porte-plume. Et elle note tout ce qu’elle sent et ressent : odeurs, sentiments, bribes de souvenirs… Au fur et à mesure des contacts, elle a maintenant l’impression de connaître cette personne. Alors elle se met à rédiger une lettre, à partir de tout ce qu’elle a noté. C’est presque agréable, parce que pour une fois, il n’y a presque que du positif. Pas de secret inavoué, pas de morts tragiques, pas de larmes. Elle relit le texte, une déclaration d’amour à une famille quittée trop tôt. Satisfaite, elle plie la lettre et la range dans une enveloppe. Au moment d’écrire le destinataire, elle sent une immense chaleur se propager dans tout son corps. Ce n’est pas un moment très agréable, mais quand le nom et l’adresse sont enfin notés sur le papier, elle sait que sa mission est finie.

C’est la première fois qu’elle arrive jusque-là. D’habitude, les esprits viennent seulement pour être entendus, ils passent une fois puis ne reviennent jamais. Mais celui-ci est passé et repassé, jusqu’à ce que le message soit délivré. Maintenant que c’est chose faite, l’esprit peut enfin partir. Et Aloysia tient dans ses mains le fruit de longues heures de travail et de concentration. Elle ne sait pas encore ce qu’elle va faire de cette lettre, mais nul doute qu’elle est fière de ce qu’elle a accompli.




CHRONOLOGIE

25 février 1904 Naissance d’Aloysia, cadette de Volker Eiche et Nicola Hasselhoff.

17 mars 1905 Naissance d’Ernst, benjamin de Volker Eiche et Nicola Hasselhoff.  

1908 Premiers soupçons des parents Eiche sur la particularité de leur fille. Les vases se brisent, les discours sont étranges, le regard se perd dans le vague.

Mai 1910 Apparition du Monsieur Au Chapeau. Dans le reflet du miroir ou derrière la fenêtre en pleine nuit, un visage à moitié brûlé dissimulé par ce chapeau de cuir noir. Il est là souvent, presque tous les soirs. Même quand elle ne le voit pas, l’enfant sent sa présence, alors elle lui parle, même s’il ne répond pas. Il ne lui fait pas peur, parce qu’elle sent qu’il n’est pas mauvais. Il ne provoque pas d’événements perturbateurs, il est juste là.  

Juillet 1910 Confirmation de l’anomalie. Nicola et Volker Eiche étouffent l’affaire, ne sont au courant que les frères et le grand-père Eiche. Un expert en la matière est contacté, et l’enfant commence à s’exercer avec application pour dissimuler sa particularité.




Septembre 1912 Entrée à l’Institut de Durmstrang. Rapidement en tête de classe, elle conservera cette position tout le long de sa scolarité. Son seul point faible est et restera le sport.

28 Juillet 1914 Début de la Grande Guerre. A dix ans, l’enfant ne se rend pas bien compte de ce qu’il se passe, malgré les conversations incessantes à ce sujet dans la demeure familiale. Volker Eiche annonce à ses enfants qu’il va lui aussi rejoindre l’armée.

1er Septembre 1914 Rentrée mouvementée. Tout le monde ne parle que de la Guerre, et c’est étrangement à ce moment-là que l’enfant commence à se rendre compte de la gravité de la situation. Elle se plonge encore plus dans le travail pour éviter de trop y penser.

Juillet 1915 Premières rencontres avec les esprits des soldats tombés au combat. Elle commence à écrire des lettres aux soldats sur le front, afin de garder les troupes motivées.

Février 1916 Le frère ainé part au combat. Malgré leur différence d’âge et leurs constantes disputes d’enfants, ce départ rapproche le frère et la sœur, qui lui envoie de nombreuses lettres.

11 Novembre 1918 Armistice. Défaite des troupes allemandes, mais au fond d’elle, l’adolescente est rassurée de savoir que les morts vont enfin cesser.

1er Septembre 1919 Entrée dans la classe étoile, spécialité Philomagie. Après des années de travail acharné pendant lesquels son nom était dans les plus hauts du classement, elle atteint l’un des premiers objectifs qu’elle s’est fixé.

17 Septembre 1919 Mise à l’écart. Ils sont quatre, et se font un malin plaisir de l’humilier. Cheveux gras, boutons disgracieux, poitrine inexistante. Toutes les excuses sont bonnes, mais rien n’atteint l’adolescente. Elle n’est pas là pour s’amuser, se faire des amis, être la plus populaire. Alors elle se contente d’attendre qu’ils se lassent.  

Juin 2024 Fin de la scolarité à Durmstrang. Après trois cycles complets, elle repart avec les félicitations de ses professeurs pour sa scolarité exemplaire.




Septembre 2024 Début de la vie active. Grâce à ses lettres de motivations et son comportement irréprochable, elle entre au bureau du Ministère des Mœurs en tant que stagiaire.

Juillet 2025 Fin du stage. La jeune adulte a très vite compris l’organisation du Bureau et a su se rendre indispensable. La Secrétaire du bureau des Mœurs l’a particulièrement remarquée, et décide de la prendre comme assistante.

8 Août 2025 Sensation d'arrivée massive d'esprit. La jeune femme n’en revient pas. Elle a l'impression d'être revenue une décenie en arrière, avec toutes ces morts de la Grande Guerre. Et parmi cette foule d'âme, elle a l'impression de percevoir l'âme de son ami Emil. Un riche né-moldu, plein de bonne volonté, mais qui avait été obligé de quitter Durmstrang à quinze ans pour aider sa mère, après la mort de son père lors de la Grande Guerre. Mais c'est impossible, elle doit se tromper.

2 Septembre 2025 Révélation sur les massacres de Bielen. Elles sont là, et la jeune femme les entend, les voit, les sent. Elles sont partout, elles sont trop, elles souffrent. Emil est mort, c'est maintenant une certitude. Elle voudrait tellement lui parler, une dernière fois, lui dire au revoir. Elle va à l'enterrement de la famille d'Emil, qui a périt avec lui. Un moment, une larme lui échappe et toutes les bougies de l'Eglise s'éteignent. Un murmure parcourt la foule, mais le maître de cérémonie continue son laïus. Elle doit faire attention.

Septembre 2025 Reprise de la pratique. Après des années à tout faire pour se fondre dans la masse et ne plus sentir les esprits, elle décide de réinvestir son anomalie. Elle a besoin de comprendre et de maîtriser, maintenant qu’elle sait combien c’est important de dire au revoir à ceux qu’on aime.

20 Octobre 2026 Fiançailles. Première rencontre officielle entre la jeune femme et celui qui deviendra dans quelques mois son époux. C’est protocolaire, c’est un peu gênant aussi. Elle se demande comment cela va se passer dans le futur.

1er Décembre 2026 Retrait de la Secrétaire du bureau des Mœurs. Elle laisse sa place à son assistante, qui faisait déjà la majeure partie de son travail. Pour la première fois, la jeune femme est un peu intimidée, mais elle ressent également une grande fierté.
Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyJeu 15 Fév - 22:08

Le faceclaim du bon goût. russe La particularité du bon goût. russe Need moar.

Bienvenue, gente dame, installe-toi donc parmi nous, ehehhe. Je me permets de taguer @Ebenezer E. Eiche vu que vous serez de la même famille de petits génies. gah Et bien sûr, si tu as des questions, n'hésite pas à contacter un membre du staff. kr Nous sommes à ton service. superman

- ♦ -

Ridicule they won't allow Quench abuse and let love flower Rip the cage out of your chest Let the chaos rule the rest



Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyJeu 15 Fév - 22:50

Saluuuut à toi ! Bienvenue sur le forum et j'espère que tu t'y plairas !
Je t'avais pas vraiment prévu, mais je n'ai rien contre rajouter un p'tite place dans un coin pour toi !
Plus on est de fou, moins on a de riz...euh...

bref.

Aloysia × Lune Froide Tumblr_inline_o4yrvnZznA1s9x8us_500
Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyVen 16 Fév - 17:44

Eben, va falloir que tu m'expliques pourquoi ta petite fillotte -si elle l'est réellement- est une future Loki d'Heimdall mmh J'aime pas ça du tout mmh gah
Mais sinon, KRONCH KRONCH KRONCH MASLANY et ce début de Perso, my my, on boit du petit lait et on en veut PLUS hiii Bienvenue, et bon courage pour ta fiche style

- ♦ -

+ i bow for nobody +

tell me everything will be alright
tell me we'll prevail

Spoiler:
 

Konrad Reinhardt

Konrad Reinhardt
Gouvernement | Autres

Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyVen 16 Fév - 19:28

*Boit le petit lait avec Anke*
Une Eiche slurp1 slurp1 Bienvenue parmi nous la belle (badass avec ce fc, je bavouille damn damn damn) Et nécromancienne, mais c'est quoi cette famille de T H U G S gah gah

Hâte d'en lire plus sur la madame kr Et si tu as la moindre question n'hésite pas à venir squatter notre boîte MP heart

- ♦ -

Il y a des gens sans orgueil qui se résignent à végéter sous notre domination. Ils préfèrent vivre avilis sous notre botte que mourir glorieusement pour la Liberté...
Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyVen 16 Fév - 19:35

CE hiii FACE hiii CLAIM hiii GAAAAH
Et une nécromancienne en plus ! Tu es la première je crois (mais je suis sénile alors BON ham ) Bref hâte de voir ce que tu nous prépares, bienvenuuuuue !

- ♦ -

Aloysia × Lune Froide 180219074413640549
Aloysia × Lune Froide XyK6zU3



Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyVen 16 Fév - 23:21

@Anke Sternberg a écrit:
Eben, va falloir que tu m'expliques pourquoi ta petite fillotte -si elle l'est réellement- est une future Loki d'Heimdall mmh J'aime pas ça du tout mmh gah
Mais sinon, KRONCH KRONCH KRONCH MASLANY et ce début de Perso, my my, on boit du petit lait et on en veut PLUS  hiii Bienvenue, et bon courage pour ta fiche  style

Tu connais l'adage, on choisit ses amis, pas sa famille ? style
Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptySam 17 Fév - 20:29

Bienvenuuue x3
Ne fais pas attention à Ebenezer, il est un peu tapé du bocal par moments mais il peut aussi être très charmant ! wink2
(Tatiana bave ce choix)

- ♦ -

If you're not angry, you're not paying attention.
Sometimes, the world doesn't need a hero. Sometimes, what it needs is a monster.

Aloysia Eiche

Aloysia Eiche
Gouvernement

Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyDim 18 Fév - 0:18

Merci à tous pour cet accueil kr Tatiana a l'air de plaire à ce que je vois (en même temps, y a de quoi huhu )

@Hilda Jörgen > merciiiiii beaucoup kyah J'avais préalablement contacté Ebenezer pour lui demander l'autorisation de me taper une grosse incruste dans la famille Eiche serre

@Ebenezer E. Eiche > Merci pour l'accueil kr J'espère faire honneur à la noble famille Eiche !
Aloysia × Lune Froide Anigif_enhanced-12761-1459862238-2

@Anke Sternberg > Mais c'est ça qui va rendre le jeu intéressant hinhin Merci de l'accueil kyah

@Konrad Reinhardt > Merci beaucoup amour C'est vrai que la famille Eiche envoie grave, l'Allemagne n'a qu'à bien se tenir fire

@Paul Lindemann > Merci kr Je crois effectivement être la première potentielle nécromencienne, ça me met la pression du coup muaha

@Silke Hamelinheim > Merci beaucoup kyah Je sais pas si c'est une bonne chose que mon grand cousin soit charmant, mais bon, la consanguinité chez les sang-purs ... hmm

La fiche avance doucement mais sûrement, la fin sera postée d'ici la fin du week-end  je pense kr

- ♦ -

La lune froide en pleine splendeur entend les cris dans la nuit.
Et aucun ange ne descend, seule la pluie pleure sur sa tombe.
Entre les dures planches de chêne, il jouera avec la boîte à musique.
Une mélodie dans le vent, et sous terre, chante l'enfant.
by wiise



Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyDim 18 Fév - 17:23

Welcoooome jolie Aloysia hiii
Hé, pour l'honneur, c'est foutu, Ebenezer a du mal à suivre le concept en ce moment smug
Bon courage pour la rédaction de la fiche ange



Invité
Invité

Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyMar 20 Fév - 11:37

Nécromancienne. Tatiana Maslany. C'est bon tu peux emballer, c'est perfection ! bounce

Bienvenue par ici, je ne sais pas où tu en est dans ta fiche qui est déjà bien remplie mais bonne chance quand même au cas où ! eyebrow

Konrad Reinhardt

Konrad Reinhardt
Gouvernement | Autres

Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide EmptyVen 23 Fév - 18:12

REVE T'OUVRE SES PORTES
J'aime les bichettes (qui ne sont pas si bichettes, d'ailleurs) avec de l'ambition frou frou gah et avec Aloysia, on est servi slurp1 Et comme je t'ai déjà dit, j'aime beaucoup comment tu as géré son don de nécromancie, c'est juste bas bas stare bas bas je like, le champ libre c'était du petit lait ribo quoi smug (et Emil, ze bae, pauvre bibou pleure pleure )

Allez je te mets tes couleurs et tu vas pouvoir filer causer à tous les morts de Reve, il y en a un sacré paquet kr



Félicitations, tu es validé(e) ! Avant de te ruer dans la zone rp cependant, une petite chose s'impose, le recensement. Merci de bien vouloir passer dans ce sujet afin que nous puissions t'ajouter à toutes les listes nécessaires. Si tu fais partie d'un ou de plusieurs Sous-Groupes va finaliser ton inscription en postant dans leur sujet, et commencer à t'intégrer auprès de tes pairs. Une fois cela fait, nous te conseillons d'ouvrir une fiche de liens afin d'augmenter ton carnet d'adresse. C'est aussi un moyen idéal de trouver des partenaires RP !
Nous te conseillons d'ailleurs, avant de commencer à rp, de bien prendre soin de vérifier la période de jeu en cours afin de bien savoir comment dater tes sujets.

- ♦ -

Il y a des gens sans orgueil qui se résignent à végéter sous notre domination. Ils préfèrent vivre avilis sous notre botte que mourir glorieusement pour la Liberté...



Contenu sponsorisé


Revelio

MessageSujet: Re: Aloysia × Lune Froide   Aloysia × Lune Froide Empty

Aloysia × Lune Froide

Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Le coup de lune........
» Jour 3 : la pleine lune, çà fait mal même chez les Miss !
» De la Terre à la Lune
» Option : Guerre Froide
» Lullaby, ptite nouvelle!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revelanda Arcanis :: PERSONNAGE :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: